AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Les Otaku/Hikikomori…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Les Otaku/Hikikomori…   Mer 21 Jan 2009 - 19:51



Sur ce forum, une bonne partie d’entre nous, est un otaku à un niveau plus ou moins élevé. Attention, être un otaku n’est pas négatif comme certains pourraient le croire, même si certaines personnes utilisent ce terme de façon péjoratif. C'est avant tout un mode de vie, une passion. Ce topic ne risque pas de vous apprendre grand-chose, et les points qui seront présentés ne s’applique pas forcement à tout le monde (je sais qu’il y a des points qui ne sont pas en rapport avec moi).

Les Otaku est un dérivé d’un terme japonais, qui désigne désormais un passionné. Au début, ce terme a été détourné par les fans d’animations, maintenant, cela peut comprendre d’autres formes de loisirs et de cultures, si cette passion est très ancrée dans la vie de cette personne.
On retrouvera des tendances similaires dans d’autres pays comme les USA, ou l’on utilisera le terme de Geek (terme à la base pour le passionné d’informatique, mais qui sera dérivé par la suite pour d’autres loisirs). Un otaku n’est pas forcement un no life, et cette passion peut même ouvrir des perspectives de carrière, ou d’ouverture vers des groupes de personne (en général otaku). Le no life, sera plus désigné par l’hikikomori, un courant japonais de plus en plus fort (j’y reviendrai).


Genshiken : Lorsque la passion regroupe les personnes


Toutefois pour d’autres otaku, cette passion peut aussi résulter d’un isolement social plus ou moins fort, accentué par une timidité très grande (la personne aura tendance soit à ne pas s’approcher des autres comme la politique de l’hérisson de Shinji Ikari dans Evangelion, ou au contraire, sera trop ouvert à parler énormément, et fera fuir les gens).
Bien sur, cette passion n’est pas la véritable raison de cet isolement, mais plutôt d’une échappatoire lié à des problèmes (familial, scolaire, ijime, couple, travail…) que la personne connaît ou que l’a connu dans le passé.


Big Bang Theory : Une sitcom américain sur les nerd, et les geek. A voir absolument


L’univers dans lequel tombe l’Otaku est une sorte de barrière à la réalité par le biais du rêve, l’imaginaire et de l’enfance. Même si attention, l’otaku n’est pas forcement une personne immature, et les produits qu’ils regardent peuvent s’adresser à un public plus âgé.
On peut aussi dégager 2 autres tendances de l’otaku (l’otaku n’est pas forcement touché par les 2 phénomènes, mais le sera souvent).

- Le matérialisme : Effectivement, l’otaku sera un grand collectionneur, il aimera avoir tous les produits disponible sur le marché, et aura tendance à dépenser une bonne partie de son argent à s’acheter des goodies (manga, jeu, poster, figurine…). Ce matérialisme fera de lui une victime d’une société de consommation qui le poussera à acheter encore plus. Certains se ruinent totalement dans cette pratique et s’enfonce de plus en plus dans les problèmes.


Mais comment fait t'il pour bouger dans sa chambre?


- Le fétichisme : L’otaku aura une tendance poussé au fétichisme, lié à des personnes précis bien souvent imaginaire, ou créé par la scène. Les personnages de manga, ou les idoles seront bien sur, en grande partie ses fantasmes. L’otaku est souvent célibataire, certains poussant l’extrême de ne pas aimer par dégouts les vrais femmes/hommes, et sera attiré par une icône. Pour certains, la fille réelle est considéré comme impure tandis qu’un personnage d’anime sera la perfection. Dernièrement, un japonais a demandé de pouvoir se marier avec l’un des personnages de orange road, un autre avec un perso de suzumiya.
Ce fétichisme se matérialisme par le moé comme disent les otaku. Pour les gars, cela peut se rapporter à un comportement de la fille précis (tsundere, yandere, bunke…), à un uniforme (maid, cosplay, infirmière…), un rapport d’âge (lolicon, lycéenne, mature…)… Ceux qui préfèrent les idoles se tourneront vers les chanteuses (Ayumi Hamasaki, Aya Hirano…), les actrices X (Maria Ozawa, Aoi Sora…) ou les cosplayeuses (Kipi,..). On retrouve dans l’anime de Suzumiya les codes principaux des fantasmes de la gente masculine.


De gauche à droite : Aya Hirano, Kipi, Maria Ozawa


Les filles seront quant à elle attiré par l’aspect androgyne de la gente masculine, ou un coté viril, mais pas trop, représenté par la froideur. On retrouve des codes un peu similaire au otaku masculin (code vestimentaire, âge, comportement…). A savoir que leur fantasme est souvent symbolisé par une classe un peu noble, chevaleresque, ou princière. On peut ici prendre l’exemple de l’image des personnages de Host Club



Le manque de partenaire, et ce fétichisme pousse souvent l’otaku soit à un fanatisme amoureux, voir la pratique de la masturbation.
Attention, ce fétichisme virtuel ne s’applique pas forcement pour la réalité, comme je l’ai dit, certains n’aimeront pas le rapport charnel avec un autre individu, d’autres fantasmeront sur l’inaccessible, mais garderont les pieds sur terre, en ayant des attirances amoureuses ou sexuels envers des individus qui les entours.

Toutefois, il y a des déviances malsaines de certains individus, ont donné une très très mauvaise image des otaku au Japon, et sont devenus victimes des médias.
On peut citer le cas de Miyazaki Tsutomu (rien à voir avec le gars de chez Ghibli), qui a violé et mangé des gamines dans les années 88/89. Un acte de barbarie qui a marqué le Japon étant peu habitué au meurtre. Sauf, que Miyazaki Tsutomu était un otaku possédant une grosse base de donnée d’image manga lolicon. Le parallèle otaku=pédophile, fut malheureusement rapidement fait. Les médias n’ayant pas arrangé les choses à l’époque.
D’autres otaku tombent amoureux, non pas d’une icône, mais de leur ordinateur. Cette image n’a pas rassuré les populations à cette époque.


Densha Otoko : Une belle histoire d'amour qui présente assez bien la situation des otaku. Par contre, le mystère du fait que si cette histoire est vrai ou non, plane toujours


Les otaku au Japon et en France

Dans les 2 cas, l’image des otaku n’est pas toujours bien perçu à cause d’une très mauvaise image médiatique, par le reste de la population. Même si on constate une amélioration des comportements sur cet aspect depuis quelques études sérieuses, et que certains phénomènes ont permis de changer les images.
- Au Japon, l’otaku est ultra spécialisé dans un domaine, les effets spéciaux, le comportement des personnages, un anime précis, l’armement, les idoles, technologie… Il sera incollable sur son domaine.
- En France, il y a 2 mouvements d’otaku. Tout d’abord, en France, l’otaku est forcement fan d’anime et de manga. Le premier groupe, plus nombreux, sont juste des personnes qui ont vu 2/3 animes (naruto, DBZ…) et un hentai, et s’autoproclame otaku. Leur connaissance sur le Japon ou les produits de la Japan Cool reste assez limité. Ils auront tendance à s’intéresser à des produits grand public.


A gauche, le phénomène qui explique le rejet des otaku au Japon, à droite, le rejet des otaku en France.


L’autre mouvement d’otaku, se rapproche un peu plus des otaku japonais, leur connaissance est assez grande sur les produits japonais (musique, anime, manga, jeux vidéo…) mais en général de manière plus généraliste que les otaku japonais.

Les otaku au Japon, sont mal perçu surtout à cause de cas isolé car Miyazaki, d’un symbole d’échec parfois (malgré qu’il y a des otaku fortuné), et du manque de soin de leur apparence physique… En France, les gens font le parallèle dessiné animé = truc pour enfant, manga = truc avec de la violence et du sexe. Une antithèse qui a posé problème à l’époque du club Dorothée faisant râler les familles de France, certains politiciens (Ségolène Royale)… Il est vrai que diffusé Hokuto No Ken, et Très cher Frère pour les jeunes ne fut pas un choix judicieux. Après que le club Dorothée est stoppé cette image est resté très longtemps présente, et commence enfin à s’estomper à cause d’un retour de la mode manga.

Les hikikomori

Des cas extrêmes d’isolement d’otaku sont apparus, il y a peu de temps au Japon. C'est-à-dire que la personne évite tout contact humain, ceci durant pendant des mois ou des années. Il sort de sa chambre pour les besoins vitaux. Certains hikikomori sont même mort de cet enfermement. Au tout début, on les classait dans la catégorie des otaku, mais par la suite, le terme utilisé fut hikikomori. L’hikikomori n’est pas considéré comme un agoraphobe, car il y a quelques différences au niveau des symptômes.

La situation devient critique au Japon, d’après des estimations, 1 jeune sur 10 est un hikikomori, la majorité d'entre eux étant des fils ainés ayant un peu dépassé la vingtaine. L’état cherche des solutions à ce phénomène, mais se heurte à un énorme problème, car les hikikomori sont devenus ainsi, souvent à cause de la société elle-même, ce qui implique de faire d’énorme changements.
Les hikikomori sont à la base des personnes normales qui deviennent ainsi par la pression scolaire, familial, patronale… Même si je l’ai déjà dit pour les otaku plus haut. Un otaku n’est pas forcement touché par ces phénomènes, il peut être passionné sans avoir de problème, par contre, être hikikomori, signifie vraiment que l’on connaît des problèmes.
Malheureusement, pour eux, le cercle familial aide rarement ou alors de manière bien trop tardif. Un hikikomori est perçu comme une honte par la famille et souhaite donc pas l’ébruiter. De plus, il possède souvent un comportement violent qui ne l'aidera pas à avancer dans la société. Toutefois, certains d'entre eux garde un minimum de sociabilité par le biais d'internet.


L’esprit de la créativité

Après un portrait plutôt négatif (qui je le rappelle ne s’applique pas forcement à tout le monde), nous allons voir la principal force de l’otaku, la créativité par le biais de sa passion. L’otaku dispose d’un imaginaire en général plus développé que la moyenne du fait de son alimentation quotidienne de produit se basant sur un monde irréel. On remarquera que l’otaku exercera souvent dans ses loisirs des activités artistiques (dessin, musique, jeux vidéo, film, photographie…), et progressera très rapidement car souvent assez motivé. Ce phénomène est surtout visible au Japon, un peu moins au USA, et en France.


Harima Kenji, en plein dessin


Cette créativité, cette soif de connaissance, le poussera à la faire partager ou à connaître d'autres produits similaire en passant/créant par des clubs, associations, forum, site, blog, mini studio…
Cette passion du manga est aussi le véhicule d’une certaine forme de respect, il suffit de se rendre compte que lorsqu’on observe les conventions, concerts… rares sont les incidents, débordements… La mode otaku est maintenant partagé par des millions d’individu créant ainsi sa propre forme de culture, pas toujours comprise par rapport au culture plus populaire.
Bref, si l'otaku exploite bien sa passion, elle peut être le vecteur d'une sociabilité, mais si il l'exploite mal, cette passion peut aussi être dévorante entrainant des problèmes sur le long terme. Tant que l'otaku reste conscient de la réalité, alors il n'y a pas de crainte pour sa vie futur.

Ce topic n'est pas complet car il ne traite pas de tous les aspect des passions des otaku (convention, cosplay...), ne parle pas de certains éléments comme Akihabara, les forum futaba channel, 2 chan...
Mais ce n'est pas le but de ce topic, et certains élements de réponse sont déja disponible dans le forum.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mer 21 Jan 2009 - 19:51

Œuvre traitant des Otaku/hikikomori


NHK Ni Yokoso

Petit bijoux de Tatsuhiko Takimoto et Kendi Oiwa, NHK ni Yokoso est un OVNI des manga faisant plusieurs critiques de façon humoristique des grands problèmes de la société Japonaise, les hikkikomori, et les Otaku étant le thème principal abordé dans l’anime.
Topic : http://doujingame.mygoo.org/manga-anime-f10/nhk-ni-yokoso-t198.htm


Genshiken

Manga humoristique, Genshiken, présente le quotidien du club scolaire d’Otaku.
On assistera à la confrontation de 2 univers, une jeunesse plus classique, et les Otaku.


Big Bang Theory

Un excellent sitcom américain, c’est un peu l’équivalent de Genshiken à la sauce américaine, en traitant du thème des geek/nerd. On retrouve le contraste entre la fille "normale", et le groupe de nerd qui habite à coté de chez elle.

Densha Otoko

Comédie romantique, entre un Otaku et une femme d’un milieu assez aisé.
Une sorte de remake de « La belle et la bête » version Otaku. L’histoire en question serait peut être vrai.

Astral Project

Un manga philosophique traitant de la projection astral, traite d’un passage assez important sur les otaku. L'auteur nous montre aussi les effets négatifs qu'engendre la société de consommation.

Génération Otaku : les enfants de la post modernité

Ouvrage de philosophie de Hiroki Azuma traitant des otaku mais d’une façon assez positif, même si certains assez présente les parts sombres des otaku. Pour Hiroki Azuma, les otaku, sont les premiers mouvements de la post modernité (d’où le titre).

Otaku No Video

Contrairement, aux avis que j'ai pu voir, c'est surtout un documentaire qui s'adresse aux personnes qui ne connaissent pas l'univers de l'otaku. Malheureusement, je conseille cette anime en fonction du degré d'ouverture d'esprit de la personne car la façon dont sont réalisé les reportages peuvent choquer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
HYPERION
Gameur
Gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 52
Age : 32
Localisation : Dans mon froc !^^

Emploi/loisirs : Grande surface/ HotaGeeK.

Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mer 21 Jan 2009 - 20:02

tu a plus qu'a passer chez Laurent Ruquier.Belle Chronique, doubler d'une Promo. monkey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jesus_freak
Pro gameur
Pro gameur


Masculin Vierge
Nombre de messages : 149
Age : 35
Localisation : Angleterre

Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Jeu 22 Jan 2009 - 7:39

Vraiment sympa le mini dossier, c'est bien expliqué. Bon je connaissais déjà le sujet mais c'est toujours intéréssant à lire.
En ce qui concerne NHK Ni Yokoso (ou Welcome to the NHK), il est tout simplement exellent comme anime. L'histoire est très prenante et les personnages sont très attachants. A voir absolument.
Les sujets traités dans l'anime sont l'otakuisme, l'hikikomorisme et le commerce pyramidale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jujulian
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Nombre de messages : 216
Localisation : Gensokyo

Emploi/loisirs : Making cookies and pie/Dodge bullets...

Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Jeu 22 Jan 2009 - 8:46

Merci Rei, topic très instructif :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/group/Touhou
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Jeu 22 Jan 2009 - 12:58

Merci à vous tous.
Un autre livre traitant qui peut vous intéresser

OTAKU les enfants du virtuel


Je n'ai pas lu le livre, mais je viens de lire un article intéressant sur livre. Le livre ne m'attire pas du fait qu'il ne présente que d'un point de vue très négatif l'univers otaku. L'auteur ne fait pas une distinction entre les différentes formes otakisme. Dans la première partie, il ne présente que les perversions malsaines des otaku (le cas Miyazaki Tsutomu, des otaku tentant de photographier ou de voler les sous vêtement des idoles...), du plagiat des produits professionnelles, des cas d'otaku violents, l'égoïsme...
Toutefois, la seconde partie semble beaucoup plus intéressante ne présentant que c'est la société qui a créé les otaku par son système d'éducation (familial, scolaire) basé sur la réussite, de devoir se forger à une image et les médias japonais "Masukomi". Le Japon marginalise les otaku, mais au final les exploite pour le business.

La dernière partie, est spécial, je comprend la démarche de l'auteur (du moins d'après le résumé), mais je ne partage pas la comparaison car il fait le lien entre le mouvement otaku et la secte Aum Shinrikyō pour illustrer le malaise de la jeunesse japonaise. La secte Aum, est une secte qui avait fait un attentat au gaz sarin dans le métro japonais en 1995.
Effectivement, certains otaku ont intégré cette secte à cause des mangas, et à leur fragilité psychologique du moment.


Sinon, ya un point que je reviens par rapport à ce livre qui me semble intéressant. L'auteur parle d'égoïsme des otaku. Effectivement, l'otaku est un individu en général égoïste, mais je pense que l'on peut inclure une grande majorité des habitats des grandes villes mondiale. C'est un mal, sans en être un, on vit qu'une seule fois, ce qui me semble assez normal. Pour moi, la ville, et la société actuelle a fabriqué l'individualisme des gens, un individualisme toutefois collectif, car créé par les médias, et l'image que l'on doit dégager de soi.
L'individualisme pousse à son propre confort, à soi, combien de personnes se moquent des effets des drogues, alcool, du code de la route, de son entourage familial (couple qui divorce, enfant abandonné.
Cet individualisme pousse à la jalousie, être dans le move même de manière involontaire. Combien de personnes qui ne semblent pas aussi matérialiste qu'un otaku, possède un TV 16/9eme HD, une nouvelle voiture, des vêtements chers... bien souvent au dessus de leur moyen et pas forcement nécessaire pour bien vivre, mais se sente mal dans leur peau?

Autres points, qui me fait souvent sourire, bon nombre de personnes s'imaginent que le geek, otaku, hardcore gamer est un no life sans relation sociale. Comme je l'ai dit, c'est faux (meme si ya les contres exemples), mais en quoi la vie de ces mêmes personnes qui critiquent est "plus remplie" que la notre? La plupart de ces personnes ne connaissent pas un rythme de vie plus remplie. C'est plus une incompréhension qu'autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Sana-kan
Gameur
Gameur


Masculin Poissons
Nombre de messages : 55
Age : 26
Emploi/loisirs : Tout m'amuse

Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 0:22

Juste que NHK contrairement à ce que certains pensent ne fait pas toujours dans l'humour comme le fait Genshiken.
Par contre la censure a encore frappé chez nous pour NHK =/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deceiveangel.blogspot.com/
Xandreela
~Lolicon Oblige~
~Lolicon Oblige~


Masculin Capricorne
Nombre de messages : 1274
Age : 28
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 12:46

NHK est un anime qui arrive à faire passer des idées sérieuses, et parfois très pénibles de façon assez humoristique (quoique pas tout le temps) histoire de faire retomber la "pression" omniprésente dans l'anime.

Enfin bref, très belle fiche Rei (j'ai tout lu \o/) et grâce à toi, je peux toujours confirmer le fait que je ne sois pas un otaque XD

Citation :
Les personnages de manga, ou les idoles seront bien sur, en grande partie ses fantasmes. L’otaku est souvent célibataire, certains poussant l’extrême de ne pas aimer par dégouts les vrais femmes/hommes, et sera attiré par une icône. Pour certains, la fille réelle est considéré comme impure tandis qu’un personnage d’anime sera la perfection [...].
Ce fétichisme se matérialisme par le moé comme disent les otaku. Pour les gars, cela peut se rapporter à un comportement de la fille précis (tsundere, yandere, bunke…), à un uniforme (maid, cosplay, infirmière…), un rapport d’âge (lolicon, lycéenne, mature…)…
Orphi ? T'es là ? (patapay XD)

_________________
404 : Not Found


Dernière édition par EroBaka le Dim 25 Jan 2009 - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mian
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Scorpion
Nombre de messages : 1748
Age : 27
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 12:53

Ouais je confirme que c'est mon cas et je l'assume désolé =x

_________________
Appuyez F5 pour voir la suite de mon avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theidolmaster.fr
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 16:25

Tres belle fiche en effet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyashiro
Admin
Admin


Masculin Balance
Nombre de messages : 1549
Age : 29
Localisation : Suresnes

Emploi/loisirs : mangas, animes, RPG

Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 16:59

Ouais ça résume bien ce que je pense, très bel article rei !
Pour ma part je suis un otaku a part entière, mais j'essaie quand même d'un côté de garder les pieds sur terre, même si ça fait du bien d'oublier le monde réel !

_________________
DIE THE DEATH ! SENTENCE TO DEATH ! GREAT EQUALIZER IS THE DEATH !
Dlanor A. Knox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 18:38

Je suis un otaku, même si je possède d'autres loisirs à coté. Je dois avouer que les manga et jeu vidéo sont mes 2 plus grandes passions.

Niveau matérialiste, je suis collectionneur, mais je m'en fous d'avoir la version collector ou non (disons, si je l'ai tant mieux, mais si je l'ai pas, je m'en fous). Je ne préfére pas claquer de l'argent supplémentaire pour des bonus dont je m'en moque. Niveau figurine, je suis pas fan.

Niveau fétichisme, même si je trouve des filles belles dans les mangas, ca ne m'attire pas car, ca reste que virtuel pour moi. Bref, aucune attirance.
Par contre, Kipi, ou maria Ozawa Embarassed (mais bon, pas besoin d'être un otaku pour les trouver belles).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Xandreela
~Lolicon Oblige~
~Lolicon Oblige~


Masculin Capricorne
Nombre de messages : 1274
Age : 28
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 20:13

Faut que je le poste, désolé, c'est plus fort que moi.
Donc voici une petite définition de l'otaku par le site Jpop Trash qui excelle dans la provocation... et ça marche puisque des gens vont jusqu'à les insulter par mail.

Bonne petite lecture.

Jpop Trash a écrit:
L'OTAKU

Véritable challenge pour tous psychiatres qui se respectent, l'otaku est une nouvelle forme d'autiste, avec une forte connotation sexuelle et fantasmatique, apparue avec la mode des mangas à la fin des 90's en France. Ils existent depuis de nombreuses années au Japon, pays jamais en retard en terme de cas sociaux.
L'otaku est âgé de 15 à 25 ans, voire plus dans les cas les plus désespérés, et est de sexe masculin à 95%. Dans la rue, rien ne le distingue de la masse, mais il est vrai qu'il sort très peu dans la rue… L'otaku est casanier jusqu'à l'obsession. Il restera cloîtré chez lui, dans son antre, véritable temple dédié au culte de son idole favorite. Notons que l'idole en elle-même peut tout aussi bien être une chanteuse (souvent très jeune), qu'un personnage féminin de manga ou d'animation nipponne. Il ne sortira de chez lui uniquement que pour les choses totalement indispensables, comme aller travailler ou en cours, ce dernier étant le plus courant car l'otaku est surtout étudiant vu sa moyenne d'âge. Il a compris que la fac était le meilleur endroit pour continuer au chaud sa glanderie quotidienne sans avoir les responsabilités de la vie active dont il se sait incapable. Il continuera le plus longtemps possible des études qui le mèneront à une carrière hasardeuse puisque lui-même ne sait pas quoi faire plus tard, à part traducteur ou dessinateur de manga…

Sa semaine se compose de trajets simples : maison-fac, fac-maison. Le week-end, visite dans de la famille proche, un cinéma, un resto jap et une balade de temps à autres dans un parc d'attractions où l'on paie cher pour rire et s'amuser grâce aux chorégraphies débilisantes de smicard déguisés en souris géante avec des bretelles… Une vie palpitante ! L'otaku-étudiant parasite ses parents en vivant sur leurs dos et leur sueur. Sa vie n'est faite que de loisirs. Peu importe de savoir s'il pourra, oui ou non, payer ses factures à la fin du mois ou remplir le frigo ; ce genre de truc ne le concerne pas, ses parents le font pour lui. La seule chose qui compte est de vampiriser assez d'argent pour pouvoir se payer le dernier DVD du moment. Et lorsqu'il est indépendant, ce qui est tout de même assez rare, tout son argent passe dans l'achat en quantité industrielle de support médias et autres bouquins made in Japan. Son appartement est une copie conforme de son ancienne chambre et il y règne sans partage. Il y est le maître absolu et quelle revanche éclatante pour lui qui n'est rien dans la vie courante ! Rien de mauvais ne peut lui arriver dans ce cocon protecteur, à part une panne de courant ou un incendie. Les rares fois où l'otaku quitte sa bulle, c'est pour aller au Japon, destination obligatoire désormais pour tous fans qui se respectent, pour une période de 15 jours à un mois. Grâce à l'argent de papa/maman, il y fait toutes les boutiques, assiste à un concert de son idole favorite, visite en compagnie d'une cinquantaine d'Américains en short des temples si typiquement japonais, va au karaoké, se paye un dessin original dédicacé par son mangaka favori et revient en croyant avoir tout compris de ce pays…

L'otaku collectionne. A défaut d'amis, il s'entoure d'objets. Il aime tenir à jour et exposer sa volumineuse liste de Cd, DVD et autres divx composée sous Excel, sauf sa liste de films de fesses qu'il ne vous donnera qu'après être vraiment devenu copain avec vous. Ce qui compte, c'est entasser le plus de choses possible ! C'est rassurant. Quand il ne peut se payer le DVD ou le Cd, il sélectionne avec grand soin la qualité d'encodage. Il lui faut le truc le plus gros, ça comble mieux. Donc, du .vob uniquement pour les clips et du mp3 en 320kbp/s ou du flac pour les Cd. Ses étagères sont pleines, ses disques durs sont pleins, sa vie et son cœur sont vides. Inapte à la vie dite « normale », l'otaku s'est recréé un univers entier. Il vit dans un rêve éveillé. Bien souvent, il est persuadé qu'il partira vivre définitivement au Japon où « tout est bien là-bas, pas comme ici ! », et qu'il y rencontrera enfin son idole de toujours, quand elle existe réellement. Il a toute les adresses pour cela. Les bureaux de la boîte de production, ceux de l'établissement où travaillent encore les parents de la belle, la maison de disque etc. Impossible qu'il la manque ! Il la séduira sans problème grâce à son côté « french lover » et voire plus si affinités. Amusant venant de lui qui n'a jamais pu avoir ne serait-ce qu'une seule relation, même superficielle, avec une personne du sexe opposé dans toute sa pauvre vie. Le simple fait de faire la bise à une fille, même moche, le convulse, alors une relation complète, tu parles…
L'otaku est une coquille vide, un légume, un loser plein pot, un être qui ne sert à rien. Ses organes à la rigueur, pour une transplantation en cas d'accident mortel… Il consomme, c'est tout. Il n'a aucune vie privée et encore moins sexuelle, à part tout seul, activité dans laquelle il excelle. D'ailleurs, les filles qu'il peut croiser ne l'intéressent pas vraiment, elles ne sont pas aussi belles que son idole. C'est que l'otaku est difficile en plus ! A force de regarder toute la journée des photos de chanteuses rendues plus ou moins sublimes grâce à Photoshop, toutes les autres filles « de la vie réelle » sont devenues moches pour lui. Sa vision de la femme est complètement faussée. A part chez les racailles, on rencontre rarement autant de masturbés de plus de 20 ans que chez les otaku.
Il n'a pas de véritables amis non plus ou juste virtuels de par son ordinateur : des personnes comme lui, en mieux ou en pire, mais qui ne risquent pas de lui apporter la contradiction, qu'il ne connaît que sous un pseudo grotesque dans une messagerie instantanée et qu'il ne rencontrera jamais en vrai.

Il est infoutu de vous parler d'un Cd de musique occidental vu qu'il n'écoute que de la Jpop, une exposition ou le dernier bouquin d'un écrivaillon français. Obsédé par les mangas et les animations, il mêle de manière compulsive les rares mots de japonais qu'il connaît à sa pauvre conversation qui ne tourne que sur le pays du soleil levant. Certaines filles de cette catégorie adorent mettre la particule japonaise « ne » en fin de chacune de leur phrase, donnant ainsi à son interlocuteur des envies irrésistibles d'avortement rétro-actif, sans parler de ces tics de sous-langage écrit employés par toutes bonnes abruties modernes tels que « hi hi hi » et l'insupportable « LOL » dans leurs blogs osant nous déballer jour après jour le néant de leur quotidien.
L'otaku montre le désœuvrement intellectuel, le vide intérieur et la misère sexuelle de certains individus de la jeune génération française actuelle, la tristement fameuse et si ridicule « génération Albator », même si le borgne de l'espace n'y est pour rien là-dedans et qu'il se passerait volontiers, je pense, de cette descendance dégénérée. Pour éviter de le mêler à tout ça, on parlera plus de la génération qui a poussé devant le Club Dorothée ou Youpi ! L'école est finie, avec les dégâts neurologiques que l'on sait, et qui depuis moins de cinq ans envahie les facultés afin d'y apprendre la langue de Mishima mais pour quelques trimestres seulement, le temps de comprendre que, entre lire un manga de Dragon Ball Z en VO et apprendre 3000 kanjis de base, il y a de la marge.

Ici, c'est quasi-criant de vérité bien que poussé (carrément) à l'extrême histoire de provoquer encore plus.
Enfin bref, j'ai bien rigolé au point d'en avoir mal au ventre.

_________________
404 : Not Found
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 23:37

Même si on sait que Jpop trash joue la carte de la provoc, le problème est que les personnes (et bons nombres d'articles) s'imaginent que les otakus sont tous comme ca pour quelques individu (même si ils sont nombreux, ce n'est pas 100% non plus).
Je préfère voir des articles qui présente plutôt les otaku sur des points positifs, et négatifs que de se focaliser sur l'un des critères.

Si on part dans le principe que l'otaku est uniquement qu'un être nuisible, et inutile à la société, pourquoi ne pas chercher réellement des solutions pour leur venir en aide, au lieu de les critiquer, et de les marginaliser de la population? Si l'otaku n'est qu'un bouffe pognon vis à vis des parents, pourquoi ceux ci participe à sa déchéance? Une facilité pour se discréditer du manque d'attention qu'il porte à leur enfant? Se cacher par honte?
Une jeune qui pompe à ses parents du pognon pour aller acheter de la drogue, de l'alcool, des fringues, de l'essence et du tabac sera t'il meilleur?

Car ce que beaucoup de jeune oublient lorsque j'entends des commentaires du style, "oh tu as beaucoup de jeu, manga..." Ouai, c'est vrai, mais je ne porte pas du lacoste, je ne fume pas, me drogue pas, je n'ai pas une voiture, je n'ai pas le dernier portable/lecteur MP3 dernier cri, ... Les frais sont au final bien souvent identique avec d'autres jeunes. Je parle ici, des bourses scolaires, et autre "mini salaire étudiant".


Certains sont dégoutés que certains otaku puissent fantasmer sur du hentai (qui comporte une part d'imaginaire, et de rêve), ces même personnes qui critiquent fantasment sur des vidéos scatophiles, zoophile... (véridique pour certains).

Quand Jpop trash parle des otaku qui vont à la fac pour glander, c'est en parti vrai pour certains. Mais bizarrement, même les non otaku, je remarque ce constat. D'ailleurs, c'est la réputation de la fac. Un beau modèle de glandeur, y compris chez l'administration... Mais le problème, ne vient t'il pas justement du laxisme de la fac??? d'une mauvaise organisation de la société?? Je suis actuellement à la fac, pourquoi, parce que je ne trouve pas de travail dans ma belle région. Pourquoi ? Non pas que je suis féinant et que je cherche pas. Mais que tous simplement, ya peu/pas d'emploi surtout dans la filière ou je suis.

Raison : Yen a pas mal :
- manque d'expérience (sans me laisser une chance). Le plus drôle étant, certaines boites d'interim qui me parle qu'il faut de l'expérience pour travailler (on commence jamais alors? les stages, ca compte pas?)
- sexisme (sisi, j'ai eu le droit à ca pour la vente, et le secrétariat). Le pire étant pour une action que je devais réaliser par rapport à l'école et une entreprise.
- secteur quasi fermé (entre 1 et 4 offre de l'ANPE dans le secrétariat par jour, et 85 demandeurs par offres en moyenne).
- Les seules secteurs qui sont faciles d'accès pour avoir du taff, je ne peux pas les faire (eh oui, les allergies, ca passe pas).
- Ne pas avoir de contact "haut placé", ou des "bidouilles/combine" n'aide pas

Bon, on s'en fous de ma life, mais je remarque que d'autres personnes de ma classe de BTS, subissent le même problème (qui pourtant, ne sont pas otaku).
Et des otaku trouvent du travail. Comme quoi, ce n'est pas un phénomène propre au otaku mais à tout le monde.

Certains diront que je cherche pas, ou que je me cherche des excuses. Bien sur, des possibilités s'offrent à moi pour "m'aider" à trouver du travail, partir vers Paris, faire une autre formation... Mais pas des solutions fiables pour moi.
Ma chance actuelle au niveau du travail, se trouve au niveau de ma passion (normalement, c'est sur), et non de mes études


Le problème n'est pas donc, de dresser un bilan critique négatif, de tel ou tel groupe d'individu (c'est trop facile, et contre productif). Mais plutot de comprendre les raisons de ceci, si on considère alors que c'est un facteur négatif

_________________


Dernière édition par Rei le Lun 26 Jan 2009 - 9:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
HYPERION
Gameur
Gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 52
Age : 32
Localisation : Dans mon froc !^^

Emploi/loisirs : Grande surface/ HotaGeeK.

Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Dim 25 Jan 2009 - 23:46

Oui je suis un Otageek ! j'ai manger un bébé chien Fier
Au collège, un jeunne ouech ouech, ce foutait de moi mais voulait que je lui dessine un goku.le comble. clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oxachon
Reach to Darkness
Reach to Darkness


Masculin Gémeaux
Nombre de messages : 1019
Age : 23
Localisation : Lyon

Emploi/loisirs : Développeur Software

Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Lun 26 Jan 2009 - 11:57

HYPERION a écrit:
Oui je suis un Otageek ! j'ai manger un bébé chien Fier
Au collège, un jeunne ouech ouech, ce foutait de moi mais voulait que je lui dessine un goku.le comble. clown

Y'en a toujours qui veulent que tu fasse "Goku"

"Allez vazy la dessine moi goku"

Namé ixday
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Lun 26 Jan 2009 - 15:47

Excelent l article de jpop trash ixday

Pour ma part je taff dans tout et n'importe quoi du moment que ca paye.

J'ai toucher a tout dans le secteur hotelerie restauration (secteur ou ya toujour du taff, meme dans cette periode de "crise")

Maintenent je vais m'orienter vers la boulangerie pour le fun et voyager ^^

Pi quand je cherche du taff, bah je prend ce qui y a. Ca me fera une experience en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devilnobunaga
Pro gameur
Pro gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 148
Age : 32
Localisation : Forgefer

Emploi/loisirs : Mineur & Forgeron

Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mar 27 Jan 2009 - 14:43

et alors moi aussi je passe mon temps devant l'ordinateur j'ai énormément du mal a trouvais du travail a cause du manque de bagage et surtout je suis allergique a énormément de chose j'ai quand même testé un métier dans la stratification resulta 3 arrêt de travail par la médecine de travail qui ne me juger pas apte a travaillé dans se domaine maintenant mon CV est constituer quasiment de stratification je galére pour changer de métier et en + la crise ressèment n'a rien arrangé

je suis un otaku re doublé d'hikikomori mais je le vie très bien même si sa met un frein a ma vie social notamment avec les filles enfin bref........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devilnobunaga.badoo.fr
Chaco
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mar 27 Jan 2009 - 15:15

Les articles de Jpop trash sont toujours aussi...uniques ^^; incapables de faire la part des choses comme d'habitude... je suis relativement otaku, la plupart de mon argent passe dans des mangas, des jeux ou des figurines et je suis plus souvent devant un ordinateur que dans les bars, mais étrangement tout ça ne reste qu'un passe temps, ça n'a rien à voir avec ce que j'étudie et vers quoi j'espère travailler un jour, je suis pas tout le temps en train de parler de trucs de geek et j'ai des amis ! ( oui oui des gens réels qui n'ont jamais entendu parler ne serait ce que de Naruto ) du coup jpop trash... mouais encore une fois je me suis bien marrée XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mar 27 Jan 2009 - 19:39

BspoFear a écrit:

Maintenent je vais m'orienter vers la boulangerie pour le fun et voyager ^^
.

J'aurais voulu travailler dans la boulangerie à l'époque (frein des allergies Sad )
C'est vraiment un metier qui m'attirer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mar 27 Jan 2009 - 22:50

En effet ^^ Ya beaucoup de chose interessante, et plein de subtiliter à decouvrire dans ce boulot. A condition d'avoir un instructeur qui aime sont metier ^^

Puis surtout, tu peus aller ou tu veus dans le monde ^^ Le pain etant la premiere necessiter, tu est acceuilli les bras ouvert ^^ Surtout boulanger francais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jesus_freak
Pro gameur
Pro gameur


Masculin Vierge
Nombre de messages : 149
Age : 35
Localisation : Angleterre

Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Mer 28 Jan 2009 - 19:19

Sauf si tu te retrouves à travailler le pain avec des apprentis sans cervelles aux allures wesh wesh.
Je dis ça car lorsque j'étais au collège, j'ai fait un stage en boulangerie et il y avait le patron et la patronne qui étaient à la vente, 3 apprentis débiles à la pate, un salarié qui avait un CAP boulangerie qui se la jouait avec les stagiaires (genre moi) et 1 ancien dont les apprentis n'arrêtais pas de se moquer.
Ils s'amusaient à se balancer les croissants pas encore cuits. Quand ça tombait sur le sol, ils ramassaient ensuite les croissant pour les mettre quand même au four et les vendre aux clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Jeu 29 Jan 2009 - 13:52

Si frenchement j'ai ca, je me barre chercher ailleur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jujulian
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Nombre de messages : 216
Localisation : Gensokyo

Emploi/loisirs : Making cookies and pie/Dodge bullets...

Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Jeu 9 Avr 2009 - 8:25

Citation :
Quand ça tombait sur le sol, ils ramassaient ensuite les croissant pour les mettre quand même au four et les vendre aux clients.

Ha! si je surprends un gars à moi fesant ça, je te garanti qu'il passera une tres, tres, tres mauvaise journée...

Sinon, conscernant le sujet du topic, je suis entierement d'accord avec les propos de Rei,
et je suis plus Hikky que otaku...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/group/Touhou
Akinori
Meganecon
Meganecon


Masculin Scorpion
Nombre de messages : 795
Age : 26
Localisation : Dans sa chambre, derrière un proxy

Emploi/loisirs : NEET

Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   Jeu 9 Avr 2009 - 8:50

Citation :
La situation devient critique au Japon, d’après des estimations, 1 jeune sur 10 est un hikikomori, la majorité d'entre eux étant des fils ainés ayant un peu dépassé la vingtaine. L’état cherche des solutions à ce phénomène, mais se heurte à un énorme problème, car les hikikomori sont devenus ainsi, souvent à cause de la société elle-même, ce qui implique de faire d’énorme changements.

Flippant "O__o
Avec autant de hikikomori, il n'y a pas de répercussions sur la société?! Il y a des crises de tout au Japon Shocked

Dans mon cas, en tout cas pendant mon temps de passage au lycée, j'ai toujours été classé comme l'otaku de la classe, bien que je n'ai pas vraiment un gros niveau là-dedans. Mais bon, quand on nous pose des questions sur les manga sortis en France, c'est facile de répondre. Par contre, à l'époque, je dessinais pas encore (yavait déja un dessinateur attitré de la classe de toute façon), et j'étais pas encore un fan de TYPE-MOON Very Happy . Quoique, j'ai une préférence assumée pour le moe, les megane et les loli Twisted Evil
En ce qui concerne ma sociabilité, je suis le genre de personne qui répond, mais qui ne chercha jamais à engager une conversation. Je suppose que ça ne fait pas de moi un hikikomori ">>

Bon, Jpop Trash, c'est surtout un excellent guide pour repérer les erreurs à ne pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://berrybell.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Otaku/Hikikomori…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Otaku/Hikikomori…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos achats d'Otaku et vos achats ...... d'Otaku !!! ;P
» Manga-Otaku no Fansub
» Otaku no Musume-san
» Otaku-webshop.com à Lovin'Japan
» [Manga] Otaku no Musume-san

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Autres :: Sujets à Débattre-
Sauter vers: