AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Blitz The League II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Blitz The League II   Ven 6 Nov 2009 - 12:46



Bien que le nombre d’adhérents a augmenté ces dernières années en France : 3 593 licenciés en 1996 et 12 837 pratiquants en 2005, Le football américain est un sport qui fait très très peu parlé de lui dans nos belles contrées. Souvent comparé à tord pour un sport semblable au rugby en plus brutal, le football américain subit également une image médiatique néfaste à cause du dopage, de la pub, et de l’américain moyen fan de ce sport.
Et pourtant, malgré la masse de violence que présente ce sport, il s’agit certainement de l’un des sports collectif les plus stratégiques, voire le plus stratégique.




Si on traverse l’Océan Atlantique, les américains idéalisent autant ce sport, que les français considère le football comme une religion (soccer). 2 grandes licences de jeu vidéo se sont distinguées au niveau de ce sport :
- la première, la plus connue s’intitule Madden NFL d’Electronic Art. Pour les fans, Madden constitue la simulation quasi parfaite de ce sport.
- la seconde, exploite la mauvaise image de ce sport en caricaturant les traits, il s’agit de Blitz The League (connu plus anciennement sous le nom de NFL Blitz).
Nous allons nous intéresser à cette seconde série, et plus particulièrement à Blitz The League II ayant connu une sortie plus que discrète. A-tel point que les sites professionnels jeuxvidéo.com, jeuxactu, gamekult… ne lui accorderont pas le moindre test, malgré toutes ses qualités.
Blitz the League II est sorti en France le 24 octobre 2008, soit 11 jours après la version américaine. Il s’agit en quelques sortes du GTA du football américain : ultra violence, sexe, dopage… sont au programme.

Un jeu de sport scénarisé, c’est rare !

Le soft propose quelques modes de jeu en commun avec les autres jeux de sport : training, quick match, mais également un mode campagne très intéressant. Il s’agit d’un mode scénarisé où vous vivrez le quotidien sportif nommé Franchise : l’espoir d’un club américain de 3ème division. Au début de votre périple, vous devrez choisir votre club, design du logo et des maillots de la team. Ensuite, Franchise devra répondre à 9 questions posées par un groupe de journalistes, ce qui déterminera votre poste en attaque, et en défense. Ses questions auront également un impact sur vos caractéristiques en puissance, vitesse, lancée, réception… Autant dire qu’il est préférable de bien réfléchir à ses questions.
Bien entendu, en fonction de l’avancée de votre carrière, et de vos entrainements, votre protagoniste progressera petit à petit. Si vous souhaitez booster vos statistiques temporairement, vous devrez passer par du dopage moyennant finance. Par contre, attention, comme dans la réalité, il y a des organismes qui luttent contre le dopage, bref, si vous droguez trop vos joueurs, la réputation de l’équipe en prendra un coup, et surtout gare à la sanction.
A chaque grand événement important, vous aurez le droit à des scènes mettant en avant l’ascension de Franchise, ou bien au contraire à sa débâcle. Sans être transcendant, son histoire reste intéressant à suivre, et dévoile un peu plus sur l’aspect marketing de ce sport (bien que caricaturé).


C'est à partir de ce menu que vous déciderez de votre stratégie et de votre formation


A chaque match, vous aurez le droit à un résumé stratégique, et de compétence de la team en face. Autant dire que cela vous permet de penser à l’avance à quelques stratégies qui seront décisives lors du match.
A la fin de chaque match, des sponsors et votre manager vous contacteront afin d’assurer un revenu à la team, mais également vous offrir des spots publicitaires par le biais de nouveau équipement. Il faudra pour cela remplir un certain nombre d’objectif (victoire, distance de lancée, de sack…).
Vos sponsors étant souvent de sexe féminin, si vous atteignez les fameux objectifs, elles deviendront également vos maitresses. A partir de ce moment, il sera encore plus simple d’avoir accès aux matériels désirés.

C’est bien joli de mettre une histoire, mais le gameplay est-il à la hauteur ?

Le gameplay est clairement la force de ce jeu. Il ne faut pas s’attendre à du réalisme à la Madden, mais le jeu offre toujours la même dimension stratégique de ce sport. Offrant par la même occasion, la poignée de violence qui peut parfois mener vos matchs à un véritable bain de sang.


Il est possible de vérifier rapidement si sa stratégie est adéquate


Le jeu conserve les mêmes règles de base, et se divise en phase offensive, ou defensive, en fonction de votre possession de la balle, et de votre progression sur le terrain. Pour rappel des règles, hors interception de l’adversaire, les séquences offensives se jouent par 5 jeux, où il faut progresser au minimum de 10 yards. Si vous avez dépassez cette distance, vous débloquez à nouveau 5 jeux; dans le cas contraire, la balle revient à l’adversaire.
Autant dire que le placement de vos troupes est essentiel à l’aide de 9 tactiques de base en attaque (trick, punt, speed, hail mary, force, balanced…), et 9 tactiques de base en défense (cover, special, balanced, crush…). Chacune de ses tactiques se sous-divisent en stratégie. Grâce à un système audible, vous pouvez changer à la dernière seconde totalement votre formation afin de l’adapter à l’adversaire déjà en place. Jusqu’ici, rien de bien nouveau puisqu’il s’agit des fondements du football américain.


Le Hail Mary Pass est la stratégie qui vous permettra de grappiller rapidement des Yards. Par contre, il s'agit d'une stratégie à double tranchant, puisque le taux de réception adverse augmente également. (l'image provient de Eye Shield 21)


Lors d’une phase de jeu, le gameplay est également classique, on retrouve les mouvements de base de la série madden, pour les passes, les esquives, l’accélération… mais le titre se distingue par son mode clash.
Le mode clash est l’élément arcade du jeu qui permet de booster temporairement vos caractéristiques (puissance, vitesse, lancée…). Lors d’une phase offensive, cela permet surtout d’esquiver plus facilement vos adversaires en leur infligeant des blessures.
Tandis qu’en défense, cela permet de stopper plus facilement vos ennemis en leur infligeant de terrible blessure (j’y reviendrai). En dessous de la jauge de clash, il y a 6 petits symboles à remplir en accomplissant des objectifs, une fois pleine, vous pouvez rentrez en mode Unsleashed qui est un mode clash en puissance 100. Provoquer les blessures, ou des fumble deviennent un jeu d’enfant.

Eh t’as mal où ?

Autre distinction avec la série Madden, l’exagération des blessures. En effet, lors de certaines actions, les joueurs se blesseront. A ce moment là, une cut-scène s’enclenche avec un zoom sur l’anatomie humaine pour illustrer en temps réel la blessure.


Ça doit faire mal


Vous pouvez ainsi déboiter des épaules, briser les testicules, casser le poignée, les côtes, provoquer des déchirures musculaires, sonner votre adversaire… Des séquences particulièrement jouissives qui auront pour conséquence de réduire les performances de l’équipe adverse.
Afin de ne pas trop casser le rythme du jeu, vous pouvez lors de certaines blessures vous soignez dans une sorte de mini-jeu. Soit par une séquence assez poétique où vous devrez piquer vos joueurs par un cocktail d’anabolisant/calmant, soit par une séquence de remboitement de membre. En fonction de votre taux de réussite, le taux de stamina de joueur peut augmenter, où se réduire.
Bien sur, dans un tel titre, il fallait également inclure quelques petites joutes afin de faire régner la loi du plus fort. Lors d’un placage violent, vous pourrez savater l’adversaire au sol, ou encore sonner (late hit). Par contre, il faudra faire attention, l'adversaire pourra exécuter un contre. Il ne s’agit pas d’une simple violence gratuite, puisque ses mini-bastons auront une répercussion par la suite sur les capacités de provoquer des blessures.


Une épaule cassée, c'est pas bien grave. Une petite piquouse, et ça repart

A-t-il au moins un défaut ce jeu ?

Bien avant sa sortie, le jeu fut critiqué par la presse par une réalisation graphique complètement has been, avec des textures limites vomitives. Le constat s’est heureusement amélioré lors de la sortie du jeu, mais il est clair que le titre est loin de rivaliser avec la licence Madden. On déplora toujours une présence de texture pas très jolies, la présence d’un aliasing, et surtout d’un faciès très inégales (certains visages sont hilarants tellement ils font pitiés). Un élément essentiel du football américain : les pompom girl. Autant dire que dans le jeu, malgré leur tenue et danse sexy, les pompom girl seront loin de vous faire bander, on dirait plus un musée des horreurs qu’autre chose. Bref, celui qui ne jure que pour des graphismes irréprochables passera son chemin.
L’abus du mode Clash peut également réduire le plaisir du jeu, mais il s’agit d’un choix propre à votre stratégie que vous pouvez également désactiver pour un mode de jeu plus réaliste. D’ailleurs, il existe d’autres modes de jeu agréable, où les possibilités de blessures peuvent être accélérées, ou bien encore un mode supprimant certaines règles pour s’orienter vers un jeu vraiment bourrin.
Du coté de l’OST, le jeu propose du bon RAP US au niveau des menu de présentation, il me semble avoir entendu du Jay-Z (il faudra que je vérifie). En ce qui concerne le doublage, il est assez dans correcte dans l’ensemble s’inscrivant dans l’ensemble particulière du soft.



Conclusion

Blitz The League II est certainement l’un des jeux de sports les plus fun qui existent. Jouissif par un gameplay très efficace axant le jeu sur une combinaison stratégico-bourrin, on appréciera également la présence de petites idées manquant souvent sur ce genre de production tel un mode story, la présence de l’envers du décor, et d’un humour basé sur les clichés de ce sport.
On regrettera toutefois que les concepteurs n’ont pas attachés plus de soin à sa réalisation, et qu’ils n’ont pas penser à traduire le jeu pour les non anglophones. Vu le prix en neuf (10€), il serait dommage de ne pas profiter d'un tel titre.

Anecdote

Lawrence Taylor, Jay Mohr et Frank Caliendo ont participé à la production du jeu. Lawrence Taylor fut l'un des meilleurs linebackers de la NFL pendant les années 80. Ironiquement la carrière du joueur fut entaché par la drogue, la prostitution et quelques coups bas. Dans le jeu, il incarne le héros : Franchise (d'où la ressemblance physique).
Jay Mohr est un acteur, producteur et réalisateur américain. Frank Caliendo est une personne bien connu des fans de football américain. Il a participé à plusieurs émission sur le sport, et possède une bonne réputation grâce à MAD TV.

Vidéo de gameplay


Une vidéo qui montre les différentes blessures du jeu (âme sensible s'abstenir)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
DarkMatter
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Gémeaux
Nombre de messages : 662
Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Blitz The League II   Ven 6 Nov 2009 - 19:07

Tiens ? Une vidéo a été rajoutée à mes favoris ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Blitz The League II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JUSTICE LEAGUE : CRISIS ON TWO EARTHS
» TF1 hésite pour la Champions League.
» OPEL BLITZ " flat bed " (vu à Jabekke)
» Opel blitz tankwagen - peinture du Me-262
» Opel Blitz 3T cabine blindée et 2cm flak 38

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Jeu vidéo :: Autres Jeux vidéo-
Sauter vers: