AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Opération Ougon Musou Kyoku X en Europe Ici
Derniers sujets
» Salut à tous
Sam 21 Sep 2013 - 7:41 par Faust Walkyria

» Topic du flood
Ven 30 Aoû 2013 - 18:03 par Oxachon

» Créations de Kranochi
Ven 30 Aoû 2013 - 15:53 par Oxachon

» Bonjour, je suis Kranochi !
Dim 17 Fév 2013 - 10:29 par Kranochi

» Mzalbil le marsupio
Jeu 17 Jan 2013 - 23:05 par Envy2

» Mon site sur les jeux doujin
Dim 16 Déc 2012 - 20:54 par Mzalbil

» Reprise musiques de jeux vidéos
Dim 9 Déc 2012 - 21:40 par patouf

» Vos morceaux honteux
Dim 9 Déc 2012 - 21:30 par patouf

» Sengoku Rance
Dim 9 Déc 2012 - 21:26 par patouf

Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Andy Seto [Biographie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Andy Seto [Biographie]   Mar 18 Mar 2008 - 8:11

Biographie d'Andy SETO
Pour ceux qui connaissent un minimum la saga KOF et ses produits dérivés, vous avez certainement entendu parlé d’Andy Seto. Connu en France notamment pour avoir dessiné le manhua king Of Fighters Zillion, il a illustré de nombreuses œuvres souvent liées à la Chine, mais il possède une renommée internationale notamment grâce à son coup de crayon particulier.





Nom originaux : SETO Kim Kiu (司徒劍僑)
Nom international : SETO Andy
Nationalité : Chinoise
Maison d’édition : NEOSUN (HONG KONG)
Sexe : Masculin
Date de Naissance : 3 juin 1969


Ses premiers pas
Andy Seto débuta sa carrière en 1983 à l’âge de 14 ans en tant qu’assistant pour la maison d’édition Jade Dynasty Publishing. Il profitera de cette expérience pour améliorer son talent. D’après l’auteur, sa source principale d’influence en termes de dessin provient du mangaka Yasuhiko Yoshikazu (Venus Wars, Orion, Mobile Suit Gundam: The Origin). Il faut toutefois relativiser cette information qui traine sur bons nombres de sites occidentaux, même si l’auteur admire le travail de Yasuhiko Yoshikazu, tout comme il apprécie la patte de Masamune Shirow, son style de dessin provient véritablement de Jade Dynasty. Au cours de son job d’assistanat, il travailla sur 3 séries. Il était au début plus à l’aise avec le noir et blanc, puis évoluera en n’œuvrant quasiment qu’avec de la couleur (sauf quelques exceptions comme Skyliner). Son art évolue avec une sorte de mix entre le comic, le manga ainsi que le dessin chinois traditionnel. Il s’agit d’un style présent dans les productions de Jade Dynasty avec des artistes comme Wong Yuk-long (connu sous le nom de Tony Wong) : auteur Drunken Master, Buddha's Palm, batman à hong kong…


Oriental Heroes (1988) de Tony Wong

Outre les traits précis, la grande force du dessin d’Andy Seto se base sur l’action, les effets de flamme, de lumière et de mouvements qui apportent non seulement une touche esthétique indéniable, mais également un dynamisme hors du commun. Il n’a pas véritablement inventé un nouveau type de BD, mais à clairement contribuer à l’amélioration du style de l’époque.
Au niveau des univers, Andy Seto est un touche-à-tout même si on constate sa préférence pour les légendes asiatiques. Il « peint » aussi bien des histoires de science fiction, de mafia, de la Chine féodale, des sociétés modernes, et abordera des thèmes comme la politique ou les liens familiaux. Notons que l’auteur s’oriente très souvent vers des histoires avec des arts martiaux.
Il produit même Dǔ Sheng Chuán Qí : un manhua avec des parodies/plagiat/hommage de manga comme Dragon Ball Z, Ultraman, Saint Seiya, Gundam… Certains y verront ici le syndrome de la copie chinoise, mais il vaut parler ici d’un véritable hommage.

Il dessine avec un ensemble d’outils alliant les crayons, pinceaux, aérographe et ainsi que de l'informatique. Il maîtrise totalement photoshop.


C'est Dragon Ball Z, ultraman? Non, c'est Dǔ Sheng Chuán Qí


Ses œuvres
En 1989, il travaille pour la maison d’édition Freeman Publications Limited où il réalise ses 2 premiers titres Sword Kill suivis de Gambling Saint.
Andy Seto collabore souvent avec divers scénaristes de Hong Kong qui s’occupent de l’écriture de l’histoire, ou adapte ses livres sur des œuvres déjà existantes. Toutefois, il arrive qu’Andy Seto apporte sa touche personnelle au scénario tout en restant fidèle à l’idée générale de son collaborateur. Même si certains manhua des années 80/débuts 90 possédaient une petite renommée asiatique (hors Japon), le manga s’avérait clairement le leader du marché, et était très apprécié en Chine. La maison d’édition Freeman Publications avait pour objectif de concurrencer le monde du manga en s’inspirant de ses codes tout en apportant ses propres éléments. Un but qui sera atteint pour son œuvre de 1993.


City of Darkness, l'un des derniers projet d'Andy Seto. Clairement le plus abouti au niveau du dessin. Dire que le niveau des détails des dessins est quasiment aussi poussé depuis les années 2000 environ et qu'il a dessiné plus de 1000 manhua au cours de sa carrière...

Adorant les arts martiaux et la science fiction, il décida de fusionner les deux avec l’aide de Chris Lau (scénariste), afin de concevoir son premier succès Cyber Weapon Z . Certains journalistes attribueront un genre nouveau à son œuvre le « Cyber Kung Fu ». Le succès fut immédiat à Hong Kong. La série connut une adaptation animée qui ne resta clairement pas dans les mémoires par sa médiocrité. Le manhua fut commercialisé grâce à Tonkam en France en 1995, et fut la meilleure vente de l’année de l’éditeur.
En 1997, il dessina le manhua : « Story Of The Tao » adapté d’un roman du même nom en Chine de Ding Kin Lau.
Par la suite, il décida de monter sa propre entreprise « NEOSUN », et commença à produire des manhua de la célèbre saga de jeux vidéo KOF en coopération avec un membre de SNK qui lui donnait des directives précises. Il dessina plusieurs histoires de KOF, ce qui fera de cette adaptation l’une de ses sagas les plus importantes. Pour KOF Zillion, l’auteur était beaucoup plus libre au niveau du scénario : Il s’agissait de sa vision du jeu (même si des directives lui était imposées).
Grâce notamment au manhua d’Andy Seto, le nombre de fans de SNK en Chine augmenta.

En 2001, il commença également Saint Legend et passa le flambeau pour les produits SNK à ses assistants qui conservèrent le style graphique de leur maître.
pour le 2001-2002 : Yong Ren et Cai Yin Dong
Pour le 2003-Maximun impact : Wing Yan/King Tung
SNK VS Capcom : Chaos : Chi Wan Shum


Bien sur, n'oublions pas un mini extrait de KOF (KOF 2000 OX, et KOF R)

Au niveau des autres sagas vidéoludiques, l’auteur aura l’occasion de dessiner également du Street Fighter. Il travaille au côté de divers artistes chinois, américains et coréen pour Udon Comic qui adaptent les licences de Capcom en BD. Parmi les artistes célèbres qui ont participé aux comics de Udon, on pourra citer Alvin Lee, Scott Hepburn (sentinel, star wars), Joe Madureira (deadpool, spiderman), Hyung-Tae Kim (designer de magna carta).
Il avouera toutefois qu’il préfère illustrer les personnages de SNK par rapport à ceux de Capcom. En revanche, il trouve les personnages de capcom plus simples à représenter.
En 2002, il commença son nouveau projet « Tigre et Dragon » tiré du célèbre film de Ang Lee ainsi que du Roman du même nom (le roman se divise en 5 parties et la BD représente uniquement la première partie), puis il réalisa quelques années plus tard Tigre et Dragon 2. La première histoire est commercialisée en France depuis 2004. En 2003, il reste dans l’adaptation BD de film en s’attaquant cette fois ci à « Shaolin Soccer » : célèbre film de Stephen Chow. Certains y verront un parallèle à Captain Tsubasa, mais l’auteur signale bien son œuvre respecte 80% de la trame du film de Chow. En parallèle, il conçoit un One shot Parapara qui historie le célèbre jeu de Konami du même nom.
Il entama également sa plus grande œuvre au côté de Tony Wong. Les 2 monstres de la BD chinoise s’allient pour réaliser les 4 justiciers. Les éditions soleil en France acquièrent en France la licence de la toute première partie mais celle ci ne connaitra pas le succès escompté en s’arrêtant au 4ème tome (sur 5). Cette même histoire sortit également aux USA. En Chine, le manhua compte plus de 370 volumes.
Le 4 avril 2005, Saint Legend fut commercialisé dans le pays de l’Oncle Sam.
Dernièrement, le dieu de la BD chinoise a réalisé un livre « How To Draw », mais ce livre tient malheureusement plus de l’artbook que d’un véritable livre de conseils. En effet, les explications s’avèrent relativement sommaires (parfois inexistantes). On y apprend toutefois que l’auteur passe par 5 étapes lorsqu’il dessine.



Un artiste influent et prolifique
L’artiste influence par son style de dessin, bon nombre d’auteurs (dont certains assistants) de manhua qui vont reproduire son style à la perfection. On pourra par exemple citer Yong Ren, Cai Yin Dong, King Tung, Chi Wan Shum… Certains sites spécialisés en Chine (et en Occident) attribuent même parfois, des œuvres par erreur à Andy, on citera par exemple God Century RX : The God Of War century alors que le titre en question est exécuté par Hung Win Yan, et Choy King Tung. Si bien que l’on a l’impression que l’auteur a réalisé des milliers et des milliers de manhua. Il a connu une renommée importante en Chine, surtout Hong Kong, mais également sur l’ensemble de l’Asie.

Pour la petite anecdote, lors d’une convention en 1993 sur Cyber Weapon Z, le succès fut tel que la porte de la convention fut totalement détruite.



Voici le mix culturel des dessins d'Andy Seto, un savant mélange du manga, du comic et du dessin chinois traditionnel
Avec Cyber Weapon Z, il réussit le tour de force de se faire un peu connaitre au Japon, mais également sur le plan mondial avec les USA (même si la licence n'est pas disponible), et surtout La France. Il s’agit de l’artiste qui a permis de véritablement faire connaitre la BD chinoise en Occident. Toutefois, il faut relativiser quand même, le manhua a su se faire remarquer, mais n’a jamais connu véritablement un succès mondial : on est très loin des ventes internationales d’un naruto, dragon ball, Akira ou One Piece.
A noter qu’Andy Seto reste l’un des auteurs les plus prolifiques de l’ensemble du milieu de la BD mondiale (BD franco belge, comic, manga, manhua, mawha…).
En effet, il a achevé plus de 1000 tomes de manhua dans sa carrière. Pour vous donner une idée, les formats manhua dans lesquels, il dessine, comportent environ 32 pages entièrement colorisées. Il arrive parfois que certains tomes se composent de plus de 50 pages, voire parfois 200 pages. Certains de ses manhua format comic connaissent par la suite un format de BD brochée (comme pour KOF, ou cyber weapon Z). Il matérialise environ 7 pages par jour. Afin de vous montrer l’immense étendue du travail de l’auteur, voici une mini comparaison par rapport au mangaka George Morikawa qui a débuté sa carrière plus ou moins dans la même période, l’œuvre de sa vie : Hajime No Ippo.
Hajime No Ippo qui a démarré le 17 février 1990 compte quasiment 950 chapitres d’une vingtaine de pages environ, en noir et blanc. Ceci représente presque 100 tomes de manga (ce qui est déjà énorme).
Andy Seto a dessiné plus de 50000 pages de BD au cours de sa carrière. Il n’atteint des records des artistes comme Osamu Tezuka avec environ 150000 pages dessinées (pas toutes publiées), ou bien encore Shôtarô Ishinomori (recordman mondial officiel) avec 128000 pages, mais n’oublions pas non plus que ses dessins sont colorisés et très détaillés, d’autant plus que la carrière de l’auteur est loin d’être terminée.
Bien sur, la quantité ne rime pas non plus avec la qualité, mais Andy Seto est un homme plein de talents qui n’a pas dessiné de mauvais titres, même si on pourra reprocher à l’auteur son manque de diversité dans le ton de ses histoires. Le soucis des productions chinoises dans le milieu de la bande dessinée provient du scénario. Andy Seto le reconnait lui même lors d'un interview lorsqu'il compare l'industrie du manga face au manhua. Le manga possède des scénarii plus élaborés tandis que la force du manhua se base dans le dessin.
Andy Seto est l’un des auteurs de BD les plus prolifiques et influents de la planète.


Sword Kill, le premier manhua d'Andy Seto

Parlons maintenant de sa vie personnelle et de ses loisirs. Oui, l’auteur trouve le temps d’avoir une vie à côté. Andy Seto est marié. Comme vous pouvez vous en douter, il est fan d’art martiaux (mais ne pratique pas), de films, romans, et de jeux vidéo. Il affectionne particulièrement les films des sciences fiction, et films HK.
Sa plus grande passion est de conduire des voitures. Il lui arrive également de peindre.


Ses Manhua
Bái Fā Guǐ
Bāxiān Fú yāo
City Of darkness
Cyber Weapon Z
Cyber Weapon Z II
Devil United
Dǔ Sheng Chuán Qí
Dǔ Xiápàn Shén Piān
Gambling saint
How to Art
Ice fantasy
KOF 2000
KOF 2000 OX
KOF evolution
KOF R
KOF Zillion
Les 4 justiciers
Liù Dào tiānshū
Parapara
Shaolin Soccer
Saint Legend
Shǎo Nián Míng To
Shika Dǐng Jì
Skyliner
Skyliner 2
Sofai
Story Of Tao
Sword Kill
Tigre et Dragon
Tigre et Dragon II
Wenrui Heroes


Manhua commercialisé en Occident :
Cyber Weapon Z (France en 10 tomes (terminé))
King Of Fighters Zillion (France en 15 tomes (terminé)/ Italie en 15 tomes (terminé))
Les 4 justiciers partie 1 (France 4 tomes sur 5 (stoppé) / USA 3 tomes (terminé))
Tigre et Dragon (France 8 tomes sur 12 (en cours) / USA 12 tomes (terminé))
Parapara (USA one shot (terminé))
Shaolin Soccer (USA 2 tomes (terminé))
Story Of The Tao (USA 7 tomes)
Saint Legend (USA 10 tomes)



Comic :
Street Fighter (Dobry komiks (2004) - #22) / Street Fighter II (2005) - TPB vol. 04 / Street Fighter #10)

Artbook :
Cyber weapon Z : Impossible
KOF
UDON's Art of Capcom - Vol. 01


Quelques jaquettes en vrac


Dernière édition par pipasrei le Mer 14 Sep 2011 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Andy Seto [Biographie]   Mer 14 Sep 2011 - 11:03

Ayant retravaillé mon article d'Andy Seto pour KOFproject, je propose la grosse mise à jour de l'article ici également (beaucoup plus détaillé que le précédent)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Kimino
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Masculin Sagittaire
Nombre de messages : 364
Age : 31
Localisation : par la ou par içi

Emploi/loisirs : Compositeur en fonction primaire

Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Andy Seto [Biographie]   Mer 14 Sep 2011 - 11:15

J'avais déjà lu cyber weapon Z il y a très longtemps, mais j'ai jamais fait gaffe à l'auteur à l'époque, et maintenant j'ai même pas fait gaffe que c'était lui qui avait fait KOF xD (je trouve que son style change pas mal entre chaque oeuvre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mzs-mikimino.blogspot.com/
pipasrei
Nain Culte
Nain Culte


Masculin Cancer
Nombre de messages : 4077
Age : 30
Localisation : La Rochelle

Emploi/loisirs : Testeur de jeu vidéo / Caissier

Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Andy Seto [Biographie]   Mer 14 Sep 2011 - 11:26

Disons qu'entre Cyber Weapon Z, et KOF zillion, il y a quand même 7 ans qui sont passés. Son style a évolué au fur et à mesure dans d'autres de ses œuvres. City of Darkness étant pour le moment l'aboutissement du style de l'auteur (vraiment, c'est magnifique). La, j'ai fais exprès de mettre des arts/extraits avec quelques années de décalages qui montre l'évolution de l'auteur. Mais si tu prends des œuvres relativement proche (genre tigre et dragon et les 4 justiciers, le coup de crayon est assez proche).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org
Kimino
Hardcore gameur
Hardcore gameur


Masculin Sagittaire
Nombre de messages : 364
Age : 31
Localisation : par la ou par içi

Emploi/loisirs : Compositeur en fonction primaire

Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Andy Seto [Biographie]   Mer 14 Sep 2011 - 21:28

Je commence à y voir plus clair, le style à bien vieilli je trouve avec le temps.
Même si je suis pas un grand fan, j'aime bien le chara design.


Edit : j'ai oublié de précisé que c'est pour Cyber weapon Z
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mzs-mikimino.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andy Seto [Biographie]   Aujourd'hui à 6:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Andy Seto [Biographie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna Pavlova:Biographie
» Biographie des soeurs Brontë et Cie
» biographie
» (Biographie) Pierre Loevenbruck
» Biographie de Nicolas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doujin-Universe :: Passion :: Art-
Sauter vers: