AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu   Dim 27 Déc 2009 - 12:01

La mode rétro revient en ce moment en force. Pour les productions indies, et doujin game, cette pratique est assez courante. Toutefois, certains titres voguent sur la vague du néo rétro. Genetos fait parti de cette catégorie, un shoot em up évolutif présentant l’historique des shoot em up.


Genetos est un freeware réalisé par le brillant Tatsuya Koyama retraçant les périodes phare du shoot em up, de 1978 à nos jours.
Chaque stage est découpé en période bien spécifique, et en fonction du niveau de difficulté, votre vaisseau évoluera d’une manière bien précise.
Cette évolution se réalise en collectant des petites gems. Une fois que la barre atteint 100% de son potentiel, le message « to the next generation » fait son apparition. Vos capacités seront bien plus grandes avec un gameplay qui aura évolué par la même occasion. Une fois le boss (mutant) vaincu, vous atteignez le stage suivant qui aura subit une nouvelle évolution.

Le premier stage est un clin d’œil à Space invader (1978). Le vaisseau bouge uniquement sur le plan horizontal. Les mouvements de l’adversaire sont assez limités, et se déplace par un bloc de groupe.
La phase intermédiaire pour le boss représente l’époque Galaxian (1979), le déplacement est beaucoup plus libre, (bien que limité à la moitié de l’écran).


Le second stage fait référence à la période des années 80. Une évolution marquée par les déplacements libres (vous, ou le CPU), mais également une plus grande variété d'adversaires. Bien, que les ennemis soient toujours organisés en groupe, leurs déplacements simulent celui des oiseaux migrateurs. Les fans de shoot em up auront reconnu les clins d’œil à Galaga (1981), Vulgus (1984), Exed Exes (1985)…


Bien que les 2 premières périodes resteront cultes à l’évolution du jeu vidéo, ce sont des titres ayant mal vieillit qu’il sera difficile d’apprécier sans la fibre nostalgique.

De son coté, le stage 3 présente l’évolution des années 90 avec des déplacements totalement libre, l’apparition de la smart bomb, et du seconde mode de tir. Pour les personnes qui ont pu connaitre cette période, il s’agit sans aucun doute de l’époque la plus riche en sorti de shoot em up.


Le quatrième stage fait référence à la période fin 90 à nos jours avec l’introduction des danmaku (les shoot em up de cave, touhou, shikigami no shiro…). Un nouveau mode de tir fait son apparition (homing laser, overclock, blade…) se basant sur une jauge qui se recharge avec le temps contrairement à celle des smarts bomb. Les pattern, et bullet adversaire se complexifient, et se multiplient.


Enfin, le dernier stage ne présente pas une réelle évolution du shoot em up, mais permet l’introduction d’un scénario, et de sous stage réalisant des clins d’œil non plus au gameplay mais aux univers du shoot em up (Shikigami no shiro, touhou, Radiant Silvergun, ikaruga…). Le vaisseau connait tout de même une évolution par une meilleur orientation des tirs, une sorte de bouclier repoussant certaines vagues, et enfin une jauge plus imposante pour le troisième mode de tir.

A noter qu’une touche permet sur l'ensemble de la partie de voir la hitbox de bullet ou des adversaires. Bien que peu esthétique, il s'agit d'une fonction très pratique permettant de se frayer un chemin plus rapidement. Petit bémol, il s'agit également de la même touche permettant la collecte de gems à partir du 4ème stage.

Comme dit précédemment, il faudra faire le jeu à tous les niveaux de difficulté, car l’évolution de votre vaisseau sera différente. L’astuce idéale pour gonfler le replay value du jeu. Une fois le mode story terminé, il est intéressant de s’attaquer au mode free play qui permet de choisir son évolution de vaisseau, et d’ajuster certains paramètres. Autant dire que s’attaquer au 5ème stage en niveau créator, avec le vaisseau de space invaders relèvera d'une grande folie de challenge. Par contre, faire la démarche inverse avec le dernier vaisseau du jeu dans le premier stage réduira l'intérêt de la partie.


Genetos est le genre de titre que l’on aimerait voir sur d’autres types de jeu (RPG, FPS, plate forme…) afin de rendre hommage à divers grands titres et périodes ayant marqué le jeu vidéo, tout en gardant sa propre identité.
Toutefois, genetos n’est pas sans défaut. En effet, on regrettera le manque de challenge du jeu dans son mode classique. La période danmaku aurait méritait plus de soin sur le plan des pattern et des bullet qui restent la composante essentiel de cette époque.
Histoire de pinailler un peu, il manque également quelques références qui auraient du être introduite. Peut être, pour une prochaine mise à jour, ou une suite.

En tout cas, Genetos s’inscrit dans les références du shoot em up qu’il faut absolument faire. D’autant plus qu’il est gratuit et en anglais, il serait dommage de passer à coté de ce titre.

Site officiel (et lien de DDL) : http://www.tatsuya-koyama.com/software/wg002_genetos_eng.html


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu   Mar 29 Déc 2009 - 22:14

Une idée de genie ^^

Je le dl immediatement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkMatter
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Gémeaux
Nombre de messages : 662
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu   Mar 29 Déc 2009 - 23:43

Perso la première pensée que j'ai eu au 4ièm stage c'était : "putain ça me fait penser à Rez" contrairement aux précédants, les bruitages sont bien plus accentués et donne vraiment un rythme et le design filaire alors !

Et la première partie du dernier stage, c'est du asteroid avec les météors qui se dédoublent quand on les abats.

Bref ça m'as rappelé une partie de mon enfance (bon hein faut-ptet pas exagéré j'ai pas passé toute mon enfance sur une Atari, j'ai su évoluer avec le temps... megadrive, snes ect... ^^) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu   Jeu 31 Déc 2009 - 10:06

Genetos a été élu second meilleur shoot em up de l'année 2009 dans le milieu indépendant selon indiesgame

http://www.indiegames.com/blog/2009/12/feature_top_freeware_shoot_em.html#more

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu   Aujourd'hui à 14:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Genetos : l'histoire du shoot em up dans un jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Rivombrosa
» Histoire de se sentir bien…dans sa peau.
» Les chiens de traineaux de l'Alaska_
» L'Andalousie 2006
» " 127 heures "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Doujin :: Doujin Game-
Sauter vers: