AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 L'autre monde (Now and there, here and there)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte
avatar

Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 31
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: L'autre monde (Now and there, here and there)   Dim 16 Mar 2008 - 18:24

Fan de tombeau des lucioles, lisez ce topic, les autres aussi ^^



L’Autre Monde/ Moi qui suit la maintenant/ Ima, soko ni iru boku / Now and there, here and there, sont les titres qui désigne un même anime (pourquoi mes animes préférés ont 50 titres différents ^^).

L’Autre monde a été réalisé en 1999 par la société Pionner avec à la tête de ce projet Akitaro Daichi (réalisateur), et Hideyuki Kurata. Il y a 13 épisodes au total
La série est passée plutôt inaperçu au Japon, en France et au USA, et pourtant les spécialistes s’accordent qu’il s’agit d’une très bonne série.
Vous l’avez sans doute compris L’autre Monde est une série qui parle du thème de la guerre, les âmes sensibles passeront leur chemin, l’anime ne fait pas vraiment dans la dentelle, l’Autre Monde montre une vision assez réaliste de la guerre et de ses conséquences (une sorte de représentation de la seconde guerre mondial). Ce sentiment est accentué car la plupart des acteurs sont des enfants (d’où le rapport avec le tombeau des lucioles), et les horreurs de l’humanité sont présentes (meurtre, guerre, viole, torture, kidnapping…), même si certaines scènes ne sont pas montrés, l’ambiance est tellement lourde et bien travaillé qu’au final la présence de la scène est inutile, voir même plus choquante car on ne voit pas le niveau de souffrance des personnages.



L’histoire
Shu est un enfant qui vit son train-train quotidien, il va à l’école, fait du kendo… Un jour, il va aller à une usine désaffecté, et va voir une fille mystérieuse en haut d’une immense cheminé. Celui-ci, va essayer de la rejoindre, et entamé une discussion avec.

La conversation va être interrompue, par l’apparition soudaine de machine en forme de serpent, dirigé par une militaire du nom de Abelia.
Cette troupe tente d’enlever la fille mystérieuse (Lala Ru), et Shu s’interpose pour tenter de la sauver.
Il va se faire aspirer par la distorsion et va se retrouver dans un autre monde.

Pour la suite, regarder l’anime


Les personnages
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Attention, les spoil ne sont pas à lire, si vous n’avez pas vu la série

Shu : Shu est le héro de l’histoire. Shu est le personnage de type shonen par excellence, mais celui-ci ne possède pas de super pouvoir. Il adore le Kendo même si celui-ci n’est pas spécialement doué car il fonce.
Il est amoureux d’une fille. Lorsqu’il sera dans l’autre monde, celui-ci ne baisse jamais les bras. « Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir » est la devise de Shu.

Spoiler:
 

Lala Ru : Lala Ru est le personnage clé de la série. Elle possède un pouvoir d’invoquer de l’eau, à cause de ce pouvoir, elle sera constamment pourchassée pour servir de source d’énergie.
Lala Ru semble traumatisé, à un regard vide et ne parle quasiment pas. C’est aussi le personnage contraste de la série, déjà par son design, c’est la seule personnage qui ne possèdent pas un design réaliste, mais aussi qui possède un pouvoir.

Spoiler:
 

Nabuca : Nabuca est le rival de Shu dans l’histoire. Il est l’un des soldats les plus performants de Heliwood.

Spoiler:
 

Sarah : Sarah est aussi une terrienne comme Shu, elle est apparemment américaine. Sarah ressemble énormément à Lala Ru, et malheureusement pour elle, Sarah va se faire kidnapper par erreur.

Spoiler:
 

Boo : Boo est l’un des plus jeunes soldats embrigadés dans l’armée de Heliwood. On remarque que celui-ci est encore inexpérimenté et vient sans doute d’être recruter (si on peut appeler ca recruté.
Il va considérer Nabuca un peu comme un grand frère, mais aussi Shu. Il sera partagé entre les 2 points de vue.
C’est un personnage qui n’a pas été pour le moment déshumanisé par la guerre.

Petite remarque : Je trouve qu’il ressemble à Buu dans Dragon Ball GT, et le nom se ressemble, simple coïncidence ?? Je l’ai dans une interview des réalisateurs, que le nom aurait été donner car les perso Tabur et Nabuca porte la syllabe « Bu » et suite à un délire, ce personnage a recu le nom de Boo

Tabur : Tabur est l’un des enfants qui été dans le même village que Nabuca. Il déteste Shu dans l’histoire.

Spoiler:
 

Hamdo : Hamdo est le dictateur de heliwood, c’est l’enflure de l’histoire. Il est la représentation des dictateurs, ayant une grande soif de domination, de craintes constantes de complot, il souhaite à la fois avoir tout le monde qui travaille pour lui, mais par crainte souhaite aussi la destruction de l’humanité.
Il est très lunatique, je dirai plutôt qu’il souffre de psychose, de nombreuses scènes le montreront.

Abelia : Abelia est la personne qui dirige l’armée de Helliwood, c’est aussi la personne la plus proche de Hamdo. Elle est froide, et obéit aux ordres de Hamdo

Spoiler:
 


La situation du monde de l’autre monde
Le monde semble avoir connu de nombreux désastre et guerre qui dateraient de plusieurs générations (ne venant pas forcement que de Helliwood).
Le monde est quasi désertique suite à ses cataclysmes et sans doute aussi du fait que Lala Ru n’utilise pas son pouvoir.
Pendant l’époque de l’anime Helliwood est le pays dominant qui a envahi énormément de terrains et qui suite à cette sécheresse se retrouve paralysé (ce qui nous rappelle les nazis à la seconde guerre lorsqu’ils ont tenté d’envahir la Russie et se sont frotté à la technique de la Terre Brulé, mais aussi du froid qui a freiner leur progression).
Il reste encore quelques civilisations qui résiste face à Helliwood.
Helliwood est une forteresse mobile, qui ressemble beaucoup à un mélange d’égout et de prison (sans doute pour renforcer le coté sombre de l’histoire).
Donc les soldats de Helliwood représente très bien les différents comportements des hommes pendant la guerre, pour la barbarie mais aussi pour la mentalité.
Certains sont on acceptant l'idéologie de Hamdo et lui obéissent à la lettre, d'autres participent à la guerre non pas par choix, mais par la terminer la plus rapidement possible.
Le héro lui représente, la personne qui appartient à une démocratie, et qui arrive dans un état totalitaire, et il ne comprend pas forcement ce qui se passe réellement.




La réalisation général
Pour ce qui est de l’aspect graphique, on ne peut pas vraiment crier au chef d’œuvre. Le dessin est simple, il fait très shonen, mais en même, celui-ci est réussi pour le chara design des personnages. Ici pas d’expression de visage abusé (si on retire Lala Ru), les personnages font très naturel. De plus, il faut tenir compte que l’anime date de 1999, ce qui été pour l’époque une belle performance. La réalisation des décors est aussi assez impressionnante pour l'époque.
L’animation est très bien travaillé ce qui fait plaisirs, notamment pour les scènes de fight.
Au niveau musical, je dois avouer que je n’ai pas prêté attention au musique pendant l’anime, je les ai réécouté à part, le compositeur a fait du très bon travail, mais au final passe inaperçu pendant l’anime, ce qui est assez dommage.
Pour ce qui est des génériques, pour faire simple, je trouve le premier à chier, car il fait qu’une simple présentation des personnages, mais celui ne spoil absolument pas l’histoire et ne donne pas non plus d’avoir un anime glauque en face.
Le générique de fin correspond beaucoup plus à l’esprit de la série.
D’un point de vue, du scénario, c’est du tout bon, il a été très bien pensé, de nombreux rebondissement, mais je n’en dirai pas plus.


(Voici le coffret collector, si vous passer la souris, sur l'image, vous verrez le coffret DVD bouger sur toutes les coutures)


Conclusion
Offrant une thématique assez spécial pour un anime, l’Autre Monde est une œuvre unique et marquante, qui n’a pas connu le succès mérité. Ca fait chier de savoir qu’en 1999 Sakura Card Captor a été élu meilleurs anime au Japon par Animage alors qu’il y avait l’Autre Monde (attention, je ne dis pas que Sakura, c’est nul, a vrai dire, j’adore même ^^).
La guerre est malheureusement toujours présente dans le monde, et elle continuera encore et encore, de plus, l’Autre Monde, met en avant des enfants soldats qui aussi existent dans notre monde. Surtout que l’Autre Monde porte un autre message, celui du thème de l’eau qui pose problème et ce problème ne va pas diminuer bien au contraire.
Tous les personnages ont été très bien travaillés. Le coté shonen/seinen devraient plaire à pas mal de personne
Je conseille cet anime à tout le monde sauf aux âmes sensibles. L’integral ne coute vraiment pas cher (5€ pour la version classique et 10€ pour le collector), à ce prix la, ca vaut vraiment le coup.


Cette série me rappelle la relation entre les 2 personnages du jeu Ico , Parmi les ressemblances :
- Les 2 héros se retrouvent tous 2 dans une situation, ou ils ne sont pas dans leur environnement de base
- Ils vont venir à l'aide d'une fille
- Les 2 filles sont les seuls perso qui font contraste par rapport à l'univers, et représente la pureté.
- Les 2 héros sont toujours muni d'un baton, et vient toujours aider la fille
- Un lien fort s'établit entre les protagonismes, les regards suffisent pour se comprendre malgré leur différence
- Les 2 héroines ne parlent quasiment jamais
- Les 2 héroines sont toujours pourchassés
- A la premiere rencontre, les 2 héroines sont en hauteurs comparé au héros


Opening

Spoiler:
 

L'ending

http://www.youtube.com/v/bLwWZ7wDaHQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
 
L'autre monde (Now and there, here and there)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage dans un autre monde
» Un autre monde , un autre " Regard "
» AUTRE-MONDE (Tome 4) ENTROPIA de Maxime Chattam
» Autre-Monde
» A la découverte d'un autre monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Manga / Japanimation-
Sauter vers: