AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Diamond Blesis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Diamond Blesis   Ven 25 Avr 2008 - 8:25

Voici comme promis le fanfic dont j’avais parlé.
C’est un rêve que j’ai fait ou je lisais un manga (putain, je suis otaku même dans mes rêves ^^).
Le manga été en 110 tomes, et chaque tome prenait 4 heures à lire (un truc de ouf ).
Lors de la lecture du manga, j’avais l’impression d’être véritablement spectateurs du manga (sans pour autant que ça agisse sur moi contrairement à l’histoire sans fin).
J’ai eu le temps de lire que les 3 premiers volumes.
L’histoire va subir quelques modifications (plus courte bien sur), et la narration sera différente. Chaque chapitre, sera vu d’un point de vue d’un personnage, ce choix me permet d’aller un peu plus vite dans l’histoire (et s’adaptera peut être pour un Visual Novel).
La première partie va sembler assez banal, l’univers de base est placé, mais je vous promets des surprises par la suite.
Pour le moment, j'ai juste mis la partie un, chapitre 1 à 6. J'ai fini jusqu'aux chapitre 9, mais je dois revoir 2/3 trucs.

Partie 1
Chapitre 1
L’été approche dans notre pays, la rentrée scolaire commence ici, alors qu’au contraire, nombreux sont les pays qui partent en vacances.
Notre système scolaire est aussi très différent de ceux que les autres pays connaissent. Pour un système scolaire fiable, nos dirigeants ont décidé d’appliquer un programme de rapprochements sociaux. Pour simplifier, les élèves viennent de milieux différents, et vivent totalement ensemble dans des internats spécifique à chaque promotion et ceux depuis la maternelle.
Ce système porte ses fruits, permettant ainsi de tisser des relations humaines plus favorables, mais aussi on constate que grâce à cela, le taux de réussite est de 100% dû aux faibles effectifs par promotion.
Ses relations humaines sont très importantes, en particulier, pour nous, les membres de notre classe, car nous sommes tous orphelins, et avons adhéré au programme de sport.

Moi, Diane Elmer, je vais retrouver avec joie mes camarades, Devy, Onizuka, Anthony, Todemy, et Diana ma sœur jumelle, le 20 mai 2061.
Tous possèdent un caractère différent, des passions différentes, mais une bonne ambiance règne.
Avant la rentrée, nous devons nous retrouvez à l’internat pour nous réhabituer à nouveau de notre mini communauté.
Cette année le professeur nous présente un nouvel élève, il s’agit de Iddevoli. Tout comme nous, il est orphelin et semble être un demandeur d’asile suite à une guerre qui a éclaté dans son pays.
Une chance pour nous, notre pays est pacifique et reste toujours neutre quoiqu’il arrive.

Chapitre 2 – Le nouvel élève
Je me présente Iddevoli, le nouvel élève de la joyeuse classe CF-3. Mon ancienne patrie Delkio a toujours vécu dans la dictature. Notre peuple craignant toutes représailles, obéissait aux ordres de notre enfoiré de dictateur.
Soif, de pouvoir, et de conquête, il décida alors de s’attaquer à notre pays limitrophe, la Pzerys. Notre retard technologique à cause de l’autarcie, et la famine, aura raison de notre peuple. Les Pzerysiens approchèrent de la capitale, et l’heure de la défaite sonna. Notre dictateur, mauvais perdant, décida d’utiliser la bombe ZXW300, nommé aussi « apocalypse ».
Cette bombe à la particularité de détruire la superficie de 200000km².
Pourquoi notre dictateur, n’a-t-il pas utilisé cette arme au début de la guerre. Tout simplement, que nous avions ni les moyens de la transporter, ni les moyens de la lancer.
Eriko (le dictateur), appuya sur le bouton pour faire exploser la bombe, en gros sa fonction actuelle est l’autodestruction, ou kamikaze.
Notre pays, et une partie du pays voisin furent rasés, je fais partie des rares survivant à « apocalypse ». Ma famille, ami et voisin, furent tués par le souffle de ce démon.
Je commençai mon long périple vers une terre de paix. Typoni fut le pays qui m’a accueilli, je les remercie d’ailleurs pour cela.
La classe CF-3, m’a chaleureusement accueilli, j’été vraiment ému.
Je dors dans la même chambre qu’Onizuka qui possède une passion en commun avec moi. Il s’agit de la pêche.

4 juin 2061, le jour de la rentrée commence enfin. J’ai du rattrapé le retard que j’avais eu auparavant, et je devrais combler ce retard par des heures supplémentaires après les cours, mais aussi par l’aide de mes camarades, le soir.
5 juin 2061. Pour la première fois de ma vie, la fatigue été autre que physique. Je sors du cours, il est 21h15.
Arrivant aux abords du parc, je décide de m’étendre sur un petit morceau de pelouse à contempler les étoiles.
J’aperçois, une silhouette au loin qui s’approche de ma direction, je ne distingue pas très bien son visage, mais ce monsieur possède une chevelure assez grande.
Il me demande l’heure…

Chapitre 3 – Le choc
C’est encore moi, Diane Elmer.
Je fus la première à voir le drame qui bouleversa nos vies, le 6 juin. Pendant que j’effectué mon footing matinée, j’ai aperçu avec effroi la tête de Iddevoli planté sur un pique de notre école.
Je n’ai pas su quoi faire, et j’ai pris la fuite vers le lac pour me calmer. Bien que je ne connaissais pas spécialement Iddevoli, j’ai pleuré pour sa mort pendant quelques minutes, mais aussi très étonné qu’une telle barbarie existait dans notre pays, ou le taux de criminalité est quasi nul.
Après avoir repris mes esprits, je suis parti prévenir notre classe. Mais il été déjà trop tard tout le monde été au courant. Les policiers ont menés une enquête et on interrogé chaque personne de l’école et de ses alentours. Aucun témoignage positif n’a été apporté, et la seule preuve que la police a trouvé est un petit papier marqué J.Jason.
Dans notre ville, personne ne porte ce nom, donc l’enquête a été étendue aux pays entier. Toutes les personnes qui portent le nom Jason dont le prénom commence par un J ont été interrogées. La nouvelle choque entièrement le pays, et l’enquête ne mena à rien.
Bizarrement, je suis la confidente de la classe, peut être que ça vient de mon caractère neutre, ou du fait que je ne parle pas beaucoup.
Mes camarades m’ont fournit leur hypothèse.
Pour Onizuka, et Anthony, ils pensent que le meurtrier viennent du pays d’origine de Iddevoli, et la tuer pour sa fuite.
Pour Diana, c’est Devy qui a tué notre camarade. Malgré son caractère violent, j’étais sur que ce n’été pas lui le coupable.
Devy et Todemy, évitent le plus possible ce sujet de conversation.

Chapitre 4 : La peur de Devy
Devy, c’est moi.
Je suis l’élément soit disant perturbateur de notre classe. Pffff, c’est pas de ma faute, si il ne pense pas comme moi.
Au risque de me faire passer pour un sans cœur, l’histoire du meurtre de Iddevoli, ne m’émeut pas plus que ça. Il semblait être un brave gars, mais je n’ai pas vraiment fait connaissance avec lui.
Par contre, je suis sur que certains m’identifie en tout cas coupable de ce meurtre, à cause de mon caractère violent.
Je peux vous affirmer que ce n’est pas moi qui l’ai fait. Même si vous ne me croyez pas, je m’en fous complètement.
Pendant que je me baladais tranquillement par une journée ensoleillée, je fus emmerdé par 2 gosses qui arrêté par de faire de bruit.
C’est vraiment désagréable le bruit. Au bout de 10 minutes, je flanquai une claque aux 2 gosses pour avoir la paix, et ils restaient là, à pleurer à faire encore plus de bruit.
J’ai pris alors la décision de partir tranquillement vers un autre lieu pour me reposer. Sur la route, je rencontre un vieux Monsieur. Je pensais qu’il allait me faire le moral pour ce que je venais de faire.
Il me fixa et me demanda l’heure. Je n’ai pas compris pourquoi, mon corps resta paralysé, pour la première fois de ma vie, j’avais peur.
Un frisson d’angoisse me traversa le corps, j’avais compris que c’été lui le meurtrier. Pourtant, ce n’est pas son apparence que je pourrais le juger ainsi, au contraire, il possède l’apparence d’un vieux sage d’une cinquantaine d’année.
Il avait un visage assez doux et une longue chevelure blanche qui se baladais tout le long du corps. Le regard n’avait rien d’effrayant non plus, c’été plus psychique je pense.
Il me redemanda l’heure, mais j’été bien incapable de lui répondre, et me demanda si j’allais bien.
C’est alors qu’il me dit, ne bouge pas je vais chercher de l’aide. Une fois partit de mon champ de vision, je pris la fuite pour la première fois de ma vie.
J’ai décidé le soir même de raconter les événements du parc, mais personne n’a cru bon de me croire dû à mon jugement sur un simple coup d’œil.


Dernière édition par Rei le Ven 25 Avr 2008 - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Ven 25 Avr 2008 - 8:25

Chapitre 5 : le coureur d’exception
Ola la compagnie, je suis Todemy. Les événements qui ont eux lieux récemment m’ont bouleversé, déjà par le fait de la mort de Iddevoli, la frayeur de Devy, bien que certains le soupçon, il serait à mon gout un trop grand comédien, et surtout, je suis la personne qui dort dans la même chambre, bien qu’il s’ait absenté temporairement pendant l’heure du crime, il aurait été impossible pour lui d’arrivé à ce lieu, même en courant. Pour cela, je ferrai plus un coupable idéal comparé à lui.
Vous ne le savez peut être pas, mais je suis champion du monde d’athlétisme sur plusieurs catégorie, 100m, 200m, 500m… et j’excelle dans les sports de combat.
Non, je ne suis pas un génie comme certaines personnes, je suis un « monstre » qui est né avec des jambes proche de celle de l’autruche.
Cette malformation a été la cause de mon abandon à ma naissance par mes parents. Certains envie mes aptitudes particulières, mais moi non. Même si j’aime courir, pendant une bonne période de mon enfance, je fus considéré comme un monstre.
Courir le 100m en 6.59s ne sert à rien, s’il y a personne pour nous soutenir ou nous félicité.
Heureusement pour moi, la classe CF-3, m’a sauvé des ténèbres, même si en y repensant, l’intégration ne fut pas facile.

Le 3 juillet, une journée parmi tant d’entre, nous étions entrain de nous étirer pour faire notre footing habituel. Devy fut soudainement pris de panique, en nous disant qu’il a aperçu l’homme mystérieux nous observer derrière un buisson.
Je suis allé moi-même vérifier ses dires, à part d’innocentes fourmis, je n’ai rien trouvé d’autre. Mais face à la folie qui semblé rongé notre camarade, nous avions décidé de former 2 groupes afin d’éviter de se retrouver seul par la fatigue.
Après une demi-heure de courses, les groupes commencèrent à se séparer, je ralentissais tout de même mon rythme de course habituel pour ne pas semer les autres.
Il est 17h, nous décidions de rejoindre l’autre groupe à l’internat. Tout le monde été la.
Une dispute éclata entre Diana et Devy au sujet de ce fameux vieux monsieur, cette dispute commença à prendre de plus en plus d’ampleur, dont certains camarades commencèrent eux aussi à prendre parti pour Diana
C’est parfois l’effet de vivre en communauté trop longtemps. En échange d’amour, d’amitié, la haine, et la jalousie sont présentes dans nos cœurs.
La dispute, se métamorphosa en bagarre. C’été la première fois, que cela arrive. J’ai décidé alors de séparer les groupes entre de se battre. Quand j’entends soudain, « ne te mêle pas de ca le monstre ».
Soudainement, le silence règne dans la salle, tout le monde baisse le regard. Je ne savais pas qui a dit ca, et quelque part je ne voulais pas le savoir.
Sans trop réfléchir, j’ai quitté la pièce, et j’ai couru jusqu'à me calmer. Et me reposé un peu.
Sans m’en rendre compte, un homme été à coté de moi.
Il commença à m’adressé la parole, et me dit « alors qu’elle effet ca fait ».
En regardant de plus prêt, mon corps se mit à trembler, j’avais la description faite par Devy, un homme d’une cinquantaine d’année, avec une apparence qui nous rappelle les vieux sages dans les films de science fiction.
Malgré son aspect qui attire la sympathie, il dégage un je ne sais quoi qui me dit de fuir.
Fuir, c’est la solution que j’ai pris d’ailleurs, j’ai couru le plus vite que je pouvais et le plus longtemps possible.
Quelque part dans mon être, je me sentais horrible, je pleurais intérieurement. Je ne valais pas mieux que toutes les personnes qui se sont moqué de moi.
J’avais moi-même considéré ce vieillard comme un monstre.
Malgré toutes ses pensées qui fusent, je cours toujours et toujours tout en ayant la crainte de me retourner.
Pourquoi une telle crainte, je suis l’homme le plus rapide au monde.
J’arrive devant l’école, et je reprends mon souffle devant la barrière, ou je regardais furtivement le pic, ou la dépouille de notre camarade fut retrouvée.
A peine, ou je commence ma marche pour retourner dans ma chambre, l’homme se tenait devant moi.
Je me dis ce n’est pas possible, il n’est pas humain. Cette pensée fut ma dernière, mon sang coulait déjà.

Chapitre 6 : Touché-coulé
Moi, c’est Diana, sœurs jumelles de Diane. Nous sommes le duo des amazones, diane étant la déesse de la chasse.
Je me sentais coupable de la mort de Todemy, sans mon égoïsme exacerbé, la dispute n’aurait jamais éclaté.
Le corps fut retrouvé dans les mêmes conditions que le premier. Devy été ainsi lavé de tout soupçon, vu qu’il été présent avec nous, pendant cette terrible tragédie.
Maintenant, nous étions sur aussi, que le meurtrier, n’avait aucun rapport avec le passé de Iddevoli.
Je semblais être la seul qui s’interrogé, sur le fait que 2 membres de notre classe soit touché par ce fléau. L’enquête de la police fit du surplace, pas une empreinte, pas de trace d’ADN, de témoignage, rien… le crime parfait en gros. Pendant prêt de 2 semaines, la police, nous accorderons pendant une protection continue 24h sur 24h.
C’est 2 semaines achevées, nous revivons notre train train quotidien. Nous étions enfin heureux de pouvoir reprendre notre intimé, bien que nous semblions être plus en sécurité, nous nous sentions prisonnier de notre propre sécurité, ironique n’est ce pas ?
Malheureusement, ce semi bonheur fut de court instance, car Devy avait reçu dans sa boite aux lettres, un message ou il été marqué en rouge, « touché B3 coulé D9 ».
Après concertation, la meilleur solution fut d’appelé la police pour assurer une protection supplémentaire, mais aussi analyser ce bout de papier, on sait jamais, le meurtrier a peut être laissé des empruntes.

C’été beau de rêver, aucune preuve n’a put être dégagé, pas d’emprunte, le papier été tout ce qu’il y a de classique, tout comme l’encre.
Selon les policiers, la prochaine cible était Devy, vu que le message été dans sa boite personnel.
L’effectif déployé pour assurer notre protection été énorme, 2 policiers suivait chacun d’entre nous, et des gardes été présentes aux différentes entrées du lycée.

Le mois d’aout débuta, c’été une journée de pluie, nous étions tous ensemble dans la grande salle, nous regardions une émission assez passionnante sur les différents types de singe.
Pendant l’émission, un appel micro me demanda de venir pour un appel téléphonique. 2 policier vint avec moi afin d’assurer ma garde, bien sur, d’autres policiers, sont restés dans la salle pour la protection des autres élèves.
Pendant mon escorte, les policiers et moi-même avions entendu un drôle de bruit dans la salle de biologie.
L’un des 2 policiers couvra l’autre, tant en maintenant un périmètre pour assurer ma protection.
Soudainement, l’un des 2 policiers tomba net par terre, le second pris sa radio pour appeler des renforts, mais il s’effondra à sa tour, sans avoir put contacter les policiers.
Je me penche inquiète vers le policier, il n’a pas été tué, mais juste endormi à mon grand étonnement.
Je me suis dit alors, que je devais contacter les renforts, mais la radio n’été plus la. Pourtant, elle été à coté du policier, il y avait même pas 15 secondes, et personne s’est approché de moi.
Je pris les jambes à mon cou pour aller chercher dans renfort devant l’entrée du lycée.
Après 50 mètres de course effrénée, j’ai freiné instinctivement devant la salle B3. Un frisson me traversa le corps, me rappelant le message qu’a reçu Devy. Je compris à cet instant que c’été moi, la victime aujourd’hui. A peine, je me suis retourné, l’homme aux longs cheveux argentés était devant moi, et fit un geste.
Ma vue se troubla, la tête tourna, et je remarquai le sang qui coulé de ma poitrine. Par instinct de survie, je le repousse, et par dans une direction opposé de la salle D9, qui représentait sans doute ma mort.
Je ne pensais pas qu’il me tuerait en dehors de cette salle. Il se pointa alors devant moi, en me donnant des petits coups, dans les jambes et les bras.
Il fit alors un grand sourire et dit « Touché, Coulé ». A peine, ai-je eu le temps d’apercevoir la salle D9, ma tête se fracassa contre le sol, et je vécu mes derniers instant.
Je ne m’été même pas rendu compte que j’ai reculé lors de son agression.


Dernière édition par Rei le Ven 25 Avr 2008 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Mian
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Scorpion
Nombre de messages : 1748
Age : 27
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Ven 25 Avr 2008 - 9:01

Bravo j'adore l'histoire, c'est très bien construit

On remarque bien le changement de caractère entre les différents personnages, c'est tres bien réussi

L'histoire deviens de plus en plus sombre et on se demande qui est vraiment cet homme. Est-ce vraiment le tueur ? on ne le saura qu'a la fin =)

Par contre je n'ai pas compris la mort de Diana, elle est tombé de l'immeuble ? ou quelque chose dans le genre ? ou elle est juste tombé par terre et morte d'une raison inconnu ?

_________________
Appuyez F5 pour voir la suite de mon avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theidolmaster.fr
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Ven 25 Avr 2008 - 9:53

Wink Merci, je suis content que ca te plaise.

Ouai, j'ai fais personnalités différentes entre chaque personnage, je l'ai matérialisé par leur narration (même si j'aurai du encore plus accentuer).

Je me rend compte qu'en lisant certains passages, il y a des phrases un peu bancale (en plus des fautes, mais ca je verrai un peu plus tard). L'histoire que j'ai eu le plus plaisir à écrire est le neuvième chapitre, puis celle de Todemy (le coureur). Mais je rend compte aussi que l'histoire de Todemy est celle que j'ai le plus raté -__-.

Pour Diana, elle même ne sait pas pourquoi elle est morte.
sa véritable mort, vient du fait que son visage a été projeté à toute vitesse sur le sol.

La suite arrive bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Oyashiro
Admin
Admin


Masculin Balance
Nombre de messages : 1549
Age : 29
Localisation : Suresnes

Emploi/loisirs : mangas, animes, RPG

Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Ven 25 Avr 2008 - 17:37

franchement chapeau rei, j'adhere completement a l'histoire, mêmesi j'ai trouvé l'histoire de Todemy un peu... space ^^" (mais pas raté).

Bref j'ai hate de voir la suite ^^ !

_________________
DIE THE DEATH ! SENTENCE TO DEATH ! GREAT EQUALIZER IS THE DEATH !
Dlanor A. Knox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYPERION
Gameur
Gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 52
Age : 32
Localisation : Dans mon froc !^^

Emploi/loisirs : Grande surface/ HotaGeeK.

Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Sam 10 Mai 2008 - 13:39

T' est vraiment tordu comme pote .......ça fais peure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Sam 10 Mai 2008 - 17:16

ixday D'ailleurs, ca me fait penser qu'il faut que je mette la suite (j'ai fini le premiere partie, mais il faut que je fasse quelques modif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Jeu 5 Juin 2008 - 9:03

Voila la suite de Diamond Blesis, bonne lecture



Chapitre 7 : J.Jason
C’est encore moi Diane, la mort de Diana, m’a encore plus marquer que les autres, sans doute du fait qu’elle été ma moitié, mon reflet vu qu’elle été ma sœur jumelle. Sa mort était aussi surprenante du fait que l’on été persuadé que la prochaine victime serait Devy, mais aussi la surveillance avait juste été endormie alors qu’il aurait pu très bien être tué.
Pourquoi prendre autant de soin pour nous tuer, et épargner les autres ? Représentons-nous le péché ? Est-ce la cause de notre abandon par la société ? J’espère obtenir une réponse avant ma mort, surtout que mon instinct me dicte que j’été la prochaine.
Le mois de novembre approche, et nous n’avions plus de nouvelle du meurtrier. Chaque jour, nous vivions dans la crainte de la perte d’un proche, mais aussi de sa propre vie. Nous ne voulions plus de la sécurité de la police, car en plus de perdre nos derniers instants de liberté, nous avions tous compris que de toute façon, il pouvait nous éliminer comme il le souhaite.
Le 29 octobre, Devy reçoit encore un message dans sa boite aux lettres « Le jjason arrive à son terme préparer vous ».
Ne nous comprenions pas le sens de son message, car contrairement à ce que l’on a pensé pendant longtemps, il ne s’agit pas d’un prénom. Tout comme le précédent message, il y avait sans doute un message caché mais qu’est ce donc ?
Après avoir réfléchit pendant toute la journée à 4, nous n’avions rien trouvé de concret.
Le lendemain, Anthony se précipite dans ma chambre, demanda de me le rejoindre, il fit pareil avec Devy et Onizuka.
Anthony nous montre alors un calendrier, et nous comprenions de suite ce que signifier JJASON.
Il s’agit de la période de Juin à Novembre.
J pour Juin
J pour Juillet
A pour Aout
S pour Septembre
O pour Octobre
N pour Novembre
Le premier meurtre a commencé au mois de Juin, il ne pouvait s’agir que de cela. Par contre, nous avions un doute, déjà cette réflexion n’était pas sur à 100%, et puis surtout, quel jour du mois de Novembre allait-on se faire attaquer.
Novembre étant malheureusement proche, nous n’avions pas un temps assez conséquent pour que l’on puisse fuir, ou se défendre.
Nous recherchions tous ce qui pouvait servir à trancher, assommé… qui soit assez efficace pour combattre ce monstre.

Chapitre 8 : La dernière nuit
Bonjour, tout le monde, je me présente, je m’appelle Onizuka. Je pense être la cause de tout ce massacre, et ca me gène énormément, non seulement par la perte de ses personnes que je chérissais, mais aussi par les dégâts psychologique dans le groupe. On est tous sous tension, au moindre bruit, on s’énerve, on devient agressif. Bref, l’ambiance qui régnait apparemment n’existera plus, si toutefois, on survit.
Tout comme « lui », je suis aussi un meurtrier. Il y a 2 ans de cela, le 5 juin, j’ai tué 2 personnes lorsque j’étais ivre. L’alcool m’a toujours rendu agressif, mais je n’y prêtais pas plus d’attention. Ce jour la, je me souviens plus vraiment comment c’était déroulé la scène mais je me souviens de mes poings qui frappait les 2 corps inertes.
Après avoir compris, la gravité des faits, je me suis empressé d’enterrer les corps. L’histoire semblait être terminé, mais quelqu’un semble vouloir se venger, c’est certain.
Il souhaite éliminer tout le monde avant de me tuer en dernier.
Bref, aujourd’hui, nous sommes le 1er novembre, et nous nous étions préparer à combattre « lui ». La nuit tombe, et aucun signe d’agression, quand soudain un projectile brisa une vitre, libérant une sorte de gaz.
Ne pouvant rester dans la salle sous risque de mourir empoissonner, nous saisissions tous des objets contendant, et sortions de la salle avec prudence.
Il se tenait devant nous, et Devy dit « c’est lui, c’est lui ».
Un homme d’une cinquantaine d’année se tenait devant nous, la description était bien identique à celle que nous a décrit Devy.
Ce monsieur, nous dis alors qu’il s’appelle Diamond Blesis, et que le JJASON est terminé.
Je m’approche alors plein de crainte vers lui, et je lui dis d’épargner les autres étant innocent, et de ne tuer que moi afin qu’il accomplisse sa vengeance.
Sa réponse, fut assez étrange, « Oh, ca, je m’en fous royalement ». Les autres derrières moi, ne comprenait rien, mais je dois avouer que moi aussi.
Ses meurtres n’auraient donc aucun rapport avec mes meurtres, et pourtant, sa réponse lui suggérer qu’il est au courant.
Soudain Diamond Blesis charge donc notre direction. J’ai eu à peine le temps d’esquiver et de me retourner que je voyais le regard vide de d’Anthony, son corps ayant été embroché par ce monstre.
Sans doute, par instinct de survie, Anthony a immobilisé le bras de Diamond Blesis, ce geste involontaire, réduisait les mouvements de cet homme.
Sans trop réfléchir, Devy, Diane, et moi-même foncions sur lui par désespoir pour tenter de porter un coup fatal.
Comme dirait l’expression, la meilleure défense, c’est l’attaque. Nous réussissions à porter un coup, puis deux, trois…
Nous le matraquons à coup de pelle, de pioche… un nombre incalculable de fois. Son corps est enfin tombé à terre avec celui de Anthony.
Un petit sourire de satisfaction, mais aussi de sadisme était présent sur notre visage immaculé de sang.
Nous nous étions enfin débarrassé de « lui », enfin pas tout à fait.
Juste avant de perdre son dernier souffle de vie, il nous dit alors
« Ne croyez pas avoir gagné… »
Diamond Blesis était enfin mort, nous avions gagné. Ouf.



Chapitre 9 : le lendemain
Encore moi, Onizuka. Je suis satisfait et soulagé que Diamond Blesis soit mort. Soulagé, car nous allions pouvoir revivre notre vie bien que perturbé à jamais par les événements de la période J.Jason. Satisfait car nous avions vengé nos camarades, même si on savait que ce n’était pas cela qui allait les faire revenir.
Ce que nous ne comprenions pas, pourquoi Diamond Blesis qui est un meurtrier en puissance a pris autant de soin à travers une sorte de jeu pour nous tuer, mais à bien pris de précaution pour ne pas causer des dommages à autrui
5 jours après ses événements, Diane, Devy, et moi-même, avions remarqué que les gens avaient changé de comportement vis-à-vis de notre égard. Nous nous sentions constamment observé, des ragots semblaient circulés aussi sur nous. Bien que nous fussions les meurtriers de Diamond Blesis, il ne s’agissait que de la légitime défense, et au contraire, au tout début les gens nous avait félicité pour notre courage.
Parfois, nous entendions des mots blessants comme « fils du diable »…. Un jour, Devy péta un câble en s’adressant à la personne pour savoir de quoi les personnes parlait de nous.
La personne répondit alors, « Vous ne le savez pas, ca m’étonnerai »

Nous avions décidé de porter plainte à la police car la situation empirée de jour en jour, tag, agression…
L’un des policiers que l’on connaissait bien, nous a appris quelques chose de terrifiant. Nous serions les fils de Diamond Blesis, et nous ne serions qu’a moitié humain, bref les fils du diable.
En prenant les trois premières lettres du prénom et du nom de Diamond Blesis, cela forme Diable. D’autres preuves s’ajoutent, tous d’abord, nous possédions tous les mêmes codes génétiques que Diamond Blesis, bien que l’on ne se ressemblait pas physiquement. Notre ADN identique été constitué de 25 paires chromosomes, alors qu’un humain en possède 23.
Todemy, et , Iddevoli possédaient des particularités physiques très spécial. Todémy avait ses jambes d’autruche, tandis que Iddevoli avait sur son crane 2 petites cornes caché par sa masse de cheveu, mais il fut découvert lors de l’autopsie du corps.
Nous possédions sans doute tous des particularités physiques sans forcement s’en rendre compte.
Preuve plus tiré par les cheveux mais qui ne s’avère pas non plus complètement fausse.
Nos prénom possède, une syllabe en rapport avec le diable, Dev pour Devil, Oni pour Oni, Dia pour Diable.
Cette nouvelle nous bouleversa naturellement, et admettant que tous ceci soit vrai, pourquoi alors nous avoir abandonné et vouloir nous éliminez si nous sommes ses enfants.
Devy décida alors de partir du commissariat pour aller oublier ceci par l’intermédiaire de l’alcool. Nous arrivions tous les 3 dans le bar.
J’ai arrêté l’alcool des dégâts qu’elle a causé dans ma vie, mais je fais style que j’en bois. C’est idiot, mais je crains le regard des autres.
J’ai demandé de l’alcool Rytono, un alcool d’aspect identique à l’eau. Et je pars dans les WC aussitôt ma commande recu, j’ai vidé le contenu mon verre dans les WC pour la remplacer avec de l’eau.
Comme ca, ni vu ni connu.
Après quelques verres Diane, et Devy, n’étaient plus très frais. Heureusement que nous étions en sécurité maintenant. Je me réveille soudain sur la route, avec Diane et Devy. J’été assez surpris, et je n’ai pas trop compris ce que l’on faisait ici.
J’avais beau réfléchir, je n’avais pas bu une goutte d’alcool, et j’avais vidé mon verre.
Je n’étais pas fatiguer du tout.
J’allais secouer Diane et Devy pour les reveiller, quand j’aperçois avec stupeur sur leur visage, un tatouage d’une aile de démon.
Je cours vite chercher un objet réfléchissant, et j’observe sur le rétroviseur d’une voiture, que moi-même je possédais ce tatouage. A leur réveil, j’en parle avec les 2 autres, ils étaient tout 2 terrifiés et scandalisés. Il été certains que quelqu’un nous avez joué un mauvais tour.
Tandis que Diane s’effondre en larme, car après avoir tant subis, ca continue encore, Devy est parti en courant se défouler en détruisant tout ce qui trouve.
J’essaye de rassurer Diane, et lui propose une solution, de demander à un tatoueur dans une autre ville de nous effacer ses marques.
Nous cachions entre temps notre visage pour ne pas être vu, bien que la rumeur fasse rapidement le tour de la ville.
2 jours après, nous allions retirer nos tatouages, mais pendant l’opération, le gars nous regarda avec stupeur, et nous dit.
« Ce ne sont pas des tatouages, j’ai beau essayer divers techniques en brulant, rajoutant de la peau, en tatouant par-dessus…. Le signe réapparait constamment. »

20 décembre, j’étais le seul survivant du groupe, Devy est mort abattu par les flics, car avec cette histoire, il n’avait plus toute sa tête, et par la rage, été devenu lui-même un meurtrier.
Diane, est morte par le suicide, elle s’est jetée du haut d’un bâtiment pour en finir avec son calvaire. Ce jour la, j’avais eu un mot à mon chevet pour me signaler son départ.
Etant seul, et ne souhaitant pas devenir fou ou mourir, je décidai de m’exiler vers la patrie de Iddevoli qui était en pleine reconstruction, je pouvais ainsi tout recommencer, et personne ne connaissait l’histoire des 7 enfants du diable, et en admettant qu’il connaisse cette histoire, la reconstruction de leur pays était la priorité absolu.


Fin de la partie 1, la partie 2 bientôt


Note de l'auteur sur la partie 1
A lire uniquement, si vous avez fini l'histoire

La première partie de cette histoire est enfin terminé, en espérant que ca vous a plus. Il y a pas mal de point que j'exploiterai plus si le Visual Novel se fait. Notamment par le JJASON qui est ici un peu tiré par les cheveux (alors que c'est normalement beaucoup plus complexe que ca).
La conclusion a aussi été simplifié, normalement elle est plus longue par la rage de Devy, le suicide de Diane.
Une exploitation mythologique de cette univers aurait du être aussi exploité, mais ca aurait été assez long à expliquer (par les noms des perso, certains nombres aussi, le rapport de parenté par rapport à Daimond Blesis...)
Le premier chapitre, de la partie 2 arrive très prochainement ^^
La partie 1, sert à introduire l'histoire, la suite devrait être meilleur (je ne dis pas quand par contre ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diamond Blesis   Aujourd'hui à 2:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Diamond Blesis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Problème avec Diamond TF3D Config :(
» rom diamond pour HD
» Stanwell Black Diamond : où ?
» Naufrage du bateau de croisière Sea Diamond
» VENOM VS SPIDERMAN ( Diamond select )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Autres :: Vos créations-
Sauter vers: