AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 SOS the final Escape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: SOS the final Escape   Sam 4 Oct 2008 - 9:14

Suite à l'annonce du troisième épisode sur PSP, j'ai décidé de rendre hommage au premier épisode sur PS2. SOS the final Escape (ou Zettai Zetsumei Toshi) est un titre qui avait pourtant peu de chance de débarquer en France par son public visé. Et pourtant le miracle est apparu, le jeu est bien sorti, mais à souffert de l'américanisation du jeu (comprenait par la, que les visages ont été modifiées et ainsi les noms.
Malgré tout, SOS restera parmi mes jeux préférés malgré ses nombreux défauts.




SOS : the final Escape qu'est ce c'est? Il s'agit d'un jeu d'aventure assez original inventé par Irem en 2001 (firme à qui l'on doit les R-type). Ici point de zombie, terroriste, dinosaure, xylomid... ou autres créatures à vaincre, votre seul adversaire sera le séisme. On comprend naturellement, que le choix des concepteurs pour cette originalité, vient de la situation particulière du Japon avec ses milliers de séismes par an.
Vous incarnez Keith Helm et votre but sera donc de survivre à un terrible séisme qui a ravagé une ville complète.



La survie est un art
Suite au terrible tremblement de terre, votre périple commence enfin à l'intérieur d'un train.
Vous allez comprendre rapidement que le jeu repose en grande partie sur un système de gestion de sol, et de pente. Pour mieux illustrer mes propos, lorsque vous avancez, vous remarquerez des passages permettant de passer de l'autre coté, de sauver une personne, ou bien de récupérer un objet. Malheureusement, vous constaterez par la même occasion que ce passage est difficile d'accès car peu instable, et au moindre au mouvement, l'endroit peut s'effondrer, ou exploser en fonction de l'environnement qui vous entour.
Vous pouvez aussi tomber tout bêtement car la planche lâche, ou bien être gêner par la chute d'objet qui entrainera par la même occasion votre chute. Il faudra aussi faire attention, car des mini secousses feront leur apparition
Ces endroits sont facilement repérable visuellement, mais aussi au niveau des vibrations de votre manette, plus les vibrations sont grande, plus les risques sont élevés.
Pour pouvoir passer, à certains endroits, vous allez devoir vous servir un peu de votre cervelle, et d'objet (corde...) que vous récupérer (puis stocker dans un sac à dos). Rassurez vous les amateurs de la non réflexion, les énigmes ne sont pas spécialement difficiles.
Autre point à tenir en compte, c'est la gestion de boisson. Naturellement, comme tout humain constituer normalement, Keith doit boire pour sa survie (enfin, à ce niveau la, il pourrait mourir justement par empoissonnement d'avoir trop bu). Vous aurez à votre disposition des bouteilles que vous devraient remplir à des robinets, et que ingurgitez une fois votre jauge d'eau quasi vide.



Souriez, vous n'êtes pas seul
Bien que dans le jeu, il n'y a pas foule, vu que la plupart étant mort lors du séisme, il reste des survivants. Libre à vous ou non d'aller les sauver (certains sont obligatoire pour avancer dans l'histoire, d'autres non).
En fonction de vos actions, et de vos dialogues, vous aurez accès à des informations liés à ce séisme (j'en dis pas plus pour ne pas spoilié), mais aussi à des fins différentes (11 au total).
Certains d'autres eux vous aideront dans votre périple tandis que d'autres ne feront que vous gêner, bref à vous de voir.



Les défauts
Ola, on ne peut pas dire que ce jeu est exempt de défaut, loin de ça malheureusement. Ca nous rappellera un peu le syndrome de Tenchu 1, une tuerie original bourré de défaut.
Tous d'abord, le jeu est loin d'utilisé les capacités graphique de la console, certes le jeu est vieux, mais même pour l'époque, c'était loin d'être magnifique.
Les ralentissements étaient présent, bien trop souvent, le jeu affichant de nombreux élément, en mouvement, on assistait à des ralentissements rarement gênant en terme de gameplay, mais pas agréable visuellement.
L'animation est aussi désastreuse, surtout qu'un certains Ico est arrivé peu après, et on assiste à des défauts digne de la PS1, comme votre bras qui peut passer à travers un mur...
L'idée de survie est très bonne, mais pas suffisamment poussé sur certains points, on aurait apprécie une véritable gestion des blessures, se nourrir... mais bon, il s'agit aussi d'un premier jeu, donc ne soyons pas trop exigeant.
La gestion de l'eau, notre héro est un véritable éléphant en terme de consommation d'eau, pendant votre court périple de 6/7heures environ, vous allez devoir boire des litres d'eau impressionnant (surtout en difficile). Ce défaut est plus lié par la faible durée de vie du jeu, car l'idée est de rester plusieurs jours dans le jeu, donc la consommation d'eau est nécessaire.



Conclusion :
Un jeu culte qui montre clairement que les graphismes ne font pas forcement un bon, ou mauvais jeu.
SOS est un jeu original comme on aimerait en voir plus souvent, notamment pour la gestion des décors, mais aussi les autres petits idées du jeu comme les liens des personnages, les multifins (certes ses idées ne sont pas forcement original, mais rajoute un interet non négligeable).
Ce sera dommage de passer à coté de cette perle, surtout vu son prix actuelle.

Petite vidéo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
 
SOS the final Escape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alive - the final evolution
» Gunblade - Final Fantasy VIII (par dux2081)
» Final Fantasy Les Abysses de l'Ombre
» Votre épisode final préféré dans Buffy ?
» Historique Final Fantasy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Jeu vidéo :: Autres Jeux vidéo-
Sauter vers: