AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Larme Ultime (Saikano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Larme Ultime (Saikano)   Dim 16 Mar 2008 - 18:46

Larme Ultime / Saikano / Saishuu Heiki Kanajo / She, The Ultimate Weapon. Tant de noms pour décrire une même œuvre. Saikano est unique en son genre, nous berçant dans un univers post apocalyptique, mélangeant ainsi amour et guerre, amitié et haine. Tant de concepts déjà exploités, mais que Shin Takahashi va réutiliser à merveille.



Petite présentation de la saga
Saikano est une série de petite taille comparée à beaucoup de manga, mais n’en demeure pas moins une saga riche par son scénario et ses personnages.
La série est composée de :
- 7 mangas de 250 à 300 pages, pour la trame principale (licencié chez Akata/delcourt)
- un One Shot (licencié chez Akata/delcourt).
- Un artBook (the love song)
- une série de 13 épisodes (licencié chez Déclic images)
- 2 OAV Another Song (licencié depuis des lustres chez Déclic images mais l'anime n'est toujours pas sorti)
- un live
- des jeux vidéo
- et d’autres produits dérivés…

Le manga fut publié en 2000 dans le célèbre magazine de pré publication « Big Spirit Comic » (20th century boy, Homuculus…,). Magazine étant spécialisé dans le Seinen.
Pour ce qui est de l’anime, celui-ci fut réalisé par le studio Gonzo.
Nous avons eu la chance en France d’avoir la série Saikano, renommée Larme Ultime (jeu de mot entre le mot « larme » et « l'arme »). Celle-ci fut éditée par Akata/Delcourt qui a réalisé un travail de bonne qualité, que ce soit du côté de la traduction (pas facile à faire car beaucoup de termes utilisés par les personnages de Saikano proviennent d’Hokkaido), mais aussi les bonus proposés.
Du coté de l’anime, c’est déclic Images qui dispose de la licence, 2 coffrets sont disponibles à petits prix, comme nous a habitué Déclic Images.
Je vous conseillerais la version Collector, tant celle-ci est riche (beau packaging, un DVD bonus assez conséquent, et un petit livret).
Par contre, la licence des OAV Another Song acquise par Déclic, semble être annulée (je ne la vois plus sur le site de déclic).



Le dernier chant d’amour sur cette petite planète
Comme le montre, le titre ici, Saikano est avant tout une histoire d’amour. Attention, ici point de relation niaise que l’on peut trouver dans la majorité de Shojo ou Shonen. Ici, la psychologie des personnages est travaillée, elle évoluera au fur et à mesure de l’histoire. La relation entre Shuji et Chise, est l'une des plus intéressante de la scène manga en général.
Le scénario se pose réellement à la fin du 1er chapitre ou de l’épisode. La terre est dans une phase apocalyptique (guerre ??? la véritable raison, nous ne l’apprenons ni dans le manga ou l’anime). Le Japon est l’un des derniers pays qui a réussi à survivre, et celui-ci subit quotidiennement des attaques extérieures, cherchant une terre d’exil.
Shuji se promène avec des amis dans la ville de Sapporo (Ville principale de Hokkaido) quand arrive soudainement un bombardement. Shuji aperçoit dans le ciel, une lueur qui repousse les ennemis. Cette lueur, c’était Chise, sa petite amie.

Les personnages
Comme je l’ai dit précédemment les personnages sont bien travaillés. Contrairement, à la plupart des manga, les personnages ne possèdent pas des personnalités exagérées, bien au contraire, ils sont très humains par leur attitude, leurs mimiques, sentiments…

Chise :

Chise est le personnage le plus intéressant de la série. Fille maladroite, timide, faible : Son leitmotiv est « je suis désolée ». D’un point de vue intellectuel et aptitudes physiques, elle est en dessous de la moyenne (sauf en histoire). Elle semble être une fille banale, à première vue, (enfin pas tout à fait), puisqu’elle est devenue, elle-même une arme à destruction massive, ayant la lourde responsabilité de protéger le Japon. La protection qu’elle accordera au pays sera principalement liée à l’amour qu’elle porte à Shuji. Malheureusement pour elle, ce n’est pas par plaisir qu’elle effectue ce travail, car elle ne souhaitant pas tuer. Son instinct de survie prend le dessus, dévastant ainsi tout ce qui l’entoure, c’est en se réveillant que Chise se rend compte du désastre dont elle est responsable.
Malheureusement, au fur et à mesure, qu’elle devient une arme, elle se déshumanise aussi (traumatisme de la guerre, ou double personnalité générée par son statut d’arme ??, En effet, l’instinct de survie, d’un traumatisme est souvent généré lors de guerre ou d’événements dramatiques. Je vous conseille de regarder ou lire Battle Royal qui montre parfaitement l’instinct de survie de l’homme, lorsque nous sommes opposés à une situation dangereuse).
Chise, c’est le pouvoir de vie ou de mort confié à une fille qui n’est pas préparée mentalement et physiquement pour cela. Les 2 OAV Another Song renforcent cette situation, tout comme dans la nouvelle « Lune de Miel en Enfer » de Fredric Brown, du livre de recueils « Fantômes et Farfatouille ». Si les scientifiques préparent une arme ultime à une dictature, que se passerait-il ??

Shuji :

Brillant élève, et sportif. Celui-ci est à l’opposé de Chise, franc, bourru. Il répète souvent à Chise « Idiote ». Au début, il acceptera sa relation avec Chise uniquement pour son physique, mais petit à petit, l’attirance sera autre que physique, il tombera vraiment amoureux de Chise. Lorsque Shuji apprend que Chise est une arme, il est surpris (logique), mais il mettra vraiment du temps à réaliser le statut particulier de Chise. Il restera souvent en tant que spectateur/narrateur mais rarement acteur à cause de sa maladresse.


Chise et Shuji = Ying et Yang


Pourquoi, je fais une comparaison entre le Ying et le Yang, et Chise et Shuji ? Car ces 2 personnages illustrent parfaitement ce principe.
Le principe du Ying et du Yang, c’est une complémentaire, par la différence, le principe des extrêmes qui s’attirent (lorsqu’on regarde le signe du Ying et du Yang, on voit distinctement cette différence, mais aussi cette union entre les 2 symboles). Cela représente également l'homme et la femme.
C’est exactement la même chose pour Chise et Shuji, ils sont tous les 2 à l’opposé l’un de l’autre.
Shuji est intelligent, Chise ne l’est pas
Shuji est froid, Chise est chaleureuse
Shuji est direct, franc, Chise est timide
Shuji est sportif, Chise ne l’est pas
Je ne vais pas m’amuser à citer toutes les différences entre les deux personnages. Ils ne possèdent aucun point commun, et pourtant, ils vont finir par s’aimer, parfois essayer de se détester, mais rien n’y fait, ils resteront soudés par ce lien appelé « Amour ».
Par contre, ce lien va mener leur personnalité à changer petit à petit à l’opposé de ce qu’ils étaient.
Leur relation est aussi matérialisée par le journal commun. Au début, celui-ci sera comme une barrière à leur relation, mais par la suite, ce journal commun permettra à Chise de parler de ce qu’elle n’aurait pas capable de parler avec Shuji, principalement de ses craintes.

Akémi : Akémi est l’amie d’enfance de Shuji. C’est elle qui poussera Chise à se déclarer à Shuji, alors qu’Akémi est elle-même amoureuse de Shuji. Elle possède une petite sœur (que Shuji appelle « Petite Sœur d’Akémi »). Akémi est un peu un garçon manqué, mais elle reste un grand soutien pour Chise et Shuji.

Testu : Testu est un militaire, il est d’ailleurs le seul militaire qui ne considère pas Chise en tant qu’arme, mais en tant que femme. Chise, sera prise d’affection pour Testu pour sa ressemblance avec Shuji (le coté franc, bourru,…). Il est aussi le mari de Fuyumi, et auparavant il était sous le commandement de Mizuki.

Fuyumi : Si Testu sera le soutien (ou remplaçant amoureux), de Chise dans l’histoire, Fuyumi sera le soutien de Shuji. Elle est son premier amour. Testu (son mari) étant parti à la guerre, Fuyumi va chercher à combler le vide de cette relation, en allant retrouver son ex, Shuji.

Atsushi : Ami de Shuji et Chise, celui-ci est amoureux d’Akémi. Malheureusement pour lui, lors de sa déclaration, il va apprendre qu’elle est amoureuse de quelqu’un d’autre. Celui-ci décide alors de partir en guerre pour la protéger.

Mizuki :

Sergent Mizuki est une militaire d’expérience, qui lors d’une attaque sera la dernière survivante de sa troupe, mais ne sortira pas indemne de cette bataille. Elle est condamnée à être paralysée. Toutefois les scientifiques lui proposent une solution (de devenir une arme). Elle sera donc la première arme ultime. Elle sera rapidement dépassée par les capacités de Chise qui est plus récente qu’elle, d’un point de vue technologique. Celle-ci éprouvera de la jalousie envers elle, mais aussi de l’incompréhension, car elle ne comprend que les militaires confient le pouvoir à Chise, et ne comprend pas non plus Chise, qui pense à l’amour avant sa patrie.
Par la suite, elle sera un peu comme la grande sœur de Chise. Elle était aussi le commandant de Testu dont elle été amoureuse.
Mizuki est une personne qui est très stricte, et qui applique les ordres et le règlement à la lettre (une vrai militaire).

Les différences animes/mangas
Le manga et l'anime proposent la même histoire, mais avec quelques différences.
Dans l'anime, 2 nouveaux personnages font leur apparition, il s’agit de Take et Yukari. L’anime est aussi moins complet d’un point de vue scénaristique (les passages du journal intime sont supprimés) et la fin est différente.



La réalisation
Que ce soit pour la réalisation du manga, ou de l’anime, un très bon travail a été fourni. Le style graphique peut paraître assez étrange au premier abord, mais il colle parfaitement à l’ambiance.
Le style combine à la fois le crayonné et l’informatique. Mention spéciale, pour les expressions de visage soumises aux personnages.
Pour ce qui est de l’animation, celle-ci est très réaliste, on ressent l’implication du studio Gonzo pour respecter le plus possible l’œuvre mais aussi la réalité. Musicalement, Takeo Miratsu nous a concocté un véritable bijou musical, les thèmes restent discrets, mais se fondent parfaitement à l’ambiance augmentant ainsi l’immersion du spectateur.
Le style musical est un croisement de musique électronique et de morceaux à la guitare.

En conclusion
Larme Ultime est une œuvre bouleversante, mais aussi un manga trop méconnu en France. Le design particulier de Larme Ultime n’attire pas forcement le client, mais lorsqu’on regarde de plus près, on se rend compte assez rapidement de notre erreur.
Que ce soit l’anime ou le manga, ils sont tous 2 excellents (avec une préférence pour le manga, étant bien plus complet).
En dehors d’une réalisation nickel, se cache un scénario et des personnages touchants.



_________________


Dernière édition par rei le Mar 8 Déc 2009 - 12:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Larme Ultime (Saikano)   Mar 23 Déc 2008 - 20:18


Titre : Larme Ultime : Vers la lumière
Date de sortie fr : 15 octobre 2008
Nombre de pages : 358p



Larme Ultime : Vers la lumière est un One Shot basé sur l'univers de Larme Ultime. Ce magnifique tome toujours signé Shin Takahashi est sous forme de 4 nouvelles :
- On rentre ensemble Episode 4 : un amour naissant
Il s'agit d'un manga présenté sous la forme d'un yonkoma sur un couple qui ressemble à deux gouttes à nos tourtereaux de la saga. Mentalement, il s'agit aussi de même personnalité que Shuji et Chise; et le leur relation est semblable au tout début du manga. Bref, on pourrait croire qu'il s'agit d'une scène de larme ultime qui montre de manière différente la naissance de ce couple. Ce qui est intéressant sur cette très courte histoire, c'est que chaque page se divise en 2 yonkoma, l'une décrivant la situation et sentiment du clone de Chise, et l'autre yonkoma pour le clone de Shuji.
8 pages assez sympathiques entièrement en couleur.

- Tous les deux au bout du monde. Fais un vœu avant que la lumière ne disparaît afin que nous puissions survivre sur cette planète.
Cette deuxième nouvelle présente l'histoire de 2 adolescents qui ne se connaissent pas, mais vont apercevoir une lumière en commun dans le ciel (Chise), les 2 vont émettre des théories sur la présence de cette lumière. Le jeune homme va partir dans tout un trip ou il doit protéger la fille.
Une histoire remarquable qui présente l'imaginaire, et la réalité. La relation entre les 2 protagonistes sera touchante malgré qu'il ne se connaisse pas. Par contre, niveau caractère, il reste assez éloigné de Chise et Shuji.

- Love Story : Killed
L'histoire est contée par l'ami d'un homme qui abat des militaires entrain de violer une fille. Suite à ce geste de bravoure, il lui propose de la nourrir en échange d'une partie de jambe en l'air. La fille accepte car elle est affamée.
Il s'agit de la plus sombre et la plus triste des nouvelles de Larme Ultime : vers la lumière (je rappelle que Larme Ultime est déjà très sombre). La relation entre les 2 protagonistes va évoluer très rapidement.

- L'étoile des enfants
A lire uniquement, si vous avez lu le one shot et la série
Spoiler:
 
On ressent que l'auteur a travaillé sur fragment pendant qu'il a dessiné cette nouvelle


Conclusion
Du grand Shin Takahashi ! Ce One Shot de Larme Ultime est dans la lignée de la série. Toutes les histoires sont très intéressantes à suivre par la matérialisation du couple et de ses sentiments. Chaque nouvelle est une réflexion sur la guerre (que l'auteur introduit avant de débuter un chapitre). Le one shot est tout de même très sombre et triste par les thèmes abordés, mais habilement manié par l'auteur pour nous interpeller à travers son œuvre.
Au niveau du dessin, c'est toujours aussi magnifique, les pages couleurs (40 pages), et noir et blanc sont très criantes de réalisme par leur mise en scène.
A la fin du manga, vous trouverez 8 pages d'illustration ainsi que des commentaires de l'auteur.
Le manga est certes un peu cher (14,95€), mais au vue de la qualité du produit proposé par Akata/Delcourt, et de l'émotion procurée par l'auteur, vous ne serez pas déçu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
BspoFear
VIP gameur
VIP gameur


Masculin Cancer
Nombre de messages : 691
Age : 29
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Larme Ultime (Saikano)   Mar 23 Déc 2008 - 21:36

Il faut que je me le procure demain :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Larme Ultime (Saikano)   Mar 23 Déc 2008 - 23:57

Tu ne seras pas déçu. J'ai d'ailleurs été voir la note par curiosité de ce one shot sur manganews, la rédaction lui met 19/20 et les lecteurs 20/20.
Je sais que les notations ne sont pas forcement fiable, mais une telle note sur ce site, c'est rare (avec pourtant d'autre très bon manga)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Larme Ultime (Saikano)   Mar 8 Déc 2009 - 12:37

J'ai découvert par hasard l'ending fandub de Saikano en espagnol. Et ca donne très bien.



Sinon, je vais prochainement mettre le topic à jour car j'ai quelques petits trucs à revoir (j'ai déja commencé par les images)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Larme Ultime (Saikano)   Aujourd'hui à 16:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Larme Ultime (Saikano)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'arme Ultime (ou Larme Ultime)
» Larme Ultime
» Malcolm
» Destination ultime 1-2-3- et 4
» 1943:L'ultime révolte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Manga / Japanimation-
Sauter vers: