AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Mar 24 Mai 2011 - 21:23

Lors de l’épitanime 2011 (samedi 21 mai 2011), la société pbsaffran a commercialisé le tome 5 et 6 du visual novel « Le Sanglot des Cigales » (Higurashi no Naku Koro ni). Le jeu coûtait 20€, et il était possible d’acheter un pack Higurashi 1 à 6 pour 30€. À noter également la présence de la version japonaise de Ôgon Mûsou Kyoku.
Voici l’interview que nous a accordé Pierre Bancov. Je le remercie de nous avoir consacré du temps à Ryuurei et moi-même pour avoir répondu à nos questions.
La vidéo arrivera prochainement, j’essaie de supprimer le fond sonore ambiant. Nous avons fait l’interview un peu à l’arrache car on ne s’attendait pas à le croiser dès le premier jour de la convention. Du coté matos, et préparation journalistique, on a agit un peu en amateur avec les moyens du bord.
Ryuurei étant étudiant en japonais, il a posé des questions liées au métier de traducteur, et moi autour du projet Higurashi.
À noter qu’à la fin de l’interview, j’ai rajouté d’autres détails supplémentaires qui ont été dit lors de notre discution hors interview.





Pipasrei : Bonjour, est ce que vous pouvez vous présenter, et présenter votre société ?

Pierre Bancov : Me présenter, c’est pas difficile. Je m’appelle Pierre Bancov, j’ai 32 ans.
Je suis un gros fan de jeux vidéo depuis tout petit. J’ai commencé à travailler à la fin de mes études pour Nintendo. J’ai vu ensuite que ça marchait bien, j’ai monté ma propre boite de traduction. J’ai fais surtout du travail freelance pour des jeux iPhone et NGmoco. J’ai quelques projets chez EA, quelques jeux DS, et pour des éditeurs inconnus.


Des jeux genre Léa Passion, si vous avez eu la malchance d'y jouer, c’est moi qui ai fait la traduction. Et puis, là, l’année dernière, j’ai travaillé sur pokémon pratiquement toute une année.
Et donc, en tant qu’éditeur de jeux vidéo, pbsaffran, donc le nom de ma boite. J’ai sorti une version française de Higurashi no Naku Koro ni : Le doujin game de 07th expansion, qui est un visual novel. C’est le premier, je pense officiellement, si on enlève évidement Phoenix Wright et Another Code qui sont sortis sur Wii et DS.
C’est vraiment le premier doujin, le premier visual novel doujin à sortir en France.
Et la traduction prend beaucoup de temps. Ça fait 5 ans que je travaille dessus, et j’ai toujours pas fini, donc voila. Je m’excuse, ça prend du temps, mais ça arrive. Je suis au tome 7, c’est bientôt fini.
Encore un an, et j’ai terminé.



Pipasrei : Avez-vous rencontré des difficultés pour contacter 07th expansion ?

Pierre Bancov : On va dire oui et non. Non parce que, j’ai pris mon téléphone. Ça a été assez rapide. Je leur ai téléphoné directement. Mais si quand même parce que ça se fait pas simplement en 2 minutes au téléphone.
Ils ne savent pas qui vous êtes, ils veulent savoir qui vous êtes. Pourquoi vous les appelez. Eux ils sont entrain de terminer Umineko. « Qu’est ce que vous faîtes ? » « Comment avez-vous eu notre numéro ? » « Allez embêter quelqu’un d’autre ! ».

Donc oui par la suite, il a fallut que je passe par Hobibox. Que je fasse les contrats, que je montre patte blanche, que je trouve un distributeur qui m’a lâché depuis, mais bon, il fallait montrer un projet sérieux.
Et puis surtout, il faut montrer qu’on sait traduire le produit, parce que c’est un moteur Nscript. C’est un moteur qui est gratuit, donc tous les amateurs peuvent l’utiliser à titre gratuit, mais il faut payer une licence si vous êtes professionnel.
C’est un programme japonais qui fonctionne qu’avec du japonais, et donc pour écrire en français dedans, il a fallut bidouiller, et ça, ce n’est absolument pas de mon ressort.



Il a fallut embêter des gens sur IRC, ICQ, MSN pendant un an et demi. Des gens ont bossé dessus pendant le week end, afin de me faire un moteur hybride, en fait qui fonctionne avec les caractères japonais et avec les caractères français. Une fois que j’ai eu ça, j’ai pu présenter une maquette, et quand ils ont vu la maquette, ils ont dit "ça a l’air assez correcte". Ils ont dit "oui".
Ça a pris quoi, un an et demi. J’ai pu leur présenter une maquette en été 2009, mais j’ai commencé la traduction en novembre 2006. 2 ans et demi ça m’a pris.

Il y a eu quelques phases dans le projet. Au tout début, j’ai voulu sortir le jeu avec l’aide d’un label japonais, qui aurait été mon grand pote qui me présente à 07th expansion. Mais en fait, le projet était trop cher à la base. Puisque cet éditeur japonais aurait dû payer pour la traduction. Traduire 3 millions de caractères, c’est 300000€. Attendre 2 ans pour que l’équipe ai terminé le jeu, ça c’est pas fait car c’était trop cher.

C’est pour cela que j’ai tout fait à mon compte. Je préfère moi-même faire la traduction, ce qui me fait économiser 300000€ sur la traduction, et du coup, j’ai plus que les royalties à l’auteur à payer, les royalties sur la musique, et les autorisations de ventes.
Je fais tout ça sur mes économies.

C’est difficile parce que je suis pas toujours employé, il faut très souvent que je cherche du travail à droite à gauche. Comme je l’ai dis, j’ai été salarié pour pokémon pendant un an parce qu’il me fallait des sous pour payer les licences et autres choses.
Ça implique que je fasse des pauses forcées pendant le projet pour gagner des sous pour pouvoir vivre et mettre de l’argent de coté pour pouvoir faire suivre la production. C’est un peu chaotique, mais bon, je suis tout seul, c’est déjà pas mal.


Pipasrei : Oui c’est sur

Pipasrei : J’ai entendu parler de difficultés à propos de droit d’auteur, c'est-à-dire qu’il y a des musiques ou arts qui sont pas dans la version française ?


Pierre Bancov : Alors ce qui s’est passé. Toutes les musiques sont présentes.

Pipasrei : D’accord

Pierre Bancov : Parce que encore une fois, j’ai pris mon téléphone, et j’ai contacté les auteurs. Ce qui s’est passé 07th expansion m’a donné les droits d’exploitations sur le scénario. J’ai eu le droit d’utiliser les images, le scénario, le programme, tout ce qui est autour du jeu. Sauf que les musiques avaient été prêtées à titre gratuit, plus ou moins ; par d’autres compositeurs amateurs. Il m’a dit "qu’il m’a autorisé les musiques à moi, mais pas vous. Si vous voulez les avoir, demandeur leur".
J’ai dû leur demander les droits, ça a pris beaucoup beaucoup de temps, mais ils ont dit oui. Ça a pris énormément de temps. Vous savez les gens ont leur vie, ils ont aussi comme nous 30-35 ans. Ils ont éventuellement des enfants, éventuellement marié, ont éventuellement arrêté de faire de la musique. Faut retrouver tout ce monde là, faire des recherches sur internet, donc c’est pas toujours facile.
Je ne sais pas combien de temps ça m’a pris. Quelque chose comme 11 mois. J’ai commencé à les rechercher en 2009. Les dernières autorisations que j’ai reçu, c’était en novembre 2010. Ça m’a pris 10-11 mois.



On remarquera que le logo de la PEGI a disparu sur le tome 5 et 6

Ils sont comme moi, ils savent ce que c’est. Ils ont dit, "Si vous voulez les utiliser, il y a pas de soucis". J’ai pas eu quelqu’un qui a dit "Ah non, mais nous on veut 100000yen". Les gens voient très bien d’où est ce que je viens, ils savent que je fais ça plus par passion que par appât du gain. C’est pas un genre de jeu qui fait des ventes folles.
Ils ont été très très compréhensifs et très très gentils. J’ai absolument pas à me plaindre, j’ai eu beaucoup de chance de ce coté.
C’est dans la version anglaise qu’il n’y a pas toutes les musiques. Parce que Mangagamer n’a pas contacté tout le monde, n’a pas essayé de contacter tout le monde. Ils ont du prendre des musiques que leur ont filé Hobibox qui sont au demeurant très très bien. Il y a pas de soucis avec, mais ce ne sont pas les musiques originales.


Pipasrei : Après Hiragushi allez vous attaquer un autre projet ?

Pierre Bancov : Bonne question. J’aimerai bien, mais il faut être réaliste, si Higurashi ne me permet pas de vivre, il faudra bien que je passe à autre chose. Honnêtement pour l’instant, c’est un peu flou. Il reste encore 2 tomes complets à traduire. Le temps de la décision viendra vers février/mars 2012. Mais si c’est possible, j’aimerai bien faire Umineko.

Pipasrei : Umineko !

Pierre Bancov : Ouais, j’aime beaucoup Umineko. Et je sais déjà qu’il y a des phrases qui sont absolument impossible à traduire. Je pense à la catchphrase de l’épisode 6 qui n’est pas traduisible en français. Donc déjà, ça me gonfle, et en même temps, c’est un challenge. J’ai bien envie de voir s’il y a un moyen de faire ça. Mais bon, ça reste lié au nombre de ventes. Si je ne fais pas assez de ventes, Hobibox n’a aucune raison de m’accorder la licence. J’ai la prétention de croire que je fais du travail correcte, que je tiens le bon bout, mais il faut que cela se traduise par des ventes correctes.
Si c’est pour faire comme maintenant 300 ventes par jeu...



Pipasrei : Effectivement.

Pierre Bancov : C’est pas la peine.

Pipasrei : Pour le prochain tome d’Higurashi, vous allez faire comme pour le précédent avec 1 à 4, pour faire 5 à 8 ?

Pierre Bancov : Oh là, non. L’année prochaine probablement. J’aurai terminé la traduction vers noël. Le temps que ce soit mis en route, je pourrai pas le sortir avant mars 2012.
L’année prochaine, je sortirai donc la version finale, ça sera effectivement un CD 5 à 8 qui regroupera tous les tomes des résolutions des énigmes. On aura donc l’année prochaine, le tome 1 à 4 avec les énigmes, et le tome 5 à 8 avec les réponses. Ça évite comme ça au gens de raquer pour 8 tomes pour tester le jeu, c’est pas spécialement sympathique. Ça leur laisse une chance de trouver la solution par eux même. Ils sont pas obligés d’installer tous les jeux en même temps.



Ryuurei : J’aimerai savoir ce que vous avez fait comme parcours pour devenir traducteur professionnel ?

Pierre Bancov : Le parcours est peut-être un peu atypique. Mais au niveau des études, c’est assez classique. J’ai fais une fac de lettre japonaise. J’ai un master de japonais, et un master de lettre française. C’est formation classique de lettre si vous voulez travailler pour le journalisme ou la traduction. Par contre, je n’ai pas fais d’études spécifiques liées à la traduction. Ensuite, tout le reste, c’est de l’expérience acquise sur le terrain, ce qu’il faut savoir, c’est que j’ai fais mes études à l’étranger, j’ai donc été obligé de faire les traducteurs 24h sur 24 pour mes études. Pour moi tout était en langue étrangère, et il fallait bien que je comprenne de quoi ça parle. J’ai passé 9 ans dans la faculté de Trèves en Allemagne. Et après ça, à force de travailler comme guide touristique, comme tuteur pour les élèves étrangers... Qu'est ce que j’ai fais d’autres? J’ai travaillé dans d’autres trucs qui n’ont rien à voir avec les langues. C’est ce genre de boulot là, qui font que j’ai aussi travaillé pour Red Planet en Allemagne.

Puis à force de trainer dans le milieu, j’avais aussi une amie qui travaillait dans la traduction de manga, d’autres amis qui travaillaient dans la traduction d’animé en Allemagne. À force de travailler dans ce milieu, j’ai fini par avoir des contacts, et puis tout bêtement, j’ai vu une fois une annonce Nintendo qui cherchait des gens pour un projet. J’y suis allé, et ça a marché. Donc ensuite, je me suis mis à mon compte, et puis voila. Nintendo me rappelle de temps en temps, j’ai bossé pour d’autres grandes boîtes. Voila où j’en suis.
Au niveau des études, c’est vraiment classique fac de japonais avec éventuellement une fac de lettre pour quelque chose liée à l’écriture que ce soit du journalisme, ou de la traduction.
Mais il faut absolument avoir un niveau de français qui est impeccable. Dans la traduction, limite, c’est ce qu’il y a de plus important.



Ryuurei : Je voulais de te demander si aussi tu connaissais certains dialectes japonais ? Et si ça t’a servi ?

Pierre Bancov Un petit peu oui. Je parle pas couramment le dialecte, mais c’est vrai que j’ai été une fois guide touristique pour un groupe sportif qui venait de Kagoshima, donc dans le sud. Et eux, ils parlaient en dialecte. C’était chaud (rire). À la fin, je comprenais, il y a des petits trucs qui reviennent assez souvent. Je connais un peu le dialecte de Kagoshima, un peu d’Ôsaka, Kobe, je saurai dire à lui, il vient de là, mais sans plus. Je les parle pas couramment. Mais c’est vrai que ça sert beaucoup dans ce qui est visual novel, et autres jeux amateurs ou même light novel. Parce que souvent les auteurs se servent de cela pour avoir un style unique

Ryuurei : oui

Pierre Bancov Du genre, une phrase, surtout dans un roman ou il y a pas de photo. Une phrase d’un personnage qui parle avec un dialecte du nord, vous savez qu’il s’agit de tel ou tel personnage. Vous avez pas besoin de décrire qui c’est qui a parlé, rien qu’avec le dialecte vous savez quel est le personnage qui parle. Ça, ils s’en servent très souvent. Donc, ça peut servir, mais c’est quelque chose qui vient avec la pratique. Pour apprendre ce genre de chose, ça ne se trouve pas dans les livres, faut vraiment avoir quelqu’un, rencontrer quelqu’un qui vient de là-bas. Il y a pas de miracles, ça vient avec l’expérience




Informations supplémentaires non présentes dans l’interview mais dont on a pu obtenir des informations
- Pierre Bancov compte un jour sortir Le Sanglot des Cigales sur Iphone. Par contre, il faut absolument que l’ensemble de la saga soit terminée. Tant que les 8 tomes ne sont pas sortis, il n’aura pas l’autorisation de sortir le jeu sur ce support.

- Même si il y a peut être la possibilité de voir un jour Pierre Bancov traduire Umineko no Naku Koro ni (selon les ventes, et Hobibox), il ne compte pas traduire Ôgon Mûsou Kyoku. Le jeu est beaucoup trop confidentiel, et réservé aux fans d’Umineko. De plus, pour traduire Ôgon Mûsou Kyoku, il faudrait d’abord traduire Umineko qui lui prendrait sans doute déjà 5 ans. D’ici la, Ôgon Mûsou Kyoku sera dépassé.


Il ne faudra pas s'attendre à Ôgon Mûsou Kyoku en France, quoique, peut être avec le xbox live

- À noter également qu'un patch correctif des tomes 1 a 4 a été mis ce mois-ci en ligne sur le site officiel : http://www.hinamizawa.fr/main.htm


EDIT : J'espère pouvoir terminer la vidéo avant la fin de la semaine, sinon la semaine prochaine

_________________


Dernière édition par pipasrei le Mer 25 Mai 2011 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
DarkMatter
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Gémeaux
Nombre de messages : 662
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Mar 24 Mai 2011 - 22:27

J'ai hate de voir la vidéo !
Magne toi bwodel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Mer 25 Mai 2011 - 10:34

Bon, j'ai essayé de supprimer le fond sonore ambiant de l'interview avec plusieurs logiciels, mais rien à faire même en tenter d'isoler à partir d'une plage sans parole de Pierre Bancov ou moi.

Donc, je met un extrait, si quelqu'un connait un logiciel qui peut au moins réduire le fond sonore vis à vis de la voix, ca serait cool (la, j'ai mis l'un des passages ou l'on entend le moins Pierre Bancov).
Sinon, tant pis.

Au passage, j'ai récupéré des visual novel réalisé lors de l'épitanime, donc pendant l'émission, je pourrai les aborder un peu mieux que j'aurai cru
Fichiers joints
help.mp3
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(36 Ko) Téléchargé 2 fois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Kimino
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Masculin Sagittaire
Nombre de messages : 364
Age : 30
Localisation : par la ou par içi

Emploi/loisirs : Compositeur en fonction primaire

Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Mer 25 Mai 2011 - 11:52

pipasrei a écrit:

Au passage, j'ai récupéré des visual novel réalisé lors de l'épitanime, donc pendant l'émission, je pourrai les aborder un peu mieux que j'aurai cru

Il en manque que 2 vn qui sera diffusé au fur à mesure, mais je pense que tu fera une review si tu en as le temps^^, mais les vn dispo fonctionne que sur windows.
(moi je pensais qu'ils allait compiler pour linux et mac, mais je suppose que c'est pas le cas...)

edit HS :
tout les mini vn sont en ligne http://amateur.no-xice.com/epitanime-19.html (tout en bas)
et la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mzs-mikimino.blogspot.com/
kemaru
Pro gameur
Pro gameur


Masculin Verseau
Nombre de messages : 161
Age : 31
Localisation : Auvergne

Emploi/loisirs : graphiste multimedia

Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Ven 27 Mai 2011 - 16:30

merci pour l'interview pipasrei
ça fait plaisir de voir des boîtes comme ça, prendre des risques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kemaru-multimedia.com/
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Ven 27 Mai 2011 - 17:34

Je précise que j'ai fini le sous titre de la vidéo, une bonne partie de son édition, une partie des captures vidéos des jeux présent à l'épitanime, et des créations de visual novel.

Demain avec ryuurei, on s'occupe de commenter les vidéos. Donc, le temps de tout bien éditer et compagnie, je pense que la vidéo devrait être prête lundi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Dim 29 Mai 2011 - 15:26

J'ai besoin d'aide. Voila, on enregistre actuellement la seconde émission de doujin universe. Petit soucis, comme on est 2, on se partage le même micro. Du coup, au lieu que ca fasse une émission plus posé, plus convivial, c'est comme si chacun parlait de son coté.
On tenté de poser le micro entre nous 2 pour faire vraiment plus une conversation, mais il faut gueuler pour que ça marche bien (ce qui n'est pas l'idéal).
Et en tentant de brancher un second micro, il en détecte qu'un seul (j'ai qu'une carte son). Quelqu'un à une solution?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
kemaru
Pro gameur
Pro gameur


Masculin Verseau
Nombre de messages : 161
Age : 31
Localisation : Auvergne

Emploi/loisirs : graphiste multimedia

Date d'inscription : 26/07/2010

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Dim 29 Mai 2011 - 17:35

j'aurais une méthode très geek :
faire une conférence à distance sur skype... bon ok, pas sûr pour la qualité sonnore mais bon.
Avec une seule carte son, je ne pense que l'on puisse brancher deux micros.
Bon courage en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kemaru-multimedia.com/
Ryuurei
Jean Claude Van Damme
Jean Claude Van Damme


Masculin Balance
Nombre de messages : 142
Age : 31
Localisation : Bordeaux

Emploi/loisirs : Tape des trad à l'écrit plus vite que le plus vite

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Lun 30 Mai 2011 - 8:36

En fait, j'ai une idée toute bête, on enregistre le son avec la caméra numérique... ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quartierduweird.free.fr/blog/
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Lun 30 Mai 2011 - 8:52

Ouai, on peut toujours essayer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pef30
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Lun 30 Mai 2011 - 9:17

bonjour

aissaye de brancher les deux micros sur la même entrée jack de ton pc via un adaptateur 2 en 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Jeu 2 Juin 2011 - 9:07

Bon, la méthode du son avec le camescope a marché. Malheureusement, la batterie était déchargé alors qu'il nous restait à aborder les visual novel de l'épitanime. Bref, c'est en bonne voix car j'ai bien entamé le montage sonore et vidéo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Ven 17 Juin 2011 - 7:18

J'espere que pbssafran va réussir à en vendre plus.
Pour ma part je les ai deja acheter bien evidements et comme dab je lui ai fais un don suplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)   Aujourd'hui à 15:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de pbsaffran (éditeur français de higurashi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview avec Graham McNeill (en français)
» Livre entier "The Art Of Tim Burton" - 457 pages
» Interview d'un syndicaliste anonyme par Dédé
» Interview d'un vagabond, "Senka"
» interview d'Alan Moore a MTV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Doujin :: Doujin Game-
Sauter vers: