AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Lun 2 Mai 2011 - 8:59

Les américains auront 4 jaquettes différentes pour Catherine, 2 par console. Raison, faire une jaquette sans élément érotique pour ne pas choquer (quand tu achètes Catherine, tu sais quand même à quoi t'attendre, mais bon...)

http://www.ps3gen.fr/catherine-jaquette-cover-differentes-us-amerique-puritain-actualite-17916.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Darkness-S
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 888
Age : 23
Localisation : Chez moi, dans mon petit appart a mwa tout seul *o*

Emploi/loisirs : étudiant en LEA Anglais/Jap(1ère année) o/////

Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Dim 12 Fév 2012 - 20:40

Bon allez, un premier avis apres 5 h de jeux , 3 niveau et 3 boss fait:
Ya pas a dire, je trippe vraiment pas mal dessus. Graphiquement c'est vraiment bien foutu et ça colle vraiment super bien au style du jeu. D'ailleurs le style graphique donne vraiment un style manga bien mieux réussi que les 3/4 des jeux en Cell Shading. Non franchement c'est super beau.

Au niveau du gameplay, c'est un peu comme les Persona 3 et 4 dans le sens où on a deux style de gameplay différent. Déjà pendant la journée, on assiste à des cinématiques entre Vincent et les deux K/Catherine qui font avancer l'histoire, jusqu'au soir, quand Vincent va retrouver ses amis dans un bar. C'est l'une des deux phases que l'ont peux jouer. Ici on peut parler aux gens, boire de l'alcool (plus on est bourrer plus on va vite durant les phases de cauchemars), regarder des sms sur sont portable, et répondre aux différents messages des K/Catherine, aller aux toilettes, changer la musique, jouer a un mini-jeu reprenant le gameplay des phases de cauchemars et finalement rentrer chez vous. Bref ya de quoi faire, sachant que le temps passe lorsque vous parlez a des personnes, et du coup y'en a qui partent et d'autre qui arrive. En parlant vous pourrez les aidés, ce qui pourras avoir quelques conséquences (que je n'ai pas encore découvertes). Vous pourrez aussi, comme dit plus haut, répondre a des sms, ce qui auras pour effet de vous faire pencher soit vers le coté "mauvais" (Catherine), soit vers le coté "bon" (Katherine). ceci est symbolisé par un jauge. Cela modifiera la fin du jeu (il y en a 8 différentes). D'ailleurs vous recevrez également quelques photo de Catherine (la blonde) assez olé olé ^^ Vous pourrez aussi au bar changer la difficulté du jeu ou recommencer des niveaux déjà fait.

Ensuite chaque nuit, durant votre sommeil, vous ferez des cauchemars pour le moins....mortelle. Pour être plus précis, vous devrez grimper une sorte de tour géante composé de bloc qui s'effondre. Pour ça vous devrez pousser et tirer les blocs afin de vous frayez un chemin vers le sommet de chaque étage d'un niveau. Il existe plusieurs type de bloc avec des propriétés différentes, et il y en a qui apparaisse lors de certains niveau. Entre chaque étages d'un niveau , vous arriverez sur un palier où vous pourrez discutez avec d'autre personnes (transformé en mouton) et apprendre de nouvelle technique d'escalade(assez important si on veux reussir a avancer). Vous pourrez aussi sauvegarder a cet endroit. Avant de continuer a l'étage précédant, vous devrez répondre a une question choisit au hasard qui influencera la jauge des K/Catherine (celle dont je parlais plus haut). Enfin au dernier étage du niveau, vous serez poursuivis par un boss qui vous lanceras divers attaque.

Bref des phases qui ne plairont pas a tout le monde mais franchement perso j'adhère, c'est fun , bien foutu et ça se renouvelle bien. Alors par contre, les rumeurs sur la difficulté tellement élevé que même les japs s'en sont plains sont parfaitement fondé. le jeu est chaud, très très chaud, en particulier contre les boss, où le game over peut arriver TRES rapidement. De plus les puzzle sont completement tordu par moment. Heureusement, bien que les vies sont limités, ont en récupère tellement facilement que ont est jamais a court, bien au contraire. Mais bon franchement ces phases sont fun, bien que très stressante par moment. Par contre ya quand même quelque problème de maniabilité et de camera...

Niveau Histoire, bah c'est franchement du tout bon, on a une histoire qui parle d'adultère, ce qui est assez originale. Le tout est bien construit et la mise en scène est quasi parfaite je trouve. Rajouté a cela des perso excellent, un héros assez attachant, et une ambiance énorme, et vous obtenez un excellent scénario.

Et pour la bande son, on a surtout des reprises de morceaux célèbres de musiques classique, et franchement l'OST claque bien, ya des morceaux vraiment énorme, comme celui là par exemple :

Quant au voix, on a que la VA de dispo. C'est un peu dommage, mais franchement, le doublage US est vraiment très très bon. Le seul reproche que je peut lui faire, c'est pour la voix de katherine et le fait que les voix collent pas trop pour les cinématiques en animé. Mais sinon on a un excellent doublage qui colle très bien a l'univers.

Bref, pour l'instant franchement je trouve le jeu excellent. Par contre ya pas a dire, il est dur, et vraiment énervant par moment,mais bon l'histoire est tellement accrocheuse que l'ont abandonne pas du coup x). Par contre, le jeu est interdit aux moins de 18 ans, et franchement c'est pas pour rien. Déjà que ça parle d'adultère et qu'il y a un peu d'érotisme (mais ça reste largement soft), ya aussi pas mal d'horreur, et pas mal de gore, en particulier en ce qui concerne les designs des boss qui sont assez... glauque par moment ("Daddyyyyyyyyyyy" T_T) Surprised . Mais franchement, vraiment pas déçu a par ça, je le conseille a tout le monde.
D'ailleurs, au passage, j'ai été très agréablement surpris du test de jeuxvideo.com . Finalement, malgrés qu'il présentait limite le jeu comme un jeu de cul au début, c'est tout le contraire dans le test. Ils précisent bien que c'est loin d'etre le cas, et que le jeu vaut le coup (17/20), bref agréablement surpris.

Aller je termine par l'opening :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagara02
Pro gameur
Pro gameur


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Mar 14 Fév 2012 - 10:15

J'ai justement acheté le jeu hier, je n'ai pu jouer que les deux premiers stages ( La prison du désespoir si je me souviens bien le nom pour le second stage )

Sinon, j'ai mis le jeu en normal, mais je me suis fait tué par mal de fois par le boss. xD

Le gameplay est pas compliqué à prendre en main, mais c'est surtout le stresse pour ma part qu'il faut combattre. ^^'

Sinon, moi, j'compte bien aller vers Catherine ;p ( pas répondu au sms de Katherine Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness-S
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 888
Age : 23
Localisation : Chez moi, dans mon petit appart a mwa tout seul *o*

Emploi/loisirs : étudiant en LEA Anglais/Jap(1ère année) o/////

Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Jeu 16 Fév 2012 - 22:59

Héhé, tu as encore rien vu niveau difficulté confused

En tout cas, jeu fini aujourd'hui. Vraiment pas déçu ^^ Mon test demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness-S
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 888
Age : 23
Localisation : Chez moi, dans mon petit appart a mwa tout seul *o*

Emploi/loisirs : étudiant en LEA Anglais/Jap(1ère année) o/////

Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Ven 17 Fév 2012 - 22:39

Double post, mais c'est pour la bonne cause ^^"

Bref mon test de Gamekyo :

Bon avant toute chose, une petite musique d'ambiance :



Ahlala Catherine, elle m'en aura fait baver celle là , et ceux dés sa première annonce I love you . Il faut dire que le trailer était particulièrement intriguant : Un jeu mélant érotisme et horreur par la team Persona, ya pas a dire, c'etait prometteur, et loin d'être un jeu porno. Et malgrés toute les critiques de personnes ignorantes se fiant seulement aux images pour classifier ce jeu de "jeu de cul", ma curiosité est rester, jusqu'a sont annonce aux US, puis en Europe, et sa sortie le 9 Février dernier. Et même une fois ramené la belle demoiselle dans humble demeure, elle m'aura encore une fois fait baver, mais pour d'autres raison.
BREF ! Jeu terminé en 13 heures en mode normal sans soluce (sauf pour le début d'un stage) et avec la fin "Bad Cheater" (et je dois avouer que je m'attendait pas a tomber sur celle la). Et donc que dire? Déçu ou pas?
Baaaaaaah... place au test pour la réponse :) :


Donc Catherine, pour ceux qui ne connaissent pas, est un jeu de Atlus, et le premier jeu HD de la team Persona (qui en fait entre autre...tatadaaaaa... Persona 3 et 4). Pour le genre de jeu, et bien c'est assez spéciale, on pourrait dire que c'est un mélange entre le Survival Horror pour l'ambiance, un Persona 3 et 4 like pour ses phases de journées et au bar, et un Puzzle Game pour les phases de cauchemars, le tout sur fond d'histoire d'adultère et de meurtres étrange et paranormaux. Mais bon, on y reviendra apres.
Le jeu est interdit aux moins de 18. On ne s'en étonnera pas au vu des scènes assez gore qu'il y a dans le jeu, ainsi que les scène plus ou moins érotiques (même si ça reste ultra soft).
Et voila a peu pret pour le tour du jeu. Maintenant, entrons dans le vif du sujet



Scénario :

L'histoire : Vincent Brooks est un homme de 32 ans qui désire juste mener une vie paisible. Sont boulot est moyen, il se fait sous-payer, mais tout ça il s'en fout, tout simplement car il ne veux pas d'ennuis, et que ça lui convient comme ça. Par contre, là où ça devient problématique, c'est quand sa petite ami, Katherine, souhaite que leur relation aille un peu plus loin, du genre Mariage. Et ça, notre cher trentenaire looser n'est pas vraiment attiré par cette perspective. Mais si il n'y avait que ça... Non non, c'est sans compté sur le fait que Vincent est le genre de type qui a le don de se foutre dans la merde, et de bien belle manière. Et c'est ainsi que, apres une soirée où il a un peu trop bu, il se réveille aux coté d'une charmante jeune blonde nu, avec qui il semble bien s'etre amusé la veille. Ironie du sort? La jeune demoiselle s'appelle Catherine. Et il ne faut pas longtemps a Vincent pour comprendre qu'il vient de se foutre dans la merde, surtout quand la jeune fille semble etre tombée amoureuse de lui, et que elle et katherine sont toute les deux du genres...jalouses.
Oh mais attendez, ce n'est pas tout. Bah oui comme je l'ai dit, Vincent a le don de se foutre VRAIMENT dans la merde, et cela se traduit aussi par des cauchemars pour le moins...mortelle où il se retrouve transformé en mouton a devoir escalader une sorte de tour qui s'effondre. Et si il échoue, il mourra dans sont rêve, ainsi que dans la réalité. Ces cauchemars semble d'ailleurs lié a une série de mort mystérieuse touchant les hommes...

Bref, autant dire que l'histoire est juste excellente. Déjà le coup de l'adultère est assez original dans le domaine du jeu vidéo, mais quand encore en plus c'est mélangé a de l'horreur, croyez moi que ça déménage ! L'ambiance est purement génial, et les perso sont super bien travailler. Rare sont les héros de jeux avec qui ont s'attache autant, et ça apporte vachement à l'immersion. Les rebondissements sont bien foutu, et les dernières scène sont vraiment génials et assez épiques sur certains point. D'ailleurs, il y a 8 fins différentes pour le jeu qui dépende de plusieurs chose. Certes elles ne sont pas toutes de super bonne qualité (celle que j'ai eu par exemple était pas vraiment excellente), mais elles ont au moins le mérite d'exister.
On regrettera juste quelque révélation assez attendu parfois, et quelque petite zone d'ombre (mais peu).

Bref un excellent scénar en somme, qui nous tiendra en haleine tout le long du jeu.




Graphismes :

Graphiquement, le jeu est juste magnifique, rien a redire. Le style graphique donne au jeu un air manga qui est clairement réussi. C'est simple, je crois que c'est le jeu le plus réussi de ce point de vu la dans ceux que j'ai jouer. Il y a pleins de petits détails, comme les goutent de sueurs qui coulent du visage, ou le front qui s'obscurcit. Bref, un petite perle graphique si on accroche au style. Dommage que les décors des phases de cauchemars ne soit pas super variés (enfin si, mais ça se remarque pas tellement parfois). Aussi il y a quelque cinématiques en animé faites par le studio 4C

Mais bon, rien a redire de ce coté là, j'ai été agréablement surpris.





Gameplay :

Parlons du gameplay maintenant. Déjà, il faut savoir qu'il y a deux phases de jeux assez differentes, un peu comme dans les Persona 3 et 4.
Tout d'abord, durant la journée vous passerez le plus clair de votre temps a regarder des cinématiques. Puis après celles ci, vous prendrez le contrôle de Vincent lors de son passage habituel au Stray Sheep (un bar dans sont quartier). Dans ce bar vous pourrez entreprendre plusieurs actions :
-Parler aux gens. Ceci aura quelques petites conséquences sur le reste du jeu. En fait en leur parlant, vous pourrez éviter qu'ils meurt dans le cauchemars (car oui vous ne serez pas seul a esclader la tour) et vous pourrez donc apprendre des techniques a ce moments là. Cela aura également un effet sur la jauge de morale selon ce que vous leurs dites (je reviendrait sur cette jauge plus tard). A noter que parler aux gens fait avancé l'heure, et que du coup certaine personnes partirons, et d'autre viendront
-Recevoir des SMS des deux C/Katherine et y répondre. Suivant ce que vous répondez, ça aura un effet sur votre jauge de morale. Parfois vous recevrez également des photos coquines de Catherine, mais vous pourrez pas les regarder en publique.
-Boire de l'alcool. Plus vous buvez, plus vous serez rapide dans votre cauchemars (a noter que vous débloquerez également quelques anecdotes sur la boisson que vous consommez :) )
-Sauvergarder votre partie
-Jouer a Raiponce, un mini jeu s'inspirant des phases de cauchemars (sauf qu'au lieu que la tour s'effondre, ici vous aurez un nombre de mouvement limité)
-Aller aux toilettes, cela vous permet de voir les photos coquines que Catherine vous envoie. Vous pourrez aussi vous lavez le visage, ce qui aura pour effet de vous laisser un aperçu de votre prochain cauchemars, le tout de maniere assez...flippante Cool
-Changer la musique d'ambiance du bar avec le Jukebox.
-Changer la difficulté du jeu
-Refaire un niveau du cauchemars déja fini.

La jauge de Morale est une jauge qui vire soit dans le rouge(coté Catherine), soit dans le bleu(coté Katherine), en fonction de vos choix. Ceci aura un impact sur la fin avec un autre élément.


Une fois que vous en aurez fini au bar, vous devrez rentrer chez vous afin de dormir, et d'entrer dans ces fameuses phases de cauchemars.

Dans les cauchemars, votre but sera de gravir une tour en manipulant des blocs. Pour ça vous pouvez pousser et tirer les blocs. Vous devrez faire en sorte de créer des sortes "d'escalier" afin d'avancer. Pour ça il faut prendre en compte quelques éléments.
Déjà, il faut savoir que la tour s'effondre petit a petit, il faut donc se dépêcher sinon c'est le game over.
Ensuite, si un bord inférieur d'un bloc est connecter à un bord supérieur d'un autre bloc, il ne tombera pas, et ce même si il n'y a pas de bloc directement en dessous. Dans le cas contraire (aucun bord connecter), le bloque tombe dans le vide, à moins de tomber sur autre bloc.
Vous pouvez aussi vous suspendre sur le rebord des blocs et vous déplacez comme ça. Si vous tirez un blocs et qu'il n'y a rien derrières vous, vous vous agrippez automatiquement sur le blocs sur lequel vous étiez.
Dernier élément a prendre en compte, il existe plusieurs type de blocs. Voici quelque exemple :
-Les blocs normaux, déplaçables sans problème
-Les blocs noirs avec motif, indéplaçables
-Les blocs noirs sans motif, lourd mais déplaçables (lentement cependant)
-Les blocs gris, se brise au bout d'un moment
-Les blocs piégés, qui comme leurs nom l'indiques sont piégé. En fait des piques sortes si vous marchez dessus. Il faut donc ne pas rester dessus et aller direct sur un autre bloc ou vous suspendre, sinon c'est la mort (et croyez moi, si vous rester 1/4 de secondes dessus sans bouger, c'est trop tard)
-Les blocs glaces, si vous vous déplacé en étant dessus, vous glisserez jusqu'a un bloc normal ou jusqu'a tomber dans le vide (et là c'est la mort).

Et quelques autres blocs. Le tout pour finir les niveaux est de réussir à trouver un chemin sans mourir.
Vous pourrez ramasser sur le chemin plusieurs item qui vous aiderons a grimper. Vous pourrez aussi ramasser des pièces sur le parcourt(la quantité ramassé dépend de votre vitesse de grimpe).
Enfin, des moutons essayerons aussi de grimper. Même si ces derniers sont dans le même merdier que vous, il ne faut pas hésité a les pousser si ils vous gènes. En tout cas eux ils hésiterons pas.
Vous pouvez également retourner en arriere dans le déplacement des blocs, et ceux jusqu'a neuf déplacement d'affilé. Et croyez moi, c'est très pratique...
Le niveau se termine quand vous arriverez sur une sorte de piédestal au sommet. Vous obtiendrez alors un trophée en fonction de votre performance.

Chaque nuit, vous grimperez un étage de la tour, et chaque étages contient plusieurs niveaux. Entre chaque niveaux vous arriverez sur un palier, où vous pourrez sauvegarder et parler a d'autre personnes (représentés par des moutons). En leurs parlant, vous pourrez apprendre des techniques d'escalades qui vous seront indispensable pour espérer arriver au bout de cette tour. Encore une fois, suivant ce que vous dites a certains de ces moutons, cela aura un impact sur votre jauges de moral, ainsi que sur leurs volontés de vivre (et croyez moi, il vaut mieux que le plus de moutons survives si voulez apprendre des nouvelles techniques). Vous pourrez aussi acheter des objets a un marchant, mais cela aura un impact sur le score finale de l'étage.
Avant de monter pour le niveau suivant de l'étage, vous devrez passer dans un confessionnal où une question vous sera posé aux hasard. La réponse aura un impact sur votre jauge de morale, sauf les 4 dernieres question du jeu (celles du dernier étages), qui elles auront un impact sur la fin du jeu tout court.
D'ailleurs petites choses interessantes, quand vous répondez à ces questions, vous obtenez une statistiques sur les réponses des autres joueurs si votre consoles est connecté au net. Sinon ce sera les résultats d'un sondage.

Enfin, lors du dernier niveau de l'étage, vous serez cette fois ci poursuivie par un boss. Le but sera encore une fois d'arriver au bout de l'étage, le tout en évitant les attaques souvent mortelles du boss. Une fois arriver au bout, vous en aurez fini avec le cauchemars et vous passerez au jour suivant.


Bref, ça peut sembler assez fouillis comme ça (surtout que j'ai pas super bien raconté) et répétitif, mais franchement ces phases sont fun et assez varié. Par contre, il y a quelques défauts à noté. Déjà la maniabilité n'est pas au poils, et ils vous arrivera souvent de vous suspendre sans le vouloir par exemple. Ensuite il y a également de sérieux probleme de caméra qui empeche de bien vous repérer par moment (surtout quand vous vous retrouver derriere un bloc). La difficulté n'est pas reglable dans le cauchemars, ce qui peut etre génant si ont en est coincé au beau milieu et qu'on a envie de tenter le mode facile (d'ailleurs faite toujours deux sauvegardes, une au bar et une dans le cauchemars, au cas où). Et enfin, on regrettera de ne pas avoir de moyen de revoir les techniques apprises, car il y en a tellement qu'on en oublie parfois, et du coup ça peut facilement bloquer par moment.

Bref a par ça, le gameplay est plutot très réussi.




Bande sonore :

Passons à la bande sonore maintenant, voulez vous?
Et bien en ce qui concerne l'OST, c'est simple, je n'ai STRICTEMENT rien a lui reprocher !!! L'OST est clairement excellente. Comme d'habitude ont reconnait bien le style de Shoji Meguro. Mais là où ça fait vraiment fort, c'est durant les phases de cauchemars, où les musiques ne sont autres que de superbe remix de musique classique. Aller, quelques exemples (je passerai la musique de l'opening déja mis plus haut).

Spoiler:
 
Bref une OST de grande qualité.

Ensuite au niveau des voix, on a à notre disposition que la VA du jeu. Dommage pour ceux qui voulaient les voix Japonaise. Cependant ne boudons pas pour si peu, surtout que la VA est franchement de très très bon facture. Il n'y a que la voix de Katherine que je n'aime pas personnellement. Le seul autre reproche que l'ont pourrait lui faire, c'est de ne pas trop coller aux scène en animé, alors qu'elle colle tout à fait au reste. Mais bon, c'est limite un détail.




Durée de vie :

Parlons enfin de la durée de vie avant de conclure, voulez-vous? Le jeu n'est pas super long, et peut etre terminé en une dizaine d'heure pour voir une des fins si on va en ligne droite. Il y a neuf jours et neuf étages. C'est court certe, mais il y a pleins de petit a coté à faire quand même. Déjà vous devrez recommencer le jeu une ou deux fois pour débloquer les 8 fins différentes. Vous avez aussi quelque trucs à faire, comme le jeu de Raiponce. De plus, en obtenant des trophées en or, vous débloquerez un mode appeller Babel, où le principe consiste à escalader une tour généré aléatoirement seul ou à l'aide d'un deuxieme joueur. Et une fois le jeu fini, vous débloquerez le Colisée, où vous pourrez refaire les différents étages du jeu, encore une fois en solo ou à deux (mais cette fois en compétition). Bref il y a de quoi faire.
De plus, il y a un deuxième éléments à prendre en compte, c'est la difficulté du jeu. Car oui, le jeu est dur, très très dur, à tel point que au Japon un patch a du sortir pour rééquilibrer la difficulté. Et encore, dans la version US et Européenne, le patch est direct appliqué (avant le patch, il était impossible de revenir en arrière dans le déplacement des blocs en mode Normal et Hard par exemple !!!). Les solutions aux différents problème sont souvent tordu, et le game over arrive très facilement. Heureusement, les vies sont très facile a récupéré, et vous n'aurez certainement pas de problème de ce coté là (perso j'ai fini le jeu avec 94 vie il me semble).
La difficulté peut etre pas mal rebutante par moment, et plusieurs lâcheront à cause de ça. Mais bon, finalement le jeu n'est quand même pas impossible, et personnellement j'ai reussi a finir le jeu en normal en regarder les soluces qu'une seule fois (au début du stage 7-1).

Bref court, mais avec une bonne rejouabilité, et une difficulté assez atroce.



Conclusion :

Catherine est ce que l'ont peut appeler un OVNI vidéo-ludique. Sous ses faux airs de jeu érotique, le premier jeu HD de la Team Persona cache en réalité un puzzle game, genre qui ne plaira pas à tous. De plus, la difficulté complètement atroce par moment en rebutera plus d'un.
Mais pour peu que l'on ne soit pas totalement réfractaire au genre et que l'on persévère jusqu'au bout, on peut y découvrir une petite perle au gameplay perfectible mais très original, aux graphismes très travaillé, à l'ost envoutante, mais qui possède surtout une histoire excellente, menée de main de maitre par une ambiance à la fois malsaine, érotique et horrifique, le tout servie avec une galerie de personnages attachant et a la psychologie maitrisée.

Finalement assez soft sur certain point contrairement a ce que les premiers trailers laissait penser, et loin d'être un jeu porno, Catherine est un petit chef d'oeuvre, pas parfait certe, mais un chef d'oeuvre quand même. Atlus nous livre une fable terrifiante racontant les malheurs d'un type qui a fait une simple petite erreur qui lui coutera très cher.
Un jeu à essayer absolument. Qui sait? Cette jeune coquine pourrait peut-être vous surprendre?

Les + :
-Concept et gameplay original
-Une histoire excellente et bien foutu
-Une ambiance géniale
-Des personnages attachants
-Un humour assez noir qui fait mouche
-Gore et horrifique, parfois même proche d'un survival horror (DadDyyyyYYYYyyyy!!!!!)
-Style graphique particulièrement maitrisé et très manga
-Fun
-Des boss impressionnant (surtout le boss de fin, juste génial)
-Une OST magistrale
-Une VA de très bonne facture
-Une bonne rejouabilité
-Huit fins très différentes
-De très bonne idées
-Le trio Vincent, Catherine et Katherine
-En Français !!!


Les - :
-Quelques problèmes de maniabilités et de caméra
-Les voix anglaise ne collent pas aux cinématiques animés
-Durée de vie un peu courte pour finir le jeu une première fois
-Difficulté effrayante qui en rebutera plus d'un
-Manque d'un recueil des techniques
-Une édition collector européenne moyenne par rapport à celles des US et du Japon
-Un concept qui ne plaira pas à tous
-Quelques petites zones d'ombres dans le scénario (mais rien de grave)
-La voix de Katherine
-Pourquoi avoir remplacé le "Love is Over" du game over Américain et Japonais par un "Partie Terminée" en France? (détail certe, mais bon)



Spoiler:
 

PS : Désolé pour les fautes et les répétitions, vais essayer d'arranger ça un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagara02
Pro gameur
Pro gameur


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Ven 17 Fév 2012 - 23:31

Bon, là, je suis à 8 heures de jeu, mais le niveau "étage à 10 niveaux" ( Celui où quand l'on commence, on peut voir directement la fin du niveau ) m'a pris un temps FOU !

Sur le moment, j'étais sur le CUL !
J'ai invité quelques potes pour y jouer à plusieurs et franchement, c'était assez fun. ( même si on passait 30 minutes à faire tomber l'autre ou le bloquer, ce qui amenait à un Game Over x) )

Bon, je n'ai toujours pas fini le jeu, l'histoire m'est toujours en haleine, Catherine est juste H-O-T et Vincent, si... humain ?
Les boss sont également bien réalisés, lors des niveaux sans boss, je passe mon temps à réfléchir avant de mourir, mais contre les boss, c'est I-M-P-O-S-S-I-B-L-E, je cède toujours à la panique, et limite, je ne veux pas voir le boss me tuer, du coup, je saute dans le vide. x)
N'étant pas un joueur de "sang-froid", je suis bien servi de ce côté ;p ( me parlez pas des jeux d'horreur, j'en suis totalement pétrifié ^^' )

Sinon, je ne sais pas si il y avait un mode compétition, mais à deux joueurs, c'était une coopération.

( Ah... comme je voulais le côté karma rouge, j'avais pas réalisé, mais tous les clients habituels du club sont morts à cause de moi ^^' )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness-S
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 888
Age : 23
Localisation : Chez moi, dans mon petit appart a mwa tout seul *o*

Emploi/loisirs : étudiant en LEA Anglais/Jap(1ère année) o/////

Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Sam 18 Fév 2012 - 0:04

x) les pauvres clients.
Perso je n'ai pas trouver les boss si dur (a par le 3eme et le dernier). La tu en est pas loin de la fin du jeu donc (et j'avoue que le coup des 10 niveaux m'a bien prit un petit quart d'heure a trouver x))

Pour le mode compétition, c'est une fois le jeu fini en fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sagara02
Pro gameur
Pro gameur


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Sam 18 Fév 2012 - 14:11

Bon bah, j'ai fini today le game et bon...

Pour le coup,
Spoiler:
 

Sinon, J'ai fini avec comme fin : Good Cheater.

Une question à propos de Jonny...
Spoiler:
 

Et pour Catherine...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Sam 18 Fév 2012 - 17:45

Sagara02 a écrit:

N'étant pas un joueur de "sang-froid", je suis bien servi de ce côté ;p ( me parlez pas des jeux d'horreur, j'en suis totalement pétrifié ^^' )

Il faut y remedier, tien !






Fier Hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine   Aujourd'hui à 20:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'horreur rencontre l'érotisme : Catherine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Catherine Dufour - Quand les dieux buvaient 1 et 2
» ta tros vue de film d'horreur quand...
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra
» Mains de l'horreur et mains sanglantes
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Jeu vidéo :: Autres Jeux vidéo-
Sauter vers: