AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Romancing SaGa 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Minstrel
Gameur
Gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 36
Age : 24
Localisation : Le sud de la France, aussi appellé "midi"

Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Romancing SaGa 3   Mer 8 Avr 2009 - 17:59

Fanboyism spotted



Romancing as it is

Quand on parle de Romancing SaGa 3, on ne sait pas par quoi commençé, ni par quel bout le prendre. Cela vaut pour à peux prêt tout les épisodes de cette série atypique, qu'est la série SaGa, dérivée de fond en comble par le maintenant connu Akitoshi Kawazu ayant égallement travaillé sur des titres plus connus chez nous tel que Final Fantasy Crystal Chronicle (Le premier, sur GameCube) ou encore Final Fantasy XII (Après que Matsuno ai tristement été viré). La série existante depuis 1989, a toujours cherchée à se renouvellée avec un jeu tourné plus vers le gameplay et la non-linéaritée, plutôt que l'histoire elle-même. Si l'histoire est là et existe bien, elle reste pour le moins mineure et peux mise en avant vu que le jeu est totallement libre et mes en avant cette libertée d'action totalle qu'est offerte au joueur. A noter que la série a eu ses exceptions; SaGa Frontier 2 est totallement linéaire et tourné vers le scénario, tout en préservant le systeme de combat qui a fait le succé de la série (Le scénario de SaGa Frontier 2 a d'ailleur été écrit par Kawazu lui-même). Bref, la série varie ses styles. Romancing SaGa 3 ne fait pas exception, et, troisieme épisode de la maintenant connue et prestigieuse série qu'est Romancing SaGa (... Au Japon.), il essais de prendre le meilleurs de ses prédéscesseurs pour tenté une aventure ultime. La trilogie Romancing SaGa, seulement sortie au Japon, fût innaccessible longtemps, et aujourd'hui encore seul Romancing SaGa 3 a été traduit en Anglais, par le sympathique ManaSword que l'on remerciera pour son travail. Maintenant, parlons du jeu en lui-même ...



Possibilitées de jeux vaste ...

Dès le début, c'est déja quelque-chose. On vous demande pas de rentrer le nom du héros ou vos coordonnées, mais de choisir votre héros parmis 8 différents, et quoi d'autre, si ce n'est le choix entre quatre personnages pour chaque sexe. Ceci est importé de Romancing SaGa premier, qui proposait d'hore-et-déja le choix de votre héros parmis 8 proposé, lui-même inspiré des SaGa sur GB qui proposait de crée votre héros et votre équipe de A à Z comme dans les western RPGs. Bien évidemment, le systeme laisse ici place au choix entre 8 héros qui sont tous plus ou moins lié à l'histoire du jeu, ou du peux qu'il y en a. En effet, ces huit héros ont pour lien qu'ils seront tous réunis durant leur introduction, seul passage scénarisé et linéaire du jeu, où vous fairez connaissance de votre personnages et des autres personnages principaux qui vous ont été proposé, ainsi que du systeme de jeu. L'introduction peux duré à peine trente minute pour certains persos, ou deux heures pour d'autres si vous prennez votre temps. Le chemin des huit personnages se croise dans cette histoire qui se vois d'une vision différente selon le personnage que vous choisissez au départ, et une fois que vous aurez été habitué au jeu, l'introduction prendra fin et vous serez lancer dans la natûre sans autre indications, laissant dubitatif n'importe qui s'attendant à ce que le jeu continue sur cette lançée. Soyons clair : Il ne faut pas avoir peur d'être perdu. Le systeme peux laissé perplexe au début, par exemple les déplacements entre les lieux sont, à l'habitude de la série, instantanné, mais pour débloqué un lieu sur la carte, vous devez tout d'abord en entendre parler et/ou obtenir une direction de la part d'un PNJ. Donc parler à tout les PNJs devient primordial pour la simple et bonne raison que ce sont eux qui vous donne toute les indications et indices néscéssaire à un jeu correct. Lorsque dans un RPG classique, parler aux PNJs ne vous apporte rien, il est ici clairement conseillé de ne laisser personne en retrait afin de pouvoir débloqué des lieux et des quêtes. Egallement, toute les villes ne sont pas visitable juste en parlant aux PNJs, ce serais trop simple. Il faut aussi payer des voyages en bateau pour visité des villes que l'on a pas encore visité, permettant d'en débloqué d'autre, et petit à petit, complété la carte des différentes villes du jeu pour voyager librement. Je dirais que prendre le temps de visité le monde est un point important du jeu, car il permet ainsi de rapidement situé les différentes quêtes et les différents personnages recrutables. En effet, Romancing SaGa 3 suit la ligne de ses prédéscesseur en proposant une libertée complète dans la création de votre équipe. Le jeu propose une trentaine de personnages recrutables, incluant les huit personnages principaux du début de jeu qui suivrons chacun leur chemin après la fin de leur introductions respectives, et pourrons donc se retrouver dans les lieux où ils se sont rendu après leur introductions afin de les recruté. Mais bien sûr, le plus amusant reste la variétée incroyable du cast de Romancing SaGa 3; le jeu propose des personnages, tantôt charismatique, tantôt complètement barré, et ne vous étonnez pas si votre équipe termine avec un hommard, un bonhome de neige, un (Voir deux !) super héros, et autre conneries du genre. Dans le plus sérieux, vous pourrez recruter un homme d'affaire qui tient une sociétée connue portant son nom, la rescapée d'une famille noble qui fût éliminée suite à un conflit politique (Et son protecteur), un ex-pirate ayant vu sa jeunesse volée et dont vous aurez la possibilitée de lui rendre sa jeunesse durant une des rares quêtes obligatoires du jeu (Si tant est vous le gardez dans votre équipe), et bien d'autres. Le cast définitivement varié et les possibilitées et choix de personnages sont grands. Vous finirez le plus vraisemblablement avec un groupe final tout à fait hétérogène et unique. A noter que le Barde est recrutable pour la première fois dans la série, le Barde étant un personnage clé de la série Romancing SaGa ayant apparû dans chaque épisode et racontant divers légendes lorsque vous lui parler. (Et il est égallement terriblement chiant à faire sortir du groupe si vous ne voulez pas de lui, requiant de scéllé une Abyss Gate avec lui dans le groupe. Je le dit car je pense que plus d'un aurons envie de le savoir.) Le cast est très varié, et techniquement, n'importe quel personnage peux terminé terriblement éfficasse si vous l'entraînez correctement et ne le sous-estimez pas. (Sauf certaines exceptions, justifié car il faut remplir des conditions pour qu'ils redeviennent décent) Je conseille, au début du jeu, d'essayé plusieurs personnages et d'essayé de construire un groupe équilibré, alternant entre certains personnages spécialisé dans les armes, d'autre dans la magie, et certains maîtrisant les deux, et SURTOUT de varié les armes que vous faites maîtriser à vos personnages. Le groupe pouvant contenir jusqu'à 5 personnages (En réalitée il y a 6 slots, mais celui dans le 6eme slot ne combattras jamais in-battle, il est en retrait.), je pense que vous arriverez à trouver la combinaisons vous allant, mais il ne sera jamais possible d'essayé de maîtrisé toute les armes et éléments à la perfection dans un seul groupe. Bref, la construction de votre groupe est libre, et vous obtiendrez des personnages totallement variés au cours du jeu permettant de librement construire votre équipe selon vos choix et envies. A noter qu'il y a une limite de recrutement (A peux prêt une quinzaine), a partir d'un certain moment, vous ne pourrez plus recruté de nouveau personnages dans votre groupe (Mais ceux déja recruté une fois seront rerecrutable à volonté), donc n'esperez pas tester *tout* les personnages en une partie, c'est impossible. Mais il faut applaudir la variétée et les possibilitées offerte dans la construction du groupe et des personnages, car il y a de très vastes possibilitées dans la construction des personnages.



En effet, l'évolution des personnages se fait dans la maîtrises de "skills" individuels liés à un type d'arme ou à un élément de magie. Par exemple, un épéiste augmentera de temps à autre son level de maîtrise en épée, ce qui en substance détermine sa force et sa maîtrise avec l'épée, et augmente ainsi ses chances d'apprendre de nouvelles techniques. Ces statistiques de maîtrises augmentes dépendant des armes ou des magies que vous utilisez durant les combats, donc vous pouvez faire d'un épéiste un archer ou un magicien, c'est tout à fait possible, mais je doit vous avertir que chaque personnage démarre avec des "basic skills", et que si vous ne respectez pas leur skills par défaut, leur évolution dans des skills au delà de ceux qu'ils sont sencé maîtrisé peux être parfois très lente. Donc si le taux de customisation est haut, je ne conseille définitivement pas de s'amuser avec le feu en faisant des personnages n'ayant rien à voir avec ce qu'ils sont sencé être, même si c'est possible et peux ammené des résultats tantôt surprennants. Car il faut aussi noté que les statistiques des personnages sont fixes; un personnage qui a 15 de vitesse aura TOUJOURS 15 de vitesse, universellement, il sera donc toujours plus lent qu'un perso en ayant 20. Il faut prendre donc les statistiques avec importance pour déterminé quoi faire de vos personnages, et ne pas essayé de faire un mage un personnage n'ayant que 9 d'intelligence. Quand bien même, je pense que même si votre personnage n'a que par exemple 14 de force, si vous l'entrainez correctement, il peux devenir très puissant avec un skill d'arme suffisament élevé. A noter que le héros que vous choisissez au début, est quand à lui totallement customisable : On vous demandera de choisir une classe et une arme de prédilection au départ, déterminant ses statistiques finales et ses affinitées, vous permettant de faire ce que vous voulez de votre héros au début du jeu (Mais honnêtement, je recommande de choisir les choix par défaut si c'est votre premiere partie, puisqu'ils menerons au stats qu'est sencé avoir le personnage en théorie si vous le recruter en tant que personnage extérieur, et sont donc les plus adaptés au personnage en question). Quoi qu'il en soit, les possibilitées de construction de vos personnages et de votre groupe sont plutôt vaste, et c'est je pense le principal.



>>


Dernière édition par Remilia Scarlet le Mer 8 Avr 2009 - 18:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Minstrel
Gameur
Gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 36
Age : 24
Localisation : Le sud de la France, aussi appellé "midi"

Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Mer 8 Avr 2009 - 17:59

Pour continuer sur les possibilitées de maîtrises, le jeu possède un total de 8 armes différentes maîtrisables : Epées, Epées lourdes, Epées fines, Lances, Hache, Marteaux, Arcs et Arts Martiaux. Epées et épées lourdes partagent la même catégorie de maîtrise, épées fines et lances partagent la même catégorie aussi, et haches et marteaux égallement. Donc un personnage fort en hache, peux théoriquement être très fort avec les marteaux égallement. C'est un point interessant à retenir. Les magies ont égallement leur skill levels, mais vous ne pourrez maîtrisez que deux types de magie, un type de magie élémental (A choisir entre le Feu, le Vent, la Terre et l'Eau) et un type de magie cosmologique (A choisir entre le Soleil et la Lune), donc même au niveau des magies il faudra faire des choix sur quels type de magies spécialisé votre personnages, ne pouvant pas maîtrisé deux éléments à la fois. Ensuite, il est égallement inévitable de faire part du systeme d'évolution de la SaGa. C'est à dire : Pas de level up. Vous augmentez individuellement dans différentes statistiques à la fin de chaque combat, selon des statistiques de hasard oui, mais un hasard pesé selon vos actions durant le combat; vous n'augmenterez pas en lance si vous avez utilisez de la magie de vent, logique. De même, vous n'augmenterez pas vos JP si vous avez utiliser des techniques. Globallement, les statistiques "pures" de RS3 étant fixes, vous pouvez augmenter soit en HP, soit en TP/JP (Respectivement les points pour lancer des techniques d'armes et des magies), ou en skill level d'un type d'arme/magie que vous avez utilisé durant le combat. L'absence de level up, mènne donc à une évolution lente, mais pourtant certaine et présente, de vos personnages. Vous ne remarquerez pas vraiment directement que vous augmentez en puissance, mais c'est le cas, progressivement, lentement mais sûrement. Et alors, sans level up, comment apprendre des techniques ? Et bien, c'est bien simple. Les techniques s'apprennent par pur hasard durant les combats, en pleins milieu du combat, alors que vous vous apprétiez à lancer une technique, une ampoule significative (Classique de la série) apparaît au dessus de votre personnage, et celui-ci lance une technique totallement nouvelle qu'il apprend aussitôt et qui s'ajoute à son menu de commande. C'est toujours une surprise incroyablement agréable. A noter que ces techniques sont liées aux types d'armes que vous utilisez; il y a donc des techniques pour l'épée, pour l'épée lourde, l'épée fine, la lance, etc. etc., chaque type d'arme possède tout un lôt de plus d'une dizaine d'attaques propre à elles à apprendre au cours du jeu. A noter que les magies, quand à elles, s'achètent, et ne s'apprennent pas durant les combats. Egallement, le hasard est, là aussi, pesé; pour apprendre des nouvelles techniques, il ne faut pas juste avoir de la chance, mais avant tout combattres des ennemis puissants. Plus l'ennemis est puissant et risque d'être une plaie, plus vos chances d'apprendre de nouvelles techniques augmente. De même, chaque technique apprise n'est pas forçément *maîtrisée*; en effet, si vous allez dans le menu des techniques, vous verrez qu'une technique réçemment apprise est encore en rouge. Pour qu'elle prenne une couleur normalle, vous devez l'utilisé à répétition jusqu'à qu'elle soit "maîtrisée" à la fin du combat. Une fois une technique maîtrisée, elle rentre dans le menu des techniques apprises collectif, et vous pouvez l'apprendre à n'IMPORTE QUEL personnage en l'incluant dans son menu de technique, de même que la retirée de votre menu sans pour autant la perdre et avoir à la réapprendre. (Le menu de technique ayant une capacitée de stockage limité) Tout cela forme donc le systeme de combat tout à fait unique qui a fait la réputation de la série, systeme de combat instauré dans sa forme concrète et définitive dans Romancing SaGa 2. Romancing SaGa 3 reprend la libertée et le style de Romancing SaGa 1, le gameplay largement amélioré qui a fait ses preuves de Romancing SaGa 2, et une grosse part d'éléments uniques à lui, pour essayé d'être au meilleurs de la trilogie. Je pourrais parler encore longtemps de toute les possibilitées offerte par le systeme de jeu de Romancing SaGa 3, mais ce serais simplement trop long. Parler des formations et des différentes particularitées qu'elles peuvent apportée, ou encore du Commander Mode, un mode particullièrement compliqué qui se mes en route lorsque vous mettez votre héros en retrait (Et laissez donc les 5 autres personnages combattre), qui fait que les personnages agirons par eux même à votre insu, mais vous permettant de donner des ordres généraux et, surtout, de débloquer des terribles "Multi-Tech" dépendant de votre formation, des attaques surpuissantes mettant en commun les personnages dans des combos. Mais le Commander Mode est particulièremetn compliqué, moi même je ne l'ai pas correctement compris encore, et je ne conseille définitivement pas ceux faisant leur première partie d'expérimenté ce mode, qui mes en scène beaucoups trop de paramètres et pas assez d'interactions directes, je dirais. Bref, le systeme de combat de la série arrive à suffisament se démarqué des autres RPGs sous ses aspect classiques, en faisant un RPG tout autant atypique qu'il se prétend être. Etant complexe, tout en étant particullièrement instinctif une fois assimilé, il est simplement génial si on prend le temps de s'investir et de le comprendre. (Et puis ça change totallement du menu "Attaque - Magie - Objet - Fuite", mais je ne parlerais pas trop des menus ici, si ce n'est que chaque personange possède un menu pour chacun de ses objets (Que ce soit armes ou items) équipés, et que l'on passe d'un menu à l'autre avec les touches droite/gauche)



La libertée procurée par le jeu a un prix ...

Autre que mes élucubrations sur le systeme de jeu, je voudrais maintenat pointé la progression à travers le jeu, de même qu'en quoi consiste l'histoire du jeu, je ne parle pas ici de scénario car le scénario est, de fait, très peux présent, mais plutôt l'histoire qui constitue l'univers du jeu en général dans lequel vous allez évolué, et liant la pluspart des quêtes que vous réaliserez. L'introduction du jeu vous présentez les faits tels quels :

Tout les 300 ans ... Une étoile mortelle passe devant le soleil, créant la Death Eclipse, qui tue chaque vie nouvellement née. Toute vie venant de naître, qu'elle soit d'espèce humaine, animale, végétale ou même monstre, mourras. Cela dit, un jour, un enfant survécu à l'attraction de la mort. Il grandît, et devaint le Devil King. Il ouvris les Abysses, libérant les Demon Lords, et créas un age de terreur et de désolation, jusqu'au jour où il disparû soudainement. Après sa mort, les Demon Lords dirigèrent le monde dans un age noir qui dura 300 ans, jusqu'à que la Death Eclipse frappe le monde à nouveau. Un nouvel enfant survécu, grandit, et devint le Holy King. Supporté par de nombreux alliés, il bannis les Demon Lords et refermas les Abysses, et reconstruisit un havre de paix sur un monde agonisant. 300 années plus tard ... Il y a une dizaine d'année, la Death Eclipse a frappé le monde à nouveau. Le monde entier a les yeux rivé sur le prochain enfant de la Destinée; seras-t-il un Holy King ... Ou un Devil King ?

Voila le contexte sur lequel démarre le jeu. Bien évidemment, vous êtes loins de tout ça au départ, mais vous serez rapidement concerné dans l'histoire des Abysses étant donné que la récente Death Eclipse a, sembles-t-il, réouverte celles-ci, et qu'il vous serez donné de les refermées avant qu'elles ne s'ouvre entièrement. Mais plus que cela, le contexte entier de l'univers du jeu tourne autours de l'age du Devil/Holy King; vous retrouverez de nombreux vestiges de leur règnes respectifs (Leur chateaux, certains de leur actes énumérés par des PNJs ou le Barde dans ses légendes, des reliques sacrées qu'ils portaient que vous pourrez récupéré ...), le monde entier tournant sur la façon dont ils ont façonné le monde. Ce point est quelque-peux interessant, car il change des contextes habituels. Quand à qui est le nouvel enfant de la destinée ... Et bien, vous le découvrirez en jouant au jeu. Quoiqu'il en soit, le contexte entier du jeu tourne autours de cela, et beaucoups de quêtes que vous aurez à effectuer sont lié à cette histoire. De même, les seules quêtes obligatoires seront celles de scéllé les quatre Abyss Gates; choses que vous fairez en temps et en heure, et dans l'ordre que vous le désirerez.



Tel qu'expliqué préçédemment, la progression du jeu est totallement non-linéaire. Vous serez totallement libre de vos actes durant la totallitée du jeu, exceptant l'introduction et la fin, et de ce fait vous aurez un scénario très peux présent, pour ne pas dire inexistant, et c'est réellement quelque-chose dont il ne faut pas avoir peur. Si vous jouez au jeux pour un scénario omniprésent et un dévellopemenr de personanges proffonds ... Passez votre chemin. Vous immaginez bien qu'avec une trentaine de personnages possibles, ceux-ci parlent rarement en dehors des quêtes lié à leur recrutement. SaGa est une série basée sur le gameplay et la libertée, la découverte ... C'est ainsi; par ailleurs cela ammène aussi des problèmes. Par exemple, il y a des quêtes que je ne vois même pas comment vous pouvez les trouvez par vous-même tant elles relèvent d'un COMPLET hasard pour les trouvées, d'autres ayant des conditions parfois complexes, et d'autres ayant plusieurs façon d'être terminées, avec clairement une façon qui vous apportera plus qu'une autre, ou devrais-je dire, une *bonne* et une *mauvaise* façon de proçédé, et la bonne est rarement évidente croyez moi. (Je pense au conflit entre Undine et Volcano ... Si vous faites les choses dans la façon la plus simple tel qu'on l'entend, vous faites alors les choses très, très, mal.) Je suppose que le jeu a deux façons d'être jouer; de façon totallement à l'aveuglette, sans aide, où vous découvrez totallement mais où vous raterez énormément de choses; et dans ce cas je vous conseille de faire une seconde partie à l'avenir où vous utiliserez cette fois un guide pour complété la plénitude de quêtes que vous aurez éventuellement raté. Le jeu ayant un EXCELLENT replay-value (Comme tout SaGa, les démarquant d'autant plus des RPGs en général), vous ne regretterez pas le renouvellement de cette expérience tout en découvrant ce que vous avez rater. L'autre manière de jouer, est de jourr en vous aidant de guide, dès la première fois, dans un soucis de ne rien raté. J'avoue sans honte que j'ai proçédé de cette manière, ce qui ne m'empechera pas de recommençé éventuellement le jeu tant j'ai appréçié et ai envie de testé d'autres personanges et combinaisons que propose le jeu. Mais honnêtement, il y a vraiment des quêtes introuvable sans aide extérieure, a moins d'une chance inouïe ... Mais la série a toujours fonctionné ainsi, et je pense que cette libertée mais aussi ce sentiment perdu que vous ressentez tout le long est une partie de la série et de ce qu'elle est, puisque vous aurez rarement des indices sur quoi faire, les indices étant rares ou bien très, très, subtils. Romancing SaGa 3 est définitivement un jeu difficile à exploité réellement, tant vous raterez de choses si vous ne vous faites par aider, ou bien complèterez des quêtes pas vraiment à la manière dont elles sont sencée être complétées. Le jeu est fait ainsi, j'aimerais dire, mais cela en rebutera plus d'un, et c'est pour ça que la série restera longtemps très difficillement apréhendable pour la pluspart des gens. De même, le jeu étant parfois très difficile, un conseil ... Sauvegardez souvent, et utilisez plusieurs blocs de sauvegardes. Le jeu reste ce qu'il est : Un SaGa. Il ne plaira définitivement pas à tout le monde, donc, même si il est clairement un des épisodes les plus accessibles de la série, je dirais, tout du moins un des plus faciles à accrocher. Par ailleurs, si vous recherchez un jeu varié, avec un gameplay et un replay-value surprennant, parfois très difficile mais restant épique, et aux possibilitées vastes avec pas mal de libertée ... Bref, un jeu sortant des normes; ce jeu est DEFINITIVEMENT fait pour vous ...

>>


Dernière édition par Remilia Scarlet le Mer 8 Avr 2009 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Minstrel
Gameur
Gameur


Masculin Bélier
Nombre de messages : 36
Age : 24
Localisation : Le sud de la France, aussi appellé "midi"

Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Mer 8 Avr 2009 - 17:59



J'oubliais de parler de la musique; un point TRES important, à mon sens, puisque tout un pan de l'interêt du jeu y est concentré et que je me suis permet d'écouté la bande son du jeu en boucle en écrivant cette review. Les musiques, composées de A à Z par Kenji Ito qui a déja travaillé sur les préçédents épisodes, sont merveilleuses. A tout les niveaux, on retrouve des themes épiques et mémorables, et plus notablement les themes de combats qui sont tout à fait incroyable. On y reconnais tout son style mélodique excellent et épique. J'ai rarement entendu des themes de combats aussi puissants, surtout les themes de fins qui sont à ne pas en croire ses oreilles. L'apport à l'ambiance par la musique n'est plus à démontré, et on peux dire qu'un pan énorme de l'ambiance de RS3 est tiré de son aspect musical excellent. L'OST varie, mais le style est toujours là, et beaucoups de themes resterons gravé dans les mémoires par leur force. Je tient aussi à préçisé que la fin du jeu est, à mon sens, plutôt excellente; je ne m'attendais pas du tout à une telle fin, de même la mise en scène et l'ambiance est éttonnament surprennante mais poignante, et le combat final est mémorable, de même que les combats climatiques qui le préçède. Bref, c'est excellent là encore ... Si je devais chercher et citer un défaut, néanmoins, ce serais peut-être le fait que les 8 personnages ont tous le même contenu, et que seulement trois d'entre eux ont du contenu additionels propres à eux. En deux mots, ces personnages sont par principe avantagés sur les autres en terme de contenu. Il sagit de Mikhail, qui, en tant que marquis de Loanne, possède un mini-jeu nommé le "Ruling Game" où il dirige la contrée, ce qui est parfois très complexe, de même qu'il possède un war game où il mène des guerres dans un systeme de jeu unique associer à celui-ci (Les autres persos ont aussi deux guerres faisable avec ce systeme), il a donc un systeme de jeu bien plus riche et complexe, mais définitivement déconseiller à ceux qui jouent le jeu pour la première fois, car mennant à beaucoups de contraintes. Dans le même genre, il y a un Business Game, où il faut crée son entreprise et al faire montée sur l'échelle en avallant d'autres entreprises; ce mini-game est accessible à tous, et même si il paraît compliqué au début, il est plutôt amusant au final bien qu'un peux long. Finallement, Harid quand à lui possède une quête propre à lui que lui seul peux accédé (Où il trouve entre autre une nouvelle épée très puissante qu'il peux équipé dans le slot 1, vu qu'il est obligé de se taper une épée faible dans le slot 1 du début à la fin du jeu sinon), et un des autres personnages a une petite particularitée dans son scénario, mais je n'en dirais pas plus. De même, Julian et Monica ont l'intro la plus longue, mais n'ont aucun contenu additionnels au jeu lui-même; Monica est même désavantagée car incapable d'accédé à 2 quêtes. (Compensé par le fait que son Greed Counter commençe presque à zéro, de fait, des quêtes pouvant se bloqué si on agis de façon trop avares ne sont plus bloquables car même en étant très avare, le compteur ne peux pas allez au maximum ... En inverse, Harid commençe avec un greed counter proche du maximum, demandant d'être prudent avec vos réponses) Mais finallement, ce n'est pas vraiment un "défaut", et le jeu a un replay value suffisament haut pour être recommençé deux ou trois fois afin de tester tout les personnages et les possibilitées offertes par le jeu.



Il est difficile de faire une conclusion qui me convienne sur un tel jeu. J'ai trouvé l'expérience tout à fait excellente, mais je sais que peux de gens appréçierons le jeu autant que moi, et je sais que le jeu ne plairas certainement pas à tout le monde. J'aimerais mettre un mot de fin qui mes tout le monde d'accord, mais ça me paraît difficilement faisable, car les avis divergerons toujours énorméments sur ce jeu. Moi je dit que c'est un de mes jeux préfférés, que l'ambiance est excellente, les combats grandiose, le gameplay génial, les musiques superbes, et que je n'ai pas de comptes à rendre à ceux qui ne sont pas de mon avis. Ce jeu est tellement déscendu à mauvais titre, qu'il faut remettre les pendules à l'heure et faire comprendre combiens il est génial; *différent*, mais génial dans sa différence. Nous possédons donc ici l'exemple type du jeu underrated (En dehors du Japon), où seul certaines personnes ont sû appréçié le jeu, mais de ceux qui l'ont appréçié, ont réussit à y voir un véritable interêt, un grand jeu, qui n'est pas pris à sa juste valeure. Quand bien même, je reste conscient qu'il ne peux pas plaire à tout le monde, et au risque de me répété, j'expose ici mon avis et ce qui, je pense, doit être dit sur le jeu pour le remettre en valeur. Quoiqu'il en soit, cette review est subjective, comme toute mes autres, et je l'assume. Maintenant, si je vous ai interresser; jouez-y. C'est un ordre. De la façon dont il vous plaît et convient, comme vous l'entendez selon votre façon de jouer; mais jouez-y.





Special Thanks: La review de Hardcoregaming101, d'où vient une partie des screens. Une claire majoritée sont cela dit pris par moi.

Note: L'image d'introduction ne déforme en rien l'article. La déformation de page qu'il ammene est néscéssaire pour que je puisse mettre les 3 screens à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Mer 8 Avr 2009 - 19:45

Encore un RPG qu'il faudra que je teste. Pour ma part, le seul de que j'ai fais de cette série, c'est saga frontier 2 (que j'ai énormement apprécié au passage), mais comme tu le dis, la construction se base plus sur le scénario que sur la liberté.
D'ailleurs, ca me fait pas mal pensé au RPG occidentaux (et pas que dans le choix de l'avatar) avec une touche nippone.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Kimino
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Masculin Sagittaire
Nombre de messages : 364
Age : 31
Localisation : par la ou par içi

Emploi/loisirs : Compositeur en fonction primaire

Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Ven 10 Avr 2009 - 19:30

Le seul problème avec ces RPG, c'est la difficulté élévé (qui change de style, mais perso j'ai beaucoup de mal à jouer à ca)^^', seul saga frontier 2 était quand même accessible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mzs-mikimino.blogspot.com/
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Sam 11 Avr 2009 - 7:17

Le boss de fin de Saga Frontier 2 a une sacrée réputation quand même ixday

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Kimino
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Masculin Sagittaire
Nombre de messages : 364
Age : 31
Localisation : par la ou par içi

Emploi/loisirs : Compositeur en fonction primaire

Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Dim 12 Avr 2009 - 14:10

oui c'est vrai que certain le challange est quand même mis la barre haute.


Edit sinon y a aussi le tout premier saga frontier, mais le problème c'est qu'il faut aimer l'univers apres^^ (oui y a même un hero qui se prend pour un bioman) Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mzs-mikimino.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Romancing SaGa 3   Aujourd'hui à 16:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Romancing SaGa 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Saga des Vikings
» À propos de la saga Twilight
» [saga mp3] Reflets d'Acide
» la saga speedmaster
» The Blythes are quoted (saga Anne tome 9)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Jeu vidéo :: RPG-
Sauter vers: